AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

❖ i'll eat you alive, dirty rat.. ➢ free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
En savoir plus

MessageSujet: ❖ i'll eat you alive, dirty rat.. ➢ free Ven 22 Avr - 15:37




i'll eat you alive, dirty rat.







lewis



&



quelqu'un


(le sous-sol) un laboratoire.


Ça grouille. Ce grattement, je le sais, appartient à l'un de ces petits rongeurs. Il me faut d'ailleurs un rien pour le remarquer malgré l'endroit plutôt sombre... Depuis le temps, je me suis habitué à cette noirceur, loin de là significative de danger, même si par moment, le prédateur peut s'y cacher. Mais à l'instant même, c'est moi le prédateur qui fixe avec grande intensité l'animal se trouvant à quelques mètres de mes pieds. Il semble s'attarder sur sa toilette, sans même m'avoir aperçu... Une aubaine pour moi ! L'idée de le dévorer pourrait sembler répugnant mais cela faisait depuis quelques temps que je ne trouvais peu de nourriture... Que je voyais d'ailleurs cette Brute qui me donnait, par moment, de quoi manger... Et c'était d'ailleurs pour cela que je passais mes journées et mes nuits dans les recoins les plus sombres du Manoir, là où il était plus probable de trouver des corps encore frais ou des petites souris... Au départ, je n'aimais pas vraiment ça. Le fait de désirer de ne pas être prit pour un monstre, m'avait poussé à me baser sur la même nourriture délicieuse dont se rassasiait scientifique et autres créatures distinguées, puis je m'étais raisonné en disant qu'après tout, ces corps étaient morts et les rats auraient pu être eux-même être victime d'un autre amnésique affamé, tel était la dure loi de la jungle du Manoir. Mangé ou être mangé... Et si cela continuait, c'est mon corps fin aux os saillants qui allait servir de goûter à un plus fort. Un rat était donc peut être un petit repas, mais il en restait un... Juste le temps de me trouver quelque chose de plus gros.

J'ai alors la sensation que je peux le saisir, il est juste là... Et je m'approche, il ne vacille même pas ! Je le crois sot et je me pense fort, mais au dernier moment, il se met à bouger pour aller fuir à travers les couloirs. Je décide donc de me mettre à sa poursuite. Ici, il n'y a rien d'autre qui peut me satisfaire. Je compte donc sur mon endurance pour le suivre encore et toujours, la marche étant à la fois éclairée par ma machine et de ma lampe. Par moment, il m'arrive de le perdre de le vue avant d'entendre à nouveau ses grattements et ses couinements, alors je le remarque encore et je le traque sans relâche... Jusqu'à ce qu'il arrive dans une pièce et que je le piège, lui bondissant dessus et n'attendant pas à ce qu'il se débatte et essaye de me mordre pour lui donner moi-même un coup de croc. Aussitôt, il tombe raide mort. Enfin, j'ai mon repas ! Je me laisse alors tomber au sol avant de continuer de le mâchouiller, savourant chaque instant de cette maigre pitance dont j'ai pris goût. L'odeur du sang semble plus présent qu'il ne l'était auparavant, bien que je n'eus point remarqué. D'ailleurs, je me demande soudainement dans quoi je suis tombé. La salle me semble à la fois inconnue et à la fois si familière... Mais c'est lorsque je lève la tête que j'aperçois une sorte de long pique, briller, exposé à un fin rayon de soleil. Je pousse un léger cri que je finis par étouffer en plaçant mes mains sur ma bouche et en laissant, par la même occasion, tomber le maigre rat sur le sol. Je ne sais entre me réjouir et crier d'horreur. L'endroit est à la fois propice à la viande fusante aux engins placés ici, me permettant de trouver quelques gibiers morts, mais en même temps, ce n'est pas le genre d'endroit où il faut se trouver lorsque l'on est un dément. Un amnésique. Une pauvre brebis perdue... Et je sais qu'il est insupportable d'être sur l'un de ces trucs... Pourtant, je suis toujours autant attiré par la curiosité, fixant l'un des engins comme le surveillant, craignant à ce qu'il ne vient bondir sur moi. C'est un bruit qui me tire doucement de ma rêverie. Il y a quelqu'un. Quelqu'un qui pourrait être dangereux... Je ne perds pas de temps pour arracher ce pique que j'avais aperçu plus tôt avant de le tendre devant moi, prêt à me défendre.




Run, you clever boy... and remember.

Run, you clever boy... and remember.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin pieux mais peu catholique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ❖ i'll eat you alive, dirty rat.. ➢ free Sam 23 Avr - 10:36



I'll Eat You Alive, Dirty Rat...

« RIP OUT YOUR GUTS WITH MY BARE TEETH. »

Remus était resté toute la matinée dans la salle de torture. Et il avait décidé de prendre une pause quand sa dernière victime rendit l’âme. Il n’avait même pas pris la peine de la descendre, la dépouille continuant de pendouiller sur sa croix. Pris d’une étrange lassitude, il s’était assis dans un coin de la salle et avait fermé les yeux. Il fit une sieste de quelques heures, ne faisant pas attention aux bougies qui s’étaient éteintes entre temps et au Soleil qui avait tourné, ne laissant plus que deux trois filets de lumière se faufiler discrètement dans la salle. Et cette luminosité ne permettait pas de voir dans les détails mais des yeux humains pouvaient au moins distinguer les silhouettes. Quoiqu’il en soit, il ne se réveilla donc que quelques heures plus tard, quand un bruit vint le déranger dans son sommeil léger. Il ouvrit un œil et vit la porte de la salle de torture entrouverte. Il fronça les sourcils. Il fermait toujours les portes derrière lui. Il balaya la pièce du regard, silencieux, tapi dans l’ombre. Discrètement, sans un bruit, il se leva et continua de chercher l’intrus. Un rat ? C’était trop petit pour pousser une porte. Il y avait donc quelqu’un d’autre ici. Un Amnésique ou un Dément.

Remus n’avait pas peur. Son statut de Brute l’empêchait d’être effrayé. Mais cependant, il était sur ses gardes avant de mieux attraper l’intrus. Ce n’était pas parce qu’on représentait la plus haute branche de la hiérarchie de Rockwood qu’on devait fanfaronner tout le temps. Un bruit le fit sortir de sa rêverie. Le bruit des dents qui se plantaient dans de la chair encore grouillante de vie. Le couinement d’agonie d’une souris le confirma. Il y avait un prédateur ici. Mais Remus était la fin de la chaîne alimentaire. Il eut un sourire cruel et alluma sa cigarette avant que l’inconnu ne se redresse pour prendre une pique avant de se défendre. Dans l’ombre la plus totale dans laquelle la Brute se trouvait, il se fit donc repérer par la brève flamme de son allumette puis par la discrète lueur rougeoyante de sa cigarette. Il tira dessus et relâcha la fumée, inspectant de loin l’importun. Il semblait être un homme, plutôt grand et visiblement peu épais. Il tenait maladroitement son arme, cela arracha un sourire amusé à Remus. Il se déplaça légèrement dans l’ombre et vit que l’inconnu l’avait repéré. Il ricana alors.

- Tu devrais poser cette arme, tu risquerais de te couper avec.

La Brute regarda autour de lui. Il n’avait pas d’armes avec une allonge comme la lance de sa proie et il n’avait jamais lancé de couteaux non plus, il ne fallait pas rêver non plus. Il avait été cardinal, pas saltimbanque. Cependant, il devait être en meilleure forme physique que lui. Remus devait d’ailleurs être l’une des rares personnes à avoir pris du poids en rentrant dans le Manoir. Un sourire qu’il ne pouvait sûrement pas voir étira ses lèvres.

- Je ne savais pas que les souris se mangeaient entre elles. Tu ne voudrais pas avaler quelque chose de plus… digne…?

Il sortit une pomme de sa poche. Toujours important d’avoir ne serait-ce qu’une pomme. De plus, il pourrait essayer sa nouvelle composition, captive dans une petite fiole dans son autre poche. Harry Downcry lui avait gentiment donné du venin de serpent et Remus s’était amusé comme il le fallait pour créer ce poison, normalement non létal, mais suffisamment nocif pour créer de puissantes brûlures d’estomac. Puisqu’il était toujours dans l’ombre et que l’amnésique ne pouvait discerner correctement ses mouvements, il déposa quelques gouttes de son poison sur la peau verte du fruit. Cela lui rappelait un vieux conte mais ce n’en était que plus amusant. Il tendit le bras, faisant ainsi apparaître sa main et la pomme dans l’un des faisceaux de lumière.
© plumyts 2016




Hallelujah.
Wenn die Turmuhr zweimal schlägt, faltet er die Hände zum Gebet. Er ist ohne Weib geblieben so muss er seinen Nachsten lieben. Er ist der wahre Christ und weiss, was Nächstenliebe ist. Dreh dich langsam um. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❖ i'll eat you alive, dirty rat.. ➢ free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dirty lucky..............
» Dead or Alive 2 Millenium (Smiletkidi)
» TURBO MOMIES / MUMMIES ALIVE ! (Kenner) 1997-1998
» I Am Alive : Prologue par Dratiseur
» Daft Punk - ALIVE 2007 sortie le 19 novembre 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: Le Sous-Sol :: La Salle de Torture-