AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Promise me a place in your house of memories [Verity]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Promise me a place in your house of memories [Verity] Ven 3 Juin - 22:40

Promise me a place in your house of memories
Verity & Peter
Combien de temps depuis que Peter s'est réveillé dans ce manoir lugubre ? Il est incapable de le dire précisement. Il a déjà perdu le compte. Il faut dire que le temps a l'air de s'écouler différemment dans cet endroit de malheur, c'est comme si une heure prenait des jours. Lorsque son chemin croise par hasard celui d'une horloge, il approche prudemment sa lumière du cadran pour tenter de se situer dans la journée, mais les aiguilles sont immobiles. Alors il soupire et poursuit son chemin, déçu. Le silence inquiétant de l'endroit le pousse à meubler sa solitude par une intense réflexion interne. Peut-être que ce manoir est maudit ? Peut-être qu'il est mort ? Est-ce qu'il mérite l'enfer ? Son coeur se serre, inquiet à cette pensée. Il ne se souvient pas avoir fait quoi que ce soit de mal. Il ne se souvient pas de grand chose il faut dire...

Et puis au détour d'un couloir, une porte différente attire son attention. Il en oublie sa triste réflexion, et s'intéresse de plus près à cette porte plus grosse et plus belle que les autres. Il hésite un instant, parce qu'ici il faut s'attendre à tout, et puis l'ennui a raison de sa prudence. Il pousse la porte aussi silencieusement que les gonds le lui permette, et il se glisse dans cet endroit mystérieux. Il n'a pas fait un pas qu'il se fige, surpris par l'immensité de la salle. Un sourire s'affiche sur son visage fatigué. C'est une bibliothèque. Sans vraiment savoir l'expliquer, il sait qu'il aime lire et cet endroit lui inspire immédiatement confiance. La lecture, ça fait passer le temps plus vite, et ça enrichit l'esprit. Il ne pouvait pas mieux tomber dans cette grande demeure. Alors qu'il s'aventure au hasard parmi les rayons, ses yeux pétillent devant la richesse des ouvrages. Il en aura pour des jours et des jours à lire tout ce qui se trouve ici.

Cette découverte lui remonte le moral, alors il en oublie presque le danger qui rôde constamment. De toute façon, il n'a croisé personne à cet étage. Peut-être qu'il a une chance d'être tranquille pour la journée ? Peter ose le croire, alors il s'empare d'un bouquin dont le titre l'interpelle. Il s'agit d'une autobiographie, et l'idée d'apprendre les souvenirs d'un autre puisqu'il ne se rappelle plus des siens attise sa curiosité. Il souffle sur la couverture pour en chasser la poussière, et un nouveau sourire s'affiche sur son visage. Satisfait de son choix, il va donc s'installer sur un fauteuil un peu poussiéreux mais à l'air confortable. Il prend soin de poser sa précieuse lumière près de lui et se laisse tomber dedans sans ménagement. Finalement, il jette un dernier coup d'oeil autour de lui, et comme rien ne semble décidé à venir perturber sa lecture, il ouvre sa trouvaille. Immédiatement absorbé par son livre, Peter en oublie la réalité qui l'entoure, et ça fait du bien de s'échapper un instant de là, d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Promise me a place in your house of memories [Verity] Lun 6 Juin - 22:43



Promise me a place in your house of memories

« Peter et Verity »

Une bougie à la main, Verity errait dans les couloirs, l'oeil alerte et le pas silencieux.  Cela faisait environ trois jours qu'elle était enfermée entre ces murs, et même si elle était toujours terrifiée la jeune femme était moins perdue qu'à ses débuts. Trois jours... Environ, car ici on perdait vite la notion de temps. Verity savait désormais qu'elle n'était pas seule, ici. Il lui était déjà arrivé de croiser d'autres personnes, certaines plus hostiles que d'autres. Parfois les gens pouvaient se montrer pacifiques (bien que tous soient méfiants) mais certains... Hé bien, disons qu'il valait mieux se cacher dans un placard ou dans une pièce en prenant bien soin de fermer la porte derrière soi.

La jeune femme n'avait pas perdu l'espoir de trouver un jour la sortie de cette demeure, elle continuait à chercher. Depuis son arrivée, elle n'avait toujours pas retrouvé la mémoire, mais elle savait que quelque chose dehors l'attendait. Quelque chose qui en valait la peine, la chose la plus précieuse du monde. Quand elle y pensait, son coeur se serrait sans qu'elle sache pourquoi, et ça la plongeait dans une détresse sans fond. Elle était prête à se battre pour ce qu'elle avait perdu, pour cette chose si précieuse.

Tout à coup, Verity se stoppa devant une porte plus imposante que les autres. Elle avait l'air lourde, et peut-être se trouverait-elle en sécurité dans la pièce de l'autre côté. Le plus silencieusement possible, la jeune femme poussa la porte et pénétra dans ce qui s'avéra être une bibliothèque. La pièce était immense et remplie de rayons de livres, et surtout silencieuse. Mais ce n'était pas le même silence que dans les autres pièces, un silence oppressant et presque malsain ; ici, le calme était... apaisant, et étrangement Verity se sentit vite en sécurité. Elle resta moins sur la défensive, et commença à arpenter les rayons, caressant du bout des doigts les tranches des ouvrages sans jamais oser en prendre un. Tout à coup, alors qu'elle arpentait toujours silencieusement la bibliothèque, un bruit la fit se figer. C'était le bruit d'une page qu'on tournait. Elle n'était donc pas seule. Son premier réflexe fut d'éteindre sa bougie, et elle resta ensuite immobile quelques minutes, le temps que ses yeux s'habituent à l'obscurité qui n'était pas totale.  En effet, l'autre personne qui était dans la pièce devait également avoir de quoi s'éclairer, surtout si elle lisait.

Tout doucement, sans un bruit, Verity s'approcha du fond de la pièce, où se trouvait l'intrus. Tout à coup, elle l'aperçut : c'était un homme qui était assis sur un fauteuil, dos à elle. Alors qu'elle décidait de se cacher derrière un rayon, le plancher grinça sous ses pieds. Maudissant ce petit bruit qui avait révélé sa présence, la jeune femme eu le réflexe de se figer. Il était inutile de fuir, elle avait été repérée.

© plumyts 2016


Everything I've loved became everything I lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Promise me a place in your house of memories [Verity] Lun 13 Juin - 0:36

Promise me a place in your house of memories
Verity & Peter
L'histoire passionnante du jeune homme dont il est question dans son livre absorbe complètement Peter, qui se demande si lui aussi il a déjà vécu de telles aventures. Il est incapable de s'en souvenir, et ça le frustre, parce qu'il aimerait bien pouvoir raconter de telles péripéties - bien qu'il émette quelques réserves quand à certains des choix du héro. Qu'on se le dise, Peter est complètement absorbé par son livre. L'atmosphère figée et poussièreuse de la bibliothèque lui inspire confiance. Il n'y a pas d'autre bruit que celui qu'il fait quand il tourne des pages. Pas de grincement étrange, pas de rire inquiétant, pas de porte qui claque. Tous ces phénomènes stressants sont bien loin de lui maintenant. Il est dans son nouveau repère, convaincu d'être enfin en sécurité. Il parvient même à s'échapper au delà des portes du manoir en rêvant d'une autre vie grâce à l'histoire qu'il lit. C'est presque une victoire face à cet hôte odieux qui refuse de le laisser sortir.

Presque, parce qu'alors qu'il s'occupe à tourner une nouvelle page avec un sourire, avide de connaître la suite du récit laissé en suspens à la fin d'une page, la réalité le rattrape. Il se fige immédiatement, mais ne fait aucun geste. Il a entendu un bruit. Son coeur bat trop fort et il a l'impression de n'entendre que ça alors qu'il tend l'oreille. Est-ce qu'il a rêvé ? Non. Il y a eu un bruit. Il en est certain. Il continue de faire mine de lire, toujours sans bouger, mais il craint de voir quelque chose bondir dans son dos à tout instant. Alors comme son coeur devient fou, il se dit qu'il n'y a plus rien à perdre. Il bondit sur ses pieds et se retourne, le livre toujours en main, prêt à s'en servir de projectile si quelqu'un (ou pire, quelque chose) tente de l'agresser. "Qui est là ?!"

A peine a t-il posé les yeux sur la jeune femme qui le fixe au bout du rayon qu'il se fige à nouveau. Il regrette le ton peu assuré avec lequel il a parlé, et il baisse aussitôt son bras armé pour quitter sa posture menaçante. "Oh.. Pardonnez-moi, je.." Les mots lui manquent alors qu'il détaille davantage les traits de la belle inconnue. Son visage est à moitié camouflé par l'obscurité, et pourtant le coeur du jeune homme recommence à battre la chamade. Il est incapable de mettre un nom sur ces traits angéliques, et pourtant le charme qu'ils opèrent immédiatement sur lui lui rappellent cette intime impression plutôt désagréable de déjà vu. "Je croyais être seul, vous m'avez surpris." Il pense enfin à terminer sa phrase, et il pose son livre sans s'inquiéter de perdre cette page qui lui semblait auparavant si passionante. Il ne peut plus quitter l'inconnue des yeux. Il ne peut s'expliquer l'affolement de son être tout entier alors qu'il s'empare de sa lumière pour faire un pas vers elle. Cette confusion intérieure le frustre, alors il comprend qu'il a besoin de savoir. Il doit savoir, l'interroger, en apprendre davantage sur elle.

Soudainement, il se sent impatient. Il en oublie presque la prudence dont il devrait faire preuve dans ce manoir maudit, car de tels charmes peuvent aussi cacher le diable. Malheureusement pour lui, son sort semble scellé. Il s'approche doucement, parce qu'il ne veut pas l'effrayer non plus. "Je m'appelle Peter. Et vous ?" Il s'est arrêté a une distance qui lui semblait raisonnable pour ne pas s'imposer, et lui révèle le peu de chose qu'il sait sur lui : son prénom. C'est presque tout ce qui lui reste. Ce n'est pas grand chose, mais c'est un bon début de conversation, il l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Promise me a place in your house of memories [Verity] Mer 22 Juin - 15:55



Promise me a place in your house of memories

« Peter et Verity»

Quand elle s'était rendue compte qu'elle n'état pas seule dans la grande bibliothèque, Verity avait essayé de passer inaperçu, mais en vain. Un grincement du plancher avait alerté l'inconnu qui lisait alors tranquillement dans un fauteuil d'allure confortable. Mal à l'aise, la jeune femme serra les poings, attendant de voir ce qu'il allait se passer. Elle était prête à courir, à se battre s'il le fallait, mais étrangement elle ne se sentait pas spécialement en danger. Tout à coup l'étranger se leva d'un coup, se servant de son livre comme d'une arme, et demanda qui était là. Verity ouvrit la bouche pour lui répondre, mais elle n'arriva pas à sortir un son. Elle voyait le visage de l'inconnu, et ressentait une impression étrange. C'était un homme qui devait avoir à peu près son âge, grand et au physique agréable. Il continua à parler, d'un ton plus rassurant cette fois, tout en s'approchant doucement d'elle. Une partie d'elle se disait qu'elle ferait mieux de partir ou de prendre mille précautions car on ne savait jamais à qui faire confiance, mais Verity restait plantée là, à attendre avec impatience qu'il se rapproche. Il se présenta, lui disant qu'il s'appelait Peter. Et c'est à ce moment là que Verity s'aperçut qu'elle pleurait.

Elle pleurait. Pourquoi ? La jeune femme n'en savait rien, elle savait juste qu'elle pleurait de joie. Comme si elle connaissait l'homme qui lui faisait face, comme s'ils avaient partagé de bons moments tout les deux. Instinctivement, elle fit un pas vers lui, son regard ne quittant pas celui du jeune homme. Une envie de caresser la joue de l'inconnu envahi Verity, qui croisa les bras afin de ne pas obéir à cette soudaine pulsion. En effet, rien ne prouvait qu'elle le connaissait vraiment, et ils venaient tout juste de se rencontrer ; même si la jeune femme avait perdu la mémoire, il lui restait quelques notions de savoir-vivre. Ce fut après un silence que la jeune femme se rappela qu'elle ne s'était pas présentée. Fuyant le regard de son interlocuteur et sa main droite venant inconsciemment recouvrir son annulaire gauche, Verity prit la parole.

-Je m'appelle Verity. Je pensais que la bibliothèque était vide et que je pourrais m'y réfugier...

Peter... C'était un joli nom. Un nom familier. Toujours croisés, ses bras descendirent un peu afin de recouvrir son ventre. Une sorte de douleur fantôme envahit son bas ventre durant un très court instant, avant de repartir aussi vite qu'elle était venue, laissant la jeune femme encore plus perdue et pleine de questions.

-Nous sommes nous déjà croisés dans l'enceinte du manoir ? C'est étrange, mais vous m'êtes... familier, en quelque sorte.

Elle se sentit idiote immédiatement après avoir prononcé ces paroles, et pourtant il fallait qu'elle sache, qu'il apporte une réponses à ses questions.
© plumyts 2016


Everything I've loved became everything I lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Promise me a place in your house of memories [Verity] Ven 24 Juin - 22:57

Promise me a place in your house of memories
Verity & Peter
En approchant un peu plus sa lumière du visage angélique de la jeune femme, Peter réalise avec horreur que des larmes discrètes ont coulé sur ses joues. Immédiatement il s'affole et sent son coeur se serrer. Il ne voulait pas effrayer ou blesser la belle inconnue d'une quelconque manière. Il regrette aussitôt de s'être approché aussi vite et s'empresse de la rassurer lorsqu'elle lui avoue avoir cru que la bibliothèque aurait pu lui servir de refuge. "Oh ne vous inquiétez pas, vous ne risquez pas grand chose avec moi." Il échappe un léger rire, un peu nerveux, parce qu'il ne peut pas s'empêcher de songer aux choses bien plus terribles que lui qui rôdent dans les lieux les plus obscures de cet étrange manoir.

Et puis il n'a pas le temps de dire ou penser autre chose que Verity lui pose une question bien intriguante. A vrai dire, elle a à peine fini de poser sa question que Peter ouvre de grands yeux surpris. S'il avait déjà croisé une telle beauté dans le manoir, il s'en souviendrait ! Pourtant, alors qu'il ouvre la bouche pour lui répondre, il suspend son geste, soudainement frappé par le doute. Et si son coeur qui bat trop vite, son souffle qui se fait court, et ce besoin irrésistible de ne plus la quitter des yeux essayaient tous ensemble de lui dire quelque chose ? Peter est déstabilisé, il ne sait plus quoi penser de ces boucles blondes charmantes, de ce beau regard marron et de cette douce voix. Il a envie de donner raison à Verity et de la connaître plus. Mais il a beau y mettre toute la volonté du monde, il est incapable de se rappeler quoi que ce soit d'elle. Sa frustration se perçoit aisément dans le bégaiement de sa réponse. "Je.. euh.. Nous... Humf.." Il s'arrête soudainement et fronce les sourcils. Il s'en veut mais il en veut surtout au propriétaire de ce manoir. Depuis cet étrange réveil accompagné d'un terrible mal de tête, Peter se sent perdu et manipulé. "Dans ce manoir, je ne crois pas. J'essaye de me faire discret, vous savez..." Il n'a probablement pas besoin de lui faire un dessin, elle sait tout aussi bien que lui ce qui rôde dans les coins sombres. Mais il reprend d'un ton plus enjoué, alors que son regard brille d'une mince lueur d'espoir. "Mais peut-être que nos chemins ont pu se croiser avant ?" Un léger sourire timide étire ses lèvres alors qu'il imagine quel lien aurait pu l'attacher à cette belle jeune femme, mais il se sent vite obligé de retenir son imagination. Il ne pourra jamais savoir, à moins qu'il ne trouve une cure à cette amnésie accablante. "La vérité c'est que je ne me souviens pas de grand chose depuis que je me suis retrouvé dans ce manoir." Il avoue en baissant les yeux, gêné et honteux d'être incapable de fournir une réponse convenable à la belle Verity, mais aussi en colère de se sentir si impuissant face à ce passé qui lui échappe toujours. Pourtant il aimerait y croire, qu'il peut retrouver sa vie d'avant entre ces murs inquiétants. Qu'il peut tout reconstruire, et s'échapper un beau jour de ce malheur infernal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Promise me a place in your house of memories [Verity] Sam 2 Juil - 15:25



Promise me a place in your house of memories

« Peter et Verity »

Etrange impression que de rencontrer quelqu'un et d'être certain de l'avoir déjà vu ailleurs. En d'autres temps, en d'autres lieux, en d'autres circonstances. Quand Verity regardait cet homme, elle se sentait... chez elle. Une envie folle l'envahit, celle de prendre la main de son interlocuteur et de danser avec. Tout naturellement. Comme si elle l'avait déjà fait et qu'ils avaient passé de nombreuses soirées dans les bras l'un de l'autre. Elle attrapa instinctivement son médaillon, déboussolée par cette rencontre impromptue et par son coeur qui battait la chamade, comme s'il essayait de lui faire comprendre quelque chose. Sur son médaillon était gravé la lettre E, et la jeune femme avait passé de nombreuses soirées à se demander à quoi ce E pouvait correspondre. Elle en était venue à la conclusion que c'était peut être l'initiale du prénom de son amant ou de son mari, bien qu'elle n'ai pas trouvé d'alliance sur elle lors de son réveil. Et pendant un instant, l'espoir fou que ce soit lui avait saisi Verity, espoir qui était bien vite tombé à l'eau quand elle apprit le prénom du jeune homme : Peter. Ce n'était donc pas lui, la personne ou la chose qu'elle ne devait pas oublier - car elle savait que cet élément de la lettre qu'elle avait trouvé à son réveil était lié à son médaillon.

Et elle s'était mise à pleurer. Peter semblait mal à l'aise, ce qui était aisément compréhensible quand une inconnue venait vous pleurer dessus. Reprenant contenance, elle lui avait demandé s'ils se connaissaient. Il avait l'air lui aussi de chercher ses mots, et son sourire gêné réchauffa le coeur de Verity quand il lui annonça qu'il ne se rappelait de rien depuis son réveil en ces lieux et qu'ils s'étaient peut-être croisés avant. Cet "avant" qui manquait à tout les habitants du manoir et qui était si précieux, pourrait-elle le retrouver ? Avec Peter peut-être ?

-C'est possible. Je n'ai moi non plus aucun souvenir d'avant mon réveil en ces lieux, à part mon médaillon qui me rappelle que quelque chose d'important m'attend dehors. Mais je n'ai aucune idée de quoi, ou plutôt de qui... La seule chose que je sais c'est que son nom commence par un E. Plutôt vague comme indice...

Elle se stoppa net de parler, étonnée de la facilité avec laquelle elle se livrait à Peter. Plus ils se parlaient, puis elle était sûre qu'ils se connaissaient d'avant.

© plumyts 2016


Everything I've loved became everything I lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: Promise me a place in your house of memories [Verity]

Revenir en haut Aller en bas

Promise me a place in your house of memories [Verity]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: Le Premier Étage :: La Bibliothèque-