AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Dim 1 Mar - 18:43


Felix Adler Is Dead.

David venait de redescendre du grenier après avoir laisser Amy avec leurs deux dépouilles. Le chemin jusqu'au laboratoire était long et le voyage était loin d'être des plus amusants. Il ne pouvait se sortir ce qu'il s'était passé de la tête. La mort brutale de Felix, Amy en larmes, aucune manifestation fantomatique du défunt... Et voilà qu'il avait passé la journée à faire des allers retours dans le Manoir à essayer de fabriquer un lit de fortune pour les deux cadavres qu'il avait transportées dans les couloirs et étages du Manoir. Felix l'avait couvert de sang et Amy lui avait collé une odeur nauséabonde sur les vêtements. Il devait le dire, il avait hâte de rentrer pour changer aussi bien ses idées que ses affaires. Il arriva dans les sous-sols avant de repenser qu'il allait croiser sûrement Harry dans le laboratoire, sauf s'il n'était pas parti chercher Felix dans les couloirs... Il soupira tristement. Devait-il lui dire que l'horloger se trouvait maintenant dans le grenier, avec ce qu'il restait de son épouse dans ses bras pour leur dernier sommeil ? Devrait-il se justifier de son absence de toute la journée à son supérieur ? Non, après tout, non... Harry ne le regardait plus que pour le violer maintenant... Ou lui lancer un regard méprisant. Il soupira. Peut-être que oui, la mort de Felix arrangerait la solution entre eux deux puisqu'il deviendrait sa seule bouée dans cet endroit infernal.

Il arriva alors devant l'entrée de leur laboratoire et vit une enveloppe portant le nom d'Harry Downcry dessus. Il se baissa et la ramassa, intrigué. Il reconnaissait cette écriture. C'était celle de Jeremiah. Allait-elle leur dire, qu'encore une fois, ils ne réussissaient pas faire le quota demandé ? Il faut dire qu'Harry passait son temps à vagabonder dans les couloirs et que lui n'avait pas le courage ni même l'imagination pour tenter quoi que ce soit sur les prisonniers. Surtout après la mort de Felix. Il soupira une nouvelle fois et ouvrit la porte. Il dut admettre d'être asez surpris de voir son supérieur présent au milieu de son laboratoire. Il s'approcha doucement de lui, se mettant derrière la table d'opération afin de garder une certaine distance de sécurité entre eux-deux. Il était encore un peu tôt avant de se faire agresser. Il s'accouda à la table d'opération et lui donna l'enveloppe entre deux doigts, essayant de faire un bref sourire amical et joyeux. Il attendrait qu'Harry ait lu le contenu du message avant  d'aller se laver. En espérant que l'odorat de son supérieur ne vienne pas provoquer sa curiosité. Il se voyait mal répondre qu'il avait transporté des cadavres et leur avait fait un lit toute la journée.

- Il y avait cette lettre pour toi devant la porte. Ça doit être Rockwood, j'ai reconnu son écriture...

Il le regarda doucement dans les yeux, un air légèrement inquiet. Il espérait juste que cela ne soit qu'un message dans lequel le Lord exprimait son mécontentement sur leur travail plus que peu fructueux.

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  


Dernière édition par David P. A. Williams le Jeu 21 Avr - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Jeu 26 Mar - 12:49

Felix Adler est mort.
Harry Downcry & David Williams




En face à ma table d'opération, je repensais à toutes les victimes qui y avaient trouvé la mort. Les unes après les autres, plus ou moins méchamment. Je me souviens de tous ces moments où leurs cris m'apportaient une certaine plénitude. Je meure de l'intérieur, d'une faim qui se décuple au fur et à mesure du temps. Il partait de mon ventre et disparaissait dans le restant de mon corps en petites éteincelles. Il me dévore sans s'en rendre compte, et moi je suis là. A attendre que ce mal vienne terminer de prendre possession de tout ce qui reste de mon âme. Des fois je la sens qui gratte à la porte de mon esprit. Et je ne peux m'empêcher de lui ouvrir. Ces moments se font de plus en plus souvent depuis que Felix est parti de mon laboratoire, une nouvelle fois. Oh Felix...pourquoi a-t-il fallu que mon cœur souffre de toi, maudisse ta venue au monde au point de ne vouloir que toi en son cœur ? J'aimerai comprendre. J'aimerai réussir à me détacher de cette folie qui me fait faire du mal à tout ceux qui m'entourent. David...quand j'y réfléchis bien, il n'avait comme seul défaut que celui de m'aimer. Mais c'était déjà tellement bien trop pour être accepté. Je soupirai doucement, oui, m'aimer est l'un des plus gros défauts que l'on puisse trouver sur cette terre.

Mais alors que je pousuivais mes réfléxions devant cette table d'opération, la porte s'ouvrit pour laisser découvrir mon assistant. Déjà suffisamment habitué à mes voyages dans le manoir pour être surpris de ma présence. Il me tend une enveloppe que je prends volontiers. Et si Jeremiah avait des nouvelles de Felix ? Ce serait si...merveilleux ! Mon Dieu je dois savoir. Je dois en avoir le cœur net. Après avoir rapidement remercier David, j'ouvris le coffre de papier pour en ressortir mon potentiel futur trésor.

« Mr Downcry,

Vous me voyez dans le malheur de vous écrire cette lettre afin de vous annoncer le décès de Felix Adler. J'ai cru entendre que vous deux entreteniez une relation plutôt proche mais Mr Adler a finalement trouver la mort après s'être vidé de son sang, suite à des entailles à la gorge infligées par, sans nul doute, une personne des plus malintentionnées.
De plus, j'ai moi-même fait des petites recherches pour savoir qui vous avez retiré votre Mr Adler une seconde fois et suite à cela, je vais vous poser une question : qui d'autre savait que le défunt Mr Adler se trouvait dans votre laboratoire ? Je suppose que la réponse à cette petite énigme est en train de vous regarder avec inquiétude.
Sur ce, je vais vous laisser régler vos problèmes personnels, en espérant avoir pu vous aider. Cependant, n'oubliez pas le quota d'expériences hebdomadaires que vous peinez à atteindre chaque semaine. Que cette histoire ne vous fasse pas oublier les priorités de mon Manoir.

Cordialement,

                                   Lord Jeremiah Rockwood.
 »


▬ Non...C'est impossible...

Mon cœur se brisa de l'intérieur, si c'était encore possible qu'il le soit. La lettre tremblant entre mes mains tandis que je repris le plus possible d'air dans mes poumons afins de revivre à nouveau, si c'était encore possible. Mais en réalité, plus rien n'était possible. Il était mort, selon Jeremiah, et je ne parvenais pas à croire du contraire. C'était impossible. Non. Il devait y avoir un erreur. Non, il n'y a aucune erreur, s'il le dit c'est que c'est la vérité. Egorgé...c'est monstrueux...mais pas plus que les choses que j'ai déjà pu faire dans ma vie. Sa petite gorge que j'aimais serrer pendant l'amour, qu'il aimait faire serrer. Cela peut paraître ridicule de s'attacher sur ce tout simple détail, mais cela avait bien plus de sens pour moi qu'il n'y paraît. Son cou, si fragile que j'embrassais. Si longtemps maintenant que je le cherchais, que je l'attendais. Que j'en étais venu à perdre l'espoirt et la raison. Impossible. Et pourtant, je sais qu'il dit la vérité. Je le ressens.

C'est très étrange et pourtant...que le monde entier me pardonne, ma raison vient de quitter mon cerveau pour fuir dans mon coeur, fuir la réalité. Non, c'est impossible. Et pourtant. Mais qu'est-ce qui était le pire. Cette phrase. Ou celle qui suivit. L'identité de celui qui lui arracha une seconde fois Felix, le plongeant dans cette semblable spirale infernale que la dernière fois. Celle dont l'avait tiré David....et cette seconde où il l'avait replongé. David...ma tête me fait mal, elle m'élance, trouve dans mes dernières ressources le moyen de me faire milles fois regretter l'enfer. Je n'arrive pas à me faire à l'idée. Mes yeux pleurent. Oui, ils pleurent, pour la première fois depuis des années, ils pleurent. Jamais encore je n'avais pleuré devant une autre personne que Felix. Voilà maintenant que je pleure pour lui, devant David. Devant celui qui l'a précipité vers sa mort. La lettre se froissa dans mon poing tandis que je tremblais de tout mon corps. Mes yeux ne voyaient plus rien, mon cœur ne faisait que souffrir.

▬ David...est-ce qu'il dit la vérité... ? (silence) EST-CE QUE C'EST VRAI ?! Tu as...tu es...celui qui a renvoyé Felix...mon Felix...tu l'as arraché à moi..tu me l'a repris...comme les autres...

N'étais-ce pas David que j'étais censé aimer maintenant ? Et plus Felix ? Mais Felix restait le premier dans mon cœur, je ne parvenais pas à l'oublier. Et voilà que David venait de planter un couteau dans mon cœur plus surement qu'avec la première de ses lames chirurgicales.

▬ POURQUOI CE N'EST PAS MOI QUE TU AS TUE PLUTOT ?! AU LIEU DE L'ENVOYER LUI A LA MORT !?







And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Jeu 2 Avr - 23:49


Felix Adler Is Dead.

David le regarda prendre l'enveloppe en le remerciant tout en souriant joyeusement. Le chirurgien aimait penser que ce sourire joyeux et presque naïvement excité était pour lui mais il savait très bien qu'elles étaient les espérances d'Harry en ouvrant la lettre. Il savait qu'il attendait des nouvelles de Felix. Le jeune Scientifique baissa la tête en songeant que les seules informations sur l'horloger seraient bien funestes. Mais bon. Jeremiah n'avait jamais envoyé des lettres de condoléances et ce n'était sûrement pas demain la veille que cela changerait. Pourtant, il vit sur le visage d'Harry dont le sourire avant complètement disparu tandis que son regard se précipitait sur chaque mot du parchemin. David le regarda avec une grande inquiétude, une forte angoisse naissant dans son ventre. Et si, justement, Rockwood avait tout balancé ? Juste pour semer la discorde ? En tout cas, son supérieur ne semblait pas croire à ce que raconter la lettre. Ses yeux étaient… impossibles à décrire et David eut la certitude alors que le message annonçait bel et bien la mort de Felix. Le chirurgien regarda son amant sans trop savoir quoi faire mais n'osant pas s'approcher pour autant de lui, commençant comme une lueur menaçante au fond de son regard désespéré.

Puis Harry commença à vociférer, à chercher des réponses. David ne put que regarder les larmes de son amour rouler sur ses joues et il ne pouvait pas s'empêcher de penser que tout ceci était de sa faute. Que sa mort n'ait été précipitée par la jalousie du Scientifique. Ce dernier se mordit la lèvre, ne sachant trop quoi répondre aux accusations justifiées de son amour en face de lui. Il baissa docilement la tête, cherchant ses mots mais il ne pouvait pas s'empêcher de faire tourner cette idée dans son esprit : c'était fini. Il avait probablement entièrement perdu le cœur d'Harry. Ce cœur qu'il aimait tellement et dont il avait même besoin pour donner un sens à sa vie, à le remettre sur le droit chemin quand il s'égarait dans ses doutes. Mais il a toujours été aveugle. Le plus perdu était son Harry. Le plus égaré, c'était lui. Et c'était entièrement de sa faute si l'homme qui comptait le plus pour lui souffrait. David s'était mis lui aussi à pleurer, bien que de façon assez discrète. Il baissa un peu plus la tête et finit par dire avec une voix rauque :

- Je… Je suis désolé Harry… Je… Je n'ai jamais voulu qu'il meurt, je ne l'ai pas tué…!

Il commençait à s'emballer, n'hésitant pas à lever la voix bien que celle-ci devint plus aiguë et plus désespérée.

- Harry, je suis vraiment navré ! Si tu savais comme je regrette… Je regrette tellement… Je… Je n'aurai jamais dû faire ça… J'aurai dû penser à ton bonheur plutôt qu'au mien mais… Mais j'avais tellement peur que tu m'abandonnes… J'avais peur que tu me laisses pour être avec lui… Oh Harry je ne savais pas ce que je faisais… Mais je t'aime tellement que… Que j'ai fait n'importe quoi…

Il serra poings et dents mais son dos resta bien droit, les larmes roulant maintenant facilement sur ses joues.

- Je t'aime tellement… Et j'ai tout perdu…

Il releva la tête avec un regard implorant puis ouvrit les bras.

- Si tu as envie de prendre ma vie, vas-y ! J'aimerais tellement donner la mienne en échange de celle de Felix. Mais prends ma vie Harry. Je ne veux pas vivre avec ta haine à mon égard… Je veux… Je voulais être heureux avec toi… Tu m'as apporté tellement… Et… Et je t'ai tout arraché… Par jalousie. Harry je suis désolé…

Tout n'était plus que bafouilles incompréhensibles dans des pleurs même s'il essayait pourtant de rester digne. Mais où était la dignité quand on expulsait un être humain, un ami dans les méandres d'un tel endroit ? Où était le courage de parler de ce qu'il avait sur le cœur plutôt que d'agir tête baissée ? Il tenta pourtant de dire :

- Je ne l'ai pas tué Harry... Je n'ai jamais souhaité sa mort… Et je n'ai pas pu te faire du mal parce que je t'aime trop pour ça… Je ne voulais pas te faire du mal…

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  


Dernière édition par David P. A. Williams le Mar 14 Avr - 8:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Mar 14 Avr - 0:39

Felix Adler est mort.
Harry Downcry & David Williams




La souffrance qui s'infiltre. Détruit tout sur son passage, la violence d'un cœur  qui se brise en milles morceaux qui éventrent lentement toutes les parties intérieur de mon âme. Je le vois, je peux le ressentir sans pourtant l'étreindre. Comment décrire cette violence ? Oh mon dieu je l'ignore, elle est juste là. Je peux le voir oui, ce cœur qui perce toutes les chairs de mon âme. Je vois ceux-ci se défaire en des lamelles de sang et de viande dans mon être. Je me décompose. Bientôt je ne serai qu'un cadavre, ce n'est qu'une question de temps. Un temps que je n'ai désormais plus. Il est parti. L'amour qui me semblait être relié à toute vie. Mais comment pourriez-vous comprendre ? Je l'ai aimé plus que tout au monde, plus que ma vie. Il a été l'homme qui me montra que je pouvais également en aimer. L'homme qui m'a fait découvrir tant de moi-même. Je lui aurai offert ma vie en sacrifice pour sauver la sienne. Et quand il est parti. Je lui en voulais. Je voulais le tuer de mes mains. Détruire sa famille et le récupérer dans mes bras. Je l'aimais bien plus que je n'ai aimé cette femme ainsi que cette autre femme que je tiens encore en secret dans mon cœur. Mais Felix  je   l'aime  et l'aimerai pour le restant de ma vie. Quand il disparut pour la première fois. Que je rencontrai David. Que des sentiments étranges me prirent pour lui, le « gentil petit chirurgien ». Je me suis abandonné dans son cœur. Mais jamais je n'ai cessé de penser à Felix. Et je savais que s'il revenait, je ne serai pas capapable de lui dire non, mais je lui sauterai au cou pour l'aimer comme jamais, pour toujours. Mais tout ceci est à présent vain. Felix Adler est mort.

Et c'est David qui l'a tué.

Mon sang se macère dans mon corps, j'ai l'impression qu'il coagule à même mes veines. Détruis moi. Déchiquète mes membres avant que je ne broie tes os. Je fis reculer la chaise d'un coup sec, les yeux brouillés de larmes qui peinaient à faire la différence entre mes songes et la réalité. Il était là, en face de moi, ce petit enfoiré. Lentement, je serre le papier entre mes doigts, je le malaxe. Il est mort. C'est de sa faute. Levant la tête vers lui, alors que je m'étais avancé vers lui à la manière d'un cadavre, je vis ses larmes. Ses délicieuses larmes qu'il pleurait. Mais il ne pleurait pas David. Je le savais. Il pleurait sa misérable personne contre qui je me mettais en colère. La colère la plus sincère que je n'ai jamais pu affronter au creux de mon âme. Mes bras sont secoués de spasmes tant la violence contenu dans mon âme cherche à sortir. Je dois la contentir...

▬ FERME-LA !! Tu m'aimes ? Vraiment ?! Jamais tu n'as ressenti ce que j'ai pu ressentir, cet amour...TU LE SAVAIS ! Tu savais que nous n'avions jamais rompu ! Qu'il m'avait été arraché!TU SAVAIS QU'EN LE TUANT TU ME TUERAIS ! Si on t'avait arraché ton amour...oh oui...oui, si on te l'avait arraché par deux fois, t'avait offert l'espoir de le revoir, de ressentir son cœur battre. SON PUTAIN DE COEUR MORT !

De toutes mes forces, bien que bien entravé pour le moment, je lançai la boule de papier sur David. Sur cet créature de froid et de vengeance qui avait finalement eu ce qu'il voulait. Mes larmes brouillaient ma vision, si bien que de son corps, je ne voyais qu'une forme presque monstrueuse. Un rire démoniaque prit mes lèvres. Un rire triste, rempli de désespoir, qui s'éleva de plus en plus fort dans l'aigue jusqu'à briser ma voix. Il offrirait sa vie ? Je me rapprochai de lui, lentement, mes pas claquant dans le silence de la pièce, seulement brisé par mes reniflements et par ses larmes. Qui de lui ou de moi souffrions le plus ? Il me semblait si évident que c'était moi. Perdu dans les méandres d'un souvenir dont je n'étais pas parvenu à m'arracher. Le souvenir de l'odeur de sa peau la nuit. La beauté de son regard. Ses sourires qui me transportaient au paradis. Ses bras où je me sentais mieux que bien. Où je me sentais à ma place. Un souvenir maintenant mort dans ce manoir. Tué par cette chose en face de moi. J'arrivai en face de lui, me saisissant de son cou, j'y plantai mes ongles. Souriant de cette folie qui était la mienne, je m'exclamai.

▬ Tu penses vraiment que tu vas t'en sortir comme ça ?! Ta vie...qu'est-ce que j'en ai à foutre de ta vie ??! Tu penses que la prendre me rendra celle de Felix ? JAMAIS! Jamais de ma vie je ne te tuerai.  Je le jure sur ce qu'il me RESTE DE RAISON !!!

Par amour ou par haine ? Sur ces mots, je jetai le corps de David au hasard dans le laboratoire, grognant un cri de haine. Ma souffrance se faisait plus cinglante. Un maux de tête vint saisir mes tempes. De mes poings, je frappai le sol. J'affrontai le mur au corps à corps. Mis une droite à un placard qui s'effondra, déversant son lot de potion. Mon désespoir éclata en flaque de vin sur le sol. Un long hurlement me saisit. Un déchirement intérieur me séparait en deux. Je ne voulais pas. Oublier Felix. Faire du mal à David. Où sont mes yeux ? Où sont mes larmes ? Elles tombent. Je m'approche de David, encore une fois. Que dois-je lui faire ? J'aimerai tout oublier, ne plus souffrir, ne plus souffrir par pitié. Je n'en peux plus. Sauvez-moi. Je vous en supplie, quelqu'un , n'importe qui. Aidez-moi. Maintenant David debout, je lui mis  un grand revers qui le refait tomber à terre. Aucun coup ne sera assez fort pour éteindre ma haine, contre moi et contre David. Pourquoi contre moi ? Parce que je n'avais pas été capable de l'oublier. A présent. Lui et moi avions tout perdu, chacun de notre côté.









And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Mar 14 Avr - 8:57


Felix Adler Is Dead.

David laissa Harry continuait d'éructer sa douleur, sa peine et sa colère. Que pouvait-il faire pour essayer de le calmer ? Absolument rien. Il valait mieux pour lui qu'il s'enterre à jamais pour ne plus faire de mal à personne. Et son supérieur en face n'allait sûrement pas dire le contraire. Les mots de son amant étaient durs à entendre, il baissa la tête, n'osant pour l'instant le contester. Il se contenta donc de baisser docilement la tête, attendant qu'Harry ne décide de son sort. Il reçut la lettre de Jeremiah sur le visage mais ne broncha pas. Et quand le vétérinaire cria que jamais le chirurgien n'avait pu ressentir un tel sentiment, qu'il n'avait jamais su ce que cela faisait quand on vous arrache votre amour à vous et qu'on le retrouve mort, David eut un peu plus les larmes aux yeux et releva le regard vers Harry. Il aurait voulu dire que si, il connaissait son sentiment. Il avait perdu Julien comme ça. Julien qui avait préféré guerroyer plutôt que de rester en Angleterre. Et maintenant Harry, qui l'avait juste complètement délaissé dès que Felix était revenu dans son champ de vision. Ce n'était peut-être pas le même contexte, ni les mêmes personnes mais David savait aussi ce que cela faisait quand on vous arrachait la personne la plus chère pour vous.

Harry s'approcha alors de lui avec un sourire qui était loin de rassurer David. Personne ne pouvait sourire dans un tel état de détresse. À moins que son amour ne soit devenu complètement fou lui aussi. Voilà où tout ceci les avait mené. Felix était mort, Harry n'avait plus sa tête et lui était devenu complètement dépendant du vétérinaire. Il n'aurait jamais dû accepter quand il est venu vers lui. Il savait pourtant, qu'il avait Felix dans ses pensées, son cœur, sa vie. Mais… Est-ce que Felix lui a réellement appartenu ? L'horloger n'avait-il pas son épouse pour qui il a remué ciel et terre pour tenter de la retrouver avant de s'éteindre dans une sombre et profonde dépression ? Amy était sûrement la seule dans le cœur de son mari, ce qui était parfaitement logique mais… est-ce qu'Harry s'en était rendu compte ? Pour avoir côtoyé les Adler pendant plusieurs années, il pouvait affirmer avec certitude que rien ni personne ne briserait leur couple. Malgré tout l'amour du vétérinaire pour l'horloger. Et David savait qu'il s'était retrouvé dans la même situation. Que rien n'y personne ne briserait l'amour d'Harry pour Felix. Il soupira, las, baissant la tête avant de sentir son cou se faire saisir avec force.

Harry l'étranglait avec force, le chirurgien plantant son regard dans le sien, ne disant rien, le laissant parler encore une fois. David le regarda avec un air presque suppliant quand il lui dit qu'il n'en avait rien à faire de sa vie. Une larme roula franchement sur sa joue. Il s'y attendait, il le savait même, mais la vérité était toujours extrêmement dure à entendre. Il fut rapidement projeté sur le sol du laboratoire, ses poumons essayant de retrouver hâtivement l'air dont ils avaient été privés. David se retourna vers Harry avec inquiétude et le vit complètement fou de rage et de désespoir, renversant une armoire remplie de bocaux, faisant sursauter le jeune Scientifique à terre. Il le regarda hurler sans peine sans n'oser rien dire, puis le vétérinaire se rapprocha rapidement de lui, le redressa et le frappa violemment du poing. Le chirurgien repartit s'écraser par terre mais n'essaya même pas de contre-attaquer et encore moins de se défendre. Il resta sur le sol, tentant de retrouver ses esprits après la violence du coup. Sa lèvre était fendue. Mais tant pis, il l'avait cherché. Pourtant, il sentait le besoin de se justifier, de faire comprendre à son amour que même s'il culpabilisait affreusement et qu'il était terrorisé par Harry, ce n'était pas que de sa faute… Non, en fait, il n'avait aucune idée de comment il se sentait et ce qu'il devait dire. Il laissa donc parler son cœur, bien qu'il n'ignorait pas que cela n'allait rien changer.

- Harry, je n'ai pas tué Felix… Je te le promets… Je…

Toujours allongé sur le sol dont il n'osait se relever, il se tourna vers Harry, ses yeux remplis de larmes.

- Je savais que tu étais encore avec lui, qu'il n'y avait que lui dans tes pensées. Quand on… Quand on faisait l'amour, tu pensais sûrement à lui, non ? Je sais que n'ai jamais eu ton cœur, ni tes pensées mais Harry… Pourquoi es-tu venu vers moi, la première fois…? Ne dis pas que c'était pour tenter de l'oublier, tu n'as jamais eu l'intention de le faire…

Il baissa les yeux et regarda dans le vide, laissant ses larmes rouler.

- Mais c'est ma faute. Je n'aurai pas dû accepter… J'ai… J'ai eu l'espoir de… Mais comment refuser celui qu'on aime plus que tout ? Jamais je n'ai aimé comme je t'ai aimé et comme je t'aime toujours, Harry.

Il se redressa doucement, s'aidant d'un meuble pour se remettre sur pieds.

- Je… Je pensais que je pourrai vivre en ayant que tes bras mais… Vous entendre… m'a… Je n'ai pas pu. J'ai été faible et j'en suis parfaitement navré. Maintenant, je vais en assumer les conséquences et je ne me défilerai pas.

Il ne savait pas trop à quoi tout ceci allait l'amener à part une mort certaine mais il ne dit rien de plus. Il avala péniblement sa salive dans sa gorge griffée. Car s'il avait le menton haut et le dos bien droit malgré son regard baissé sur les pieds d'Harry, il était parfaitement terrorisé au fond de lui, ne sachant trop s'il avait envie de mourir ou pas. Il ne désirait pas non plus souffrir de la vengeance de son supérieur mais comme il l'avait dit précédemment, il ne pourrait pas vivre si Harry le haïssait. Alors, d'un certain côté, il serait heureux qu'il lui prenne sa vie, même involontairement. Du moins, David ne lutterait pas pour vivre. À quoi bon quand vous êtes haï par l'homme qui est justement votre raison d'exister ? Cependant, il regarda le Scientifique dans ses yeux. Ses magnifiques yeux jaunes qu'il aimait tellement. Il aurait voulu lui montrer à quel point il l'aimait. Mais il est vrai qui l'avait démontré de la pire des façons. Mais néanmoins, il avait besoin de lui à ses côtés. Il avait réussi à vivre avec son indifférence juste pour avoir le plaisir de le regarder un peu. Mais non, la haine ne serait pas possible à endurer. Il voulut donc un dernier souvenir d'Harry. Un souvenir de sa chaleur, de son odeur, de son cœur qui bat. Oh il allait se faire repousser brusquement voire pire, mais bon… Ce fut donc à son tour de s'approcher de son supérieur avant de le prendre dans ses bras et de le serrer contre lui autant que par amour que par effroi et tristesse. Et il continuerait de le tenir contre lui, la tête sur son épaule, autant de temps que lui permettrait son plus grand amour.

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Jeu 7 Mai - 18:41

Felix Adler est mort.
Harry Downcry & David Williams




Que pouvait-il répondre ? La douleur était trop forte. Aussi forte que des épines dans une chair à bout de nerf. Les larmes coulaient librement sur ses joues qui n'avaient plus de limite. Sa souffrance n'avait plus de limite. Il pouvait s'arracher les cheveux et hurler que cela ne changerait absolument rien à tout ce qu'il pouvait ressentir. Le tout était que l'être...le deuxième être qu'il aimait plus que tout au monde et le seul à présent vivant...l'avait trahi. Que pouvait-il bien faire ? Le haïr alors qu'il ne lui restait plus que ses bras dans le monde entier ? Ou tout du monde dans le monde atrophié de ce manoir en ruine. Il ne savait pas quoi faire, son cœur comme soudainement frappé par un marteau au poid indescriptible, cette sensation de sentir son cœur disparaître, fondre. L'impression de ne soudainement plus avoir de cœur. Plus de raison d'exister. Plus aucune raison d'espérer voir le soleil se lever au petit matin. Comment pouvait-on faire face à une telle douleur, comment peut-on seulement raisonner sur l'instant que tout va bien et que le monde s'écroule tout autour de toi. Qu'il n'existe plus de mur. Tout est noir.

Les paroles de David vinrent péniblement aux oreilles d'Harry qui sentit le peu du cœur qui lui restait se morfondre en lui même. Bien sûr que non, il ne pensait pas à Felix quand ils faisaient l'amour. Ils n'avaient absolument pas la même odeur, le même corps. Peut-être cela lui était-il arrivé très peu de fois, dans ses moments de déprime...plus souvent après la deuxième disparition de Felix, probablement. Mais c'était injurier son cœur que de dire qu'il n'avait jamais aimé David. Mais la fierté l'empêcher de le dire. Il refusait de faire ce plaisir à celui qui venait de détruire son existence. Tout ceci était horrible. Il n'avait plus les mots au fond de son cœur pour haïr ou pour aimer. Etait-ce cela le but de son existence ? Haïr autant qu'aimer ? Toujours se retrouver à détester les êtres qui comptent le plus pour lui ? Est-ce que la haine était une forme d'amour pour lui ? Il n'en savait rien et n'y pensait de toute façon plus. Tout se mélanger dans sa tête si bien qu'il ne sut par quoi commencer ou par quoi terminer. Qu'importe. Plus que tout au monde, il aurait voulu oublier Felix, tout oublier pour le prendre dans ses bras et lui dire que tout aller bien. Mais rien n'allait bien, Felix Adler était mort.

David se releva lentement. Harry, sans aucune expression sur son visage, les larmes coulant inlassablement comme s'il n'était que larmes dans son corps. Sans même vraiment le concevoir, il sentit la tête de David sur son torse. Il se laissa aller à ce contact. Etrangement. La douleur était telle qu'il n'avait pas envie de l'étendre en violence. Mais en réalité, ce n'était pas l'envie qui lui en manquer mais il n'en avait pas la force. Toute son énergie passait dans ses larmes. Il ne pouvait pas même bouger les membres. Se sentant partir, il lui semblait qu'une dernière once de lucidité prenait son corps tandis qu'il murmura :

▬ …tu devrais me fuir...







And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Jeu 7 Mai - 20:53


Felix Adler Is Dead.

David resta donc contre Harry, écoutant son cœur battre de manière assez irrégulière. Au fond de lui, le chirurgien était terrorisé par l'aura orageuse que dégageait son supérieur. Ce n'était pas à lui de pleurer, il n'avait pas à pleurer, certes. C'était lui le fautif et le voilà chouiner dans les bras de sa victime, espérant juste un peu de compréhension et de pardon. Mais il n'était pas vraiment excusable. Et pourtant, il ne voulait se défaire de ses bras. Il ne pouvait pas. Il était la seule personne dont les bras le réconfortaient. La seule personne dont la présence l'apaisait et le calmait. Sa seule chassait ses peurs. Mais… Voilà qu'il était à présent sa plus grande peur à l'instant présent. Et qu'il était la seule personne pouvant le rassurer. Il ferma les yeux, ne se concentrant que sur son contact, n'essayant de penser à rien d'autre. Il s'accrocha légèrement à sa blouse, ayant l'impression que le sol allait se dérober sous ses pieds d'une minute à l'autre. Il se mordit la lèvre, essayant aussi de taire cette douleur grandissante dans son cœur sans qu'il puisse déterminer si elle était sentimentale ou plus concrète. Ou peut-être était-ce les deux…

Harry brisa alors son long silence par une simple phrase. Une simple phrase qui était lourde de vérité et presque de bienveillance si l'on avait un minimum d'objectivité. Mais qu'est-ce que David avait à répondre à ça ? Certes, il devrait le fuir. Il le savait et les autres lui conseilleraient aussi. Fuir cet homme qui devait sûrement retenir son bras d'abattre son épée vengeresse sur son cou qu'il mourrait probablement d'envie d'étrangler. Il ferma les yeux et s'accrocha un peu plus à lui, refusant de le laisser partir, refusant de le laisser s'éloigner de lui. Sa respiration devint un peu plus irrégulière tandis qu'il essayait de calmer la chute de ses larmes. Son cœur lui fit un peu plus mal, cherchant vainement quoi répondre à son homme. Il pourrait lui dire qu'il ne pouvait pas le laisser partir mais… C'était peut-être un peu osé vu que tout ceci était de sa faute. Idem de dire qu'il ne voulait pas… Harry ne lui appartenait pas… Lui était son esclave, il était dépendant du vétérinaire, il aurait fait n'importe quoi pour l'avoir avec lui, assouvir ses volontés mais… son supérieur voulait sûrement de lui qu'il disparaisse à jamais. Et il allait probablement l'oublier d'ici quelques jours. Ou alors garder l'image de lui comme étant le salopard qui avait tué son Felix. Il soupira et préféra répondre juste avec une voix brisée :

- Je sais…

Il enfouit son visage dans son cou, sûrement pour la dernière fois. Il ne pouvait vivre sans lui maintenant, cela lui était complètement inconcevable. Mais il n'avait pas non plus envie de mourir. Enfin quoique… Cela faisait plus de 20 ans qu'il avait cette impression d'avoir été renié de Dieu, banni de toute bonté, que les portes du Paradis lui avaient été fermées dès que son cœur ait commencé à battre. Mais l'Enfer était-il si différent de la vie qu'il a mené…? Il soupira doucement, presque joyeusement de sentir encore la chaleur d'Harry contre sa joue. À cet instant précis, son seul vœu aurait été de mourir dans les bras d'Harry.

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Ven 8 Mai - 2:31

Felix Adler est mort.
Harry Downcry & David Williams




Harry le tenait si proche de lui. Sans même le toucher. Comment pouvait-il seulement le laisser si proche de lui. Il n'arrivait pas à le reculer. Il n'arrivait pas même à s'écarter une seule seconde. Sentant les douces odeurs des cheveux de David. Allait-il vraiment devoir s'en passer ? Oui, c'était une véritable obligation. Il se sentait devenir brutalement violent rien qu'en effleurant le souvenir de Felix qui lui torturait le moindre des parcelles de son corps. Il avait faim...envie de vomir en même temps. Très étrange. Mais il ne pouvait pas le décrire, le percevoir au final comme un souvenir, mais plus comme une intense souffrance. Que pouvait-il rajouter de plus ? Il se sentait partir. Dans un état où il n'était plus maître. Ses larmes glissant encore. Il n'en avait plus même conscience. Fini la douleur. Harry allait disparaître. Il n'existerait plus, il n'y aurait plus rien à la place de son cœur. Son être se disperse dans son âme, il n'y avait plus rien, plus rien. Il ne prit conscience que du corps de David. Qu'il serra doucement contre lui. Très doucement, subtilement. Il caressa son dos. Puis son corps ne bougea plus d'un seul centimètre. Ses mains le serrèrent. Un peu plus fort. Un plus plus fort. Encore et encore. Harry le serra avec toute la force de son désespoir. Il l'aimait, il le haïssait. Il n'en voulait plus et en voulait encore. Il le haïssait tout de même.

▬ Tu...tu l'auras voulu...

Soupira-t-il tout de même. S'ils avaient pu se séparer à temps. Tout cela ne serait pas arrivé. Très probablement. Mais les voilà réunis, encore et toujours. Harry le repoussa alors brutalement sur le sol pour frapper contre le sol. Il ne devait pas rester. Il ne devait pas rester. Mais maintenant, David était là. Serait-il le remplaçant de Felix ? Serait-il...autre chose ? Harry tenta d'essuyer ses yeux. Mais ses larmes restaient, comme refusant de s'enfuir, remplaçant aussitôt celles qui tombaient. S'avançant plus lentement vers le corps de David, ses sens à l'extrême de leur possibilité. Frappant son visage de son pied pour qu'il retourne au sol, Harry passa à califourchon contre lui. Ses yeux, d'ordinaire d'un éclat jaune splendide, étaient à présent d'une teinte sombre sans aucun éclat.

▬ David...tu l'as jeté dehors...toi, mon amour...comment...je vous aimais...tous les deux...

Etait-il comme hypnotisé par la douleur ? Ne comprenant à peine ce qu'il était capable de faire. Ses mains s'abandonnèrent sur le torse de David, encore couvert de sa chemise. Il s'empara de son cou et le serra doucement avant de le griffer. Cela aurait pu être des préliminaires somme toute soft pour Harry. Mais ce regard rendait tout, particulièrement glauque.







And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Ven 8 Mai - 10:39


Felix Adler Is Dead.

David se figea presque quand il sentit les bras d'Harry se refermer sur lui et caresser son dos. En vérité, il était un peu plus terrorisé. Si bien qu'il grimaça de peur quand il sentit son supérieur le serrer toujours plus fort contre lui. Du coup, il le serra lui-même plus fort, pour se rassurer, chasser cette peur qui lui torturait le cœur. Une nouvelle larme roula sur sa joue avant qu'il ne se sente brutalement arraché de l'étreinte d'Harry et de perdre l'équilibre avant de retourner heurter le sol. Il ferma les yeux, sa tête lui tournant légèrement. C'était fini. Tout était fini. Il essaya de se redresser mais il fut violemment remis à sa place par un pied dans son visage. Légèrement sonné par le coup, il ne put que se laisser mettre sur le dos et Harry grimper sur lui. Il planta alors doucement son regard dans le sien, affrontant le regard fade, pâle, fané et jaunâtre de son amour, ce qui devait faire contraste avec ses propres yeux clairs, brillants à cause des larmes et vivants. Quelle ironie que celui qui était sur le point de mourir n'était pas celui au regard mort. Il ferma les yeux, sentant les mains d'Harry courir sur son cou.

Les griffes se refermèrent sur sa peau, mais il n'était pas capable de ressentir la douleur. Il y était habitué maintenant. Harry l'avait bien formé. Et pourtant, il souffrait quand même… Il plaça ses mains sur les poignets du vétérinaire mais n'y mit aucune force, ne sachant pas s'il voulait les retirer de son cou ou essayait d'accélérer sa propre mort. Et il préféra ne pas s'attarder sur les paroles qu'il marmonna. S'il l'avait tant aimé, pourquoi l'avoir complètement oublié dès que Felix est entré dans le laboratoire ? On n'oubliait pas les gens qu'on aime autant en si peu de temps. Surtout quand ils sont en face de vous. Mais c'est un fait qu'Harry continuera de renier pour tout mettre sur le dos du chirurgien. Et avait-il tord ? Non. Il n'aurait pas dû faire souffrir son supérieur pour sa propre gueule. Enfin bon, ce serait répéter encore. Il n'y avait de toute façon aucun jugement possible pour déterminer le véritable fautif de cette histoire. Mais le résultat était qu'Harry chevauchait toujours son assistant qui tenait ses bras. David ne savait pas quoi faire, quoi dire. Il se contentant de le regarder dans les yeux, affrontant ce visage aimé devenu terrifiant, attendant presque que sa sentence lui tombe dessus. Il ferma les yeux et baissa le menton malgré le fait qu'il soit cloué au sol par le poids de son l'homme qu'il aimera toujours, même à cet instant.

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.] Mar 19 Mai - 12:11

Felix Adler est mort.
Harry Downcry & David Williams



Tout contre lui. Son corps son odeur sa vie. Tout ce qui faisait de David un être humain intelligent capable de lui répondre en toute réponse et toute raison. Tout ce que lui n'était pas. Un être vivant. Car à présent sa propre logique n'avait plus aucun sens. Tout s'enrouler dans son esprit jusqu'à la plus maigre des certitudes, celle que Felix était mort. Il avait passé toute sa vie à tenter de le récupérer. De retenir son corps amoureux contre le sien. Il avait réussi. Par deux fois. Et à chaque fois, quelqu'un vint le lui arracher. Cette fois, ce fut la mort elle-même qui décida qu'Harry n'avait pas le droit d'être heureux. De réaliser sa quête sentimentale qui le harcelait de l'intérieur depuis tant de temps. Celle pour laquelle il aurait tuer. Ce à cause de quoi on l'avait tué lui. Harry continua de serrer son ancien amour contre lui, à mi chemin entre la raison qui lui disait de comprendre pourquoi David avait porté le coup...et à mi chemin de la folie qui ne comprenait pas, qui ne le voulait surtout pas. Qui voulait lui faire payer sa mort. Et celle de son cœur. Harry, le cœur brisé et l'énergie au bord de l'inactivité foudroyante. L'image incessante d'un couteau farfouillant les chairs de son cœur ne cessait de pomper toute la force du pauvre vétérinaire. Cette image qui vient quand l'on s'y attends le moins mais qui nous donne l'impression d'extirper cette douleur, de lui donner une réelle explication. C'était un couteau simple, sans parure. Il s'enfonce dans la chair, mais ce n'est pas ça le plus douloureux. C'est de l'imaginer ensuite s'enfoncer dans le cœur palpitant. Pour peu que l'on connaisse la formation du cœur, on voit les ventricules se détacher, vomissant le sang noir dont il est rempli. On comprend que les chairs se démètent au fur et à mesure que le couteau dans celui-ci. Tout ceci n'est pas réel. Mais se l'imaginer nous fait souffrir physiquement, et c'est déjà oublier un peu la souffrance mentale dont nous sommes les victimes, les soumis.

▬ J'en...je n'en peux plus...

Ses mains perdirent de leur énergie sur la peau de David. Ce regard qui le clouait dans sa propre culpabilité. Il n'avait pas assez bien surveiller Felix. Il aurait  du lui épargner la mort. Maintenant tout était fini. Absolument tout. Harry sentit les ténèbres s'emparer de son esprit, calmement. C'était un bonheur, très sincèrement. De sentir le sommeil vous arraché à votre torture personnelle, de le sentir vous caresser les joues. Perdant son regard dans les yeux de David, Harry se fit plus triste qu'en colère. Une tristesse où ne se dessinait plus aucune once de haine. Juste une supplication silencieuse. Pourquoi ? Doucement, il se laissa tomber sur le côté. Le sommeil l'avait définitivement pris. Toute cette brutale tuerie de son cœur l'avait épuisé.






And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.]

Revenir en haut Aller en bas

Felix Adler Is Dead. [PV Mr Downcry.] [FINI.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [FINI] Left 4 Dead 2 - Soirée succés en mode versus
» [FINI] Red Dead Redemption et Bad company 2
» The Walking Dead
» John Marston - Red Dead Remption ( facile )
» [FS] Sega Naomi The House of the Dead 2 cart + sense board

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: Le Sous-Sol :: Les Laboratoires :: Mémentos Retrouvés-