AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le Psy de la Vampire [Pv: David]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Le Psy de la Vampire [Pv: David] Sam 23 Mai - 19:36



J’avais été vraiment stupide avec David. Le pauvre, il n’avait rien à voir avec tout cela. Ce n’était pas un homme mauvais, loin de là. Ma réaction était digne d’une adolescente en pleine puberté qui s’est faite repoussée par son amour d’enfance. Même-ci le scientifique s’était montré un peu brusque en me repoussant, il ne pensait surement pas à mal et mes paroles avaient été bien trop dures et nullement pensées. Il a été le premier à croire en moi malgré mes défauts et ça, je ne l’oublierais jamais. Finalement, il me prit les mains et m’essuya le visage avec sa manche. Je levais mes yeux vers lui, plongent mon regard dans le sien en l’écoutant s’excuser puis me dire qu’il nous protégerait sans distinction, moi et Harry, si nous venions à nous battre de nouveau. Finalement, il vint me prendre dans ses bras. Je sentis sa douce chaleur m’envahir doucement. Je fermai alors les yeux, cherchant à profiter un maximum de cette proximité nouvelle que m’offrait là le scientifique. Il me dit alors que je pouvais boire un peu si il le fallait. Cette parole me fit légèrement rire nerveusement alors que je lui répondis.

« ça ira… J’ai déjà largement assez bu pour aujourd’hui même-ci je dois reconnaitre que je suis plutôt bien placée actuellement. »

Il revint alors sur mes paroles précédentes et me rassura en me disant que je ne l’étais pas, bien au contraire et qu’il ne fallait pas que je tienne compte du jugements des personnes auquel je fais peur. Je ne répondit rien à cela car il était très difficiles aux gens de voir le bien au travers moi au premier abords. Après tout, je ne suis qu’un monstre affamé de chair, capable de tuer de sang-froid. Mais, lorsque je sentis sa main dans ses cheveux, cela me détendit doucement et me procura une sensation de bien-être. C’était tout nouveau et, il faut dire, je n’avais pas vraiment l’habitude que l’on me touche et encore moins que l’on me caresse. Cela me fit un bien fou alors que je produisis un bruit comparable à celui d’un ronronnement. Ça aussi c'était nouveau... Il me rassura en me disant que je n’étais pas un monstre et qu’il ne m’avait jamais considérer ainsi. Cela me fit sourire alors que je me serais un peu plus contre lui.

« Je suis désolé si mon baiser t’a offensé… Ce n’était pas mon intention. J’aimerais que tu vives une vie heureuse, même-ci c’est avec Harry. Néanmoins, tu sais que lui et moi nous sommes condamné à nous haïr voir à nous affronter. Il m’a donné tout ce qu’il fallait pour faire de moi la brute parfaite mais j’ai refusé de me rabaisser à cela. Je m'appelle Riven Arya Stark et je ne serais jamais un pantin de Rockwood ! »

Je me détachais doucement de lui, essuyant doucement les larme qu’il restait sous mes yeux en posant mes mains sur les épaules de David en le regardant doucement, changeant finalement de sujet, ne voulait plus jamais parler de ce qu’il s’était passé précédemment.

« Crois-tu que Rockwood accepterait de laisser courir en ces murs une démente voulant protéger les amnésiques et qui possède la force d’une brute ?... Crois-tu qu’il laissera un scientifique essayer de guérir les personnes dans l’embarras ?... Je me posais cette question. Il ne redoute pas une rébellions ? »

©BOOGYLOU.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Le Psy de la Vampire [Pv: David] Mar 20 Oct - 10:07


Le Psy de la Vampire.

David écouta les excuses de Riven sans trop bronché, continuant à la tenir contre lui. Ils vivaient tous des heures sombres entre les murs de ce manoir. Ils étaient tous un peu sous pression et ils pouvaient leur arriver d’agir bizarrement. Non, il ne tiendrait pas rigueur de ce baiser tant qu’il ne se reproduisait pas. Il était avec Harry et il n’avait pas envie que cela change. Peu importe aussi dérangé et dangereux soit-il, David doutait sérieusement que sa santé mentale soit plus fiable, plus saine que celle du vétérinaire. Après tout, qui était vraiment sain d’esprit entre ces murs ? Qui pouvait marcher entre ces murs en pensant que tout allait bien dans sa tête, qu’il était l’individu le plus équilibré de ce château ? Certains sûrement. Et ironiquement, ce sont sûrement les plus atteints, les plus déments de ce manoir. Et il n’y avait rien à faire pour les aider, malheureusement. Car il n’y avait pas suffisamment de Scientifiques avec un minimum d’humanité pour tous les aider. Ils étaient docilement aux autres de Rockwood, trouvant sûrement son petit jeu de torture très drôle. Et même parmi ses connaissances proches, il y en avait qui se prêtait à cette sordide occupation. Il y avait beaucoup trop de déments pour qu’il s’en occupe à lui seul.

Il resta un moment silencieux en réfléchissant aux questions de Riven. Il était convaincu que Jeremiah avait une connaissance parfaite de ce qu’il se passait dans son domaine. Comment aurait-il su qu’il avait poignardé Felix, sinon ? Donc s’il partait du fait que Rockwood avait des yeux et des oreilles partout, il savait que Riven avait un potentiel énorme et qu’elle l’utilisait pour protéger les faibles. Certes, il la laissait faire. Dans quel but ? Peut-être qu’il s’en moquait. Ou que ça l’amusait un peu plus. Après tout personne n’avait vraiment d’idées et encore moins de certitudes sur les intentions du maître des lieux. Tout le monde ignorait sur le pourquoi il avait créé ce manoir, dans quel but il faisait torturer tous ces gens. Il baissa la tête et soupira doucement avant de lui répondre franchement :

- Je pense qu’il sait parfaitement ce qu’il fait. Et je pense qu’il est parfaitement conscient qu’une rébellion peut arriver à tout moment mais il a sûrement dû tout prévoir. Je doute qu’il soit le genre à laisser le hasard agir. Tout est magnifiquement bien calculé ici. Même si ça semble être l’anarchie, il y a une telle hiérarchie qui s’est installée qu’on ne peut pas y faire grand-chose. Donc il sait que tu protèges les Amnésiques. Il sait que j’essaye de vous aider. Et il sait sûrement qu’on est en train de parler maintenant… Et malheureusement il n’y a rien que nous puissions y faire… Il décide qui vit et qui meurt ici. Tel un Dieu…

Il soupira tristement face à cette dure vérité. Il se redressa, la lâchant enfin, et lui sourit doucement, ne sachant pas trop quoi faire de plus pour la rassurer.

©BOOGYLOU.