AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Journal Intime de Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Journal Intime de Jonathan Jeu 14 Avr - 20:35



- Mon Journal Intime -

« La tombe de mes réflexions quand le feu devient trop chaud. »

Je crois que ce journal est l'unique cadeau que m'ait jamais offert ma mère, le jour où je suis entré pour la première fois à l'école. Longtemps j'ai songé à le brûler, car il représentait ce que j'ai fini par haïr: ma mère. Mais pour une raison inconnue, je ne l'ai jamais fait. Aucune feuille éparse ne s'y trouve, il est compact et bien tenu avec une écriture qui se veut la plus lisible possible par le moi de plus tard. Ici se trouve quelques extraits de ce qu'il contient.

Il n'est fermé que d'une petite lanière en cuir que je ferme toujours d'un noeud bien particulier dont je suis la seule personne à connaître la façon de le faire.
© plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 10:05


Le 12/04/1867


Ge sui entrer à l'écol aujourdhui, ma maman ma offert ce livre pour ca. Mon papa ma un pe appri a ecrir pour que je rempliss la premiere pag. Les gen etaient tres gentil et le maitre ausi. Ge serrai un bon elev pour que maman accept un jour de me fair un calin. G'ai dé devoir pour demain,  ge doi apprendre queques mot. Oh fait, ge m'appell jonathan, mes deuxieme prenom son raphael et amen, com la priere ! Papa ma dit que Dieu etait gentil, ge lui ai demande quan ge le rencontrerai, il ma dit pa tout de suit mai que ge pouvai lui parler quan ge le voulai. Commen il fait pour m'entendr s'il n'es pa là ? En tou cas, si Dieu es gentil, je connai kelqu'un d'encor plu gentil ! C'est mon peti frèr, David ! Il es trop mignon, c'es le prefere de ma maman, ca me rend trist mai c'est pa grave, parce que moi ausi c'est mon prefere. Il es gentil, tou beau. Des yeu encor plu bleu que les miens, vraimen il es beau. Si g'etai une fille, g'en ferai mon amoureu. Mai ge sui pas une fille, et heureusemen. Si g'etai une fille, ge sui sur que papa ne m'aimerai pa. Et que maman non plu. Ge serai certainemen moche, en plus. Mai pa grav, ge sui un garçon et demain ge retourn a l'ecol.
plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 10:09


Le 12/09/1875


Nous avons déménagé il y a quelques jours. A Londres ! Papa dit que c'est une capitale, je noterai ça dans mon cahier. C'est pleins de nouveaux gens et de nouveaux endroits ! J'ai l'impression que l'air est différent, mais c'est pas grave, parce que je sais que Dieu se trouve partout autour de nous ! Papa a commencé à m'expliquer ce qu'était Dieu. Il m'a dit que c'était un ami qu'on devait respecter pour qu'il nous respecte. Comme une vraie personne ! Sauf que lui, il est l'ami suprême. Et quand on le respecte pas, ça s'appelle blasphémer. J'espère que je ne blasphémerai jamais, sinon je ne serais pas bien du tout. Je m'en voudrais. Il faudra que je demande à Papa ce qu'on doit faire si jamais on blasphéme par erreur. Demain, quand j'irai à l'école, je ferai un dessin pour mon frère. Je vais le dessiner ! Comme un ange ! Parce que la semaine dernière, Papa m'a expliqué ce que c'était qu'un ange. Et j'ai adoré cette leçon. C'était la même description que David, c'est un ange. Je suis fier d'être le frère d'un ange. Je ne comprends pas pourquoi notre soeur est si méchante avec lui. J'ai beau faire de mon mieux pour le faire sourire, je suis triste de le voir si peu heureux. Alors je lui ferai un dessin, j'espère que ça lui plaira, je vais faire de mon mieux ! J'adore le sourire de mon petit frère. Faut dire qu'entre nous deux, les gens n'arrêtent pas de dire que c'est lui qui a "les bons gènes"...Ça veut dire quoi, les bons gènes ? Est-ce que ça veut dire que je ne suis pas bien ? C'est possible après tout, Maman ne me regarde même plus quand elle me parle, je suis devenu invisible pour elle. Pourtant je n'ai pas l'impression d'être aussi moche quand je me regarde dans le miroir...Enfin bon, je suis sûr que Dieu a ses raisons.
plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 10:21


Le 21/09/1875


C'est dur de se faire à cette grande ville...les gens sont étranges, comme s'ils n'avaient jamais le temps de rien faire. Personne ne prend le temps de m'écouter parler de Dieu, je suis triste. David se dispute avec certaines personnes que je ne connais pas. Je ne suis même pas capable de le protéger...dès que vient la récréation, je me cache pour lire ma Bible. Les gens me trouvent un peu bizarre, les filles sont jolies mais n'aiment pas me regarder. Papa m'a dit que c'était peut-être à cause de mes oreilles.

Le 06/03/1878
David va bientôt partir... Mon mouchoir est trempé à force de me moucher dedans. Je ne veux pas qu'il parte, il est mon seul véritable ami ici, même si je ne suis certainement pas ça pour lui, vu comment je suis inutile. Papa dit qu'il va dans un endroit pour être soigner. Apparamment, David aime les hommes. C'est possible ? J'ignorai totalement que ça pouvait exister... C'est impossible qu'aimer un homme soit une mauvaise chose, vu que justement c'est ce que fait mon frère ! Et mon petit frère ne peut pas se tromper, il est trop bon et juste pour ça ! Est-ce que le fait que j'aime mon petit frère veut dire que j'aime les hommes ? D'après mon Papa, non, parce qu'il y a une différence entre l'amour fraternel et "ça". Je  veux que mon petit frère revienne...il va tellement me manquer.

plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 10:31


Le 15/04/1879


David est toujours à l'asile...il me manque, j'envoie des lettres mais je ne reçois aucune réponse. Amy, une de mes amies, est désespérée de ne plus le voir...je ne sais pas quoi lui dire, je suis dans le même état qu'elle. Il me manque...Pour essayer d'oublier, je me plonge dans la lecture des saintes écritures. Peut-être que j'y trouverai le moyen d'accéder à la paix intérieur ? En tout cas, depuis que David n'est plus là, Amy et moi nous voyons de moins en moins, c'est dommage...je la trouvais très mignonne. Même si elle n'est pas rousse. Car oui, c'est quelque chose que j'ai découvert il y a peu de temps...je suis très sensible aux rousses. Quand j'en croise une, j'ai l'impression d'être en feu. Est-ce que c'est "l'adolescence" comme dit mon Papa ? Moi j'ai plutôt l'impression qu'il s'agit "d'amour"...

Le 02/07/1879
J'ai retrouvé David ! Enfin ! Cela va faire plusieurs jours maintenant, mais qu'est-ce que je suis heureux ! Il était...oh Seigneur, il était dans la cave de cette horrible personne qui se trouvait être...notre mère. J'ai si honte pour elle...elle a été attiré par les flammes du Malin. Elle est devenue un véritable démon...mais je protégerai mon frère, plus jamais elle ne touchera les blanches ailes de David. J'y mettrais un point d'honneur. Je le garderai sous mon toit jusqu'à ce qu'il finisse par reprendre goût à la vie. Peut-être que je devrais enfin apprendre à faire la cuisine.
plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 10:38


Le 30/07/1880




Il y a quelques temps, je suis devenu pasteur ! Enfin, la résolution de ces années à étudier la Bible ! Je suis heureux d'enfin porter la tenue des hommes du Seigneur. J'ai hâte de pouvoir guider les pauvres âmes en quête de paix et de rédemption. J'éclairerai leur âme et ferai de mon mieux pour les rendre heureux. David semble avoir retrouver une vie stable, je suis tellement fier de lui ! Malgré les épreuves, c'est devenu un homme magnifique, et toujours rempli de cette gentilesse digne de l'ange qu'il était ! J'aimerai tellement être comme lui...aussi doux, aussi beau. L'autre jour, une femme m'a dit après la messe que j'avais une voix magnifique qui n'allait pas du tout avec mon apparence en général. Je ne sais pas comment je dois le prendre. Est-ce qu'elle voulait dire que mon apparence était le parfait contraire de magnifique ? Ce n'est pas la première fois que l'on me le dit. Est-ce qu'il est possible de me trouver beau ? Ah ! Si, je me souviens maintenant qu'Amy disait que j'avais de beaux yeux ! C'est déjà ça. Oh, Seigneur, j'ai souvent l'impression de faire preuve d'égocentrisme. Je m'intéresse trop à mon apparence. Je passe des heures à me coiffer, comme une femme. C'est ridicule...

plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 10:54


Le 18/10/1882


Aujourd'hui, mon père me demandait où j'en étais dans ma recherche d'une gentille femme. Quand je lui ai fait part de mes échecs, de ces femmes qui ne voulaient voir en moi que le gentil pasteur compréhensif à qui l'on racontait ses pêchés, il eut un visage bien triste. Puis il me répéta que j'étais l'ainé et que je devais perpétuer le nom de la famille...qu'on ne pouvait pas compter sur mon petit frère et que ma soeur n'avait pas ce droit là, étant une femme. Mais ce n'est pas ma faute si personne ne me trouve assez beau pour être aimer. Il m'a dit qu'il me trouverait une solution. Je n'aime pas tellement ça...je préfèrerai rencontrer l'amour grâce à Dieu, pas grâce à mes parents. Tout ceci me rend mal à l'aise.

Le 21/05/1885
Un mariage arrangé...c'est ce qu'ont finalement prévu mes parents, après trois ans à me laisser tenter par moi-même. Mais j'ai échoué...même quand parfois, une douce chevelure rousse attirait mon attention, je ne voyais au bout d'un visage gêné qui se refusait à toutes mes avances. Pardonnez-moi, vous n'êtes pas mon type d'homme, mais j'aime beaucoup vos messes. Merci. Enfin, si je n'ai pu trouvé épouse, peut-être parce que Dieu l'avait prévu ainsi ? Il n'empêche que j'ai hâte de voir le visage de ma future épouse !
plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 11:14


Le 21/09/1885




Nous nous sommes mariés dans l'été. J'étais si heureux, elle était magnifique...dans sa belle robe blanche, ses cheveux rouges et ses yeux bleus, elle était comme une déesse. Tout ce que j'aurai jamais pu espérer se trouver dans cette femme dont je suis tombé follement amoureux au premier regard. Ses parents étaient des bourgeois comme les miens, et Juliette venait d'avoir vingt-huit ans sans enfants ni mari. Je voyais déjà le monde en rose, remerciant le Seigneur de m'offrir enfin récompense après toutes ses années de rejet. Le baiser que nous avions échangé était mon premier baiser. C'était comme si des papillons dansaient dans mon ventre ! J'ai tellement aimé ça...puis vint la nuit de noces. Elle refusa que je la touche...j'ai pris ça pour de la peur par rapport à ce mariage arrangé...après tout, c'est vrai que se retrouver dans le lit de quelqu'un du jour au lendemain juste parce que quelqu'un l'avait décidé pour vous ne devait pas être facile...alors je n'ai rien fait...la semaine qui suivit non plus. J'ai tenté d'offrir des fleurs, qu'elle appréciait sans plus...des desserts, des livres, des robes. J'essayais de faire de mon mieux avec le maigre salaire que je pouvais percevoir en tant que pasteur...et j'essaye encore. Ce n'est vraiment pas facile...j'ai beaucoup de mal à me coucher chaque soir à côté d'elle sans pouvoir ne serait-ce que la prendre dans mes bras. Heureusement que je l'aime tellement...

plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 11:34


Le 25/04/1887



Les funérailles de ma..de la chose que j'étais obligé d'appeller mère. J'éprouve une telle horreur pour le démon qu'elle est devenue qu'il m'a fallu me faire violence pour aller à son enterrement. Voir mon père aussi effondré me faisait terriblement mal au coeur. Je savais ce que c'était, d'aimer quelqu'un qui passait son temps à ne faire que le mal. C'est douloureux.

Trois ans maintenant que j'ai essayé de rendre Juliette la plus heureuse et comblée possible. J'ai fini par arrêter de lui offrir de multiples cadeaux...et dans peu de temps j'arrêterai probablement de lui offrir des fleurs. J'ai appris par une femme dans le confessionnal que ma femme me trompait avec d'autres féminités. Le courage m'a manqué pour lui dire que je savais tout. Je l'ai juste laissé faire, notre mariage devait être une bonne couverture pour faire semblant d'être une personne normale. Tant mieux pour elle...de toute façon, je suis certain que je ne serai pas même capable de trouver une maîtresse. Je n'en ai pas envie en plus, et jamais je ne me dégraderai avec une femme de mauvaise vie. Parfois, je me dis que je devrais la forcer...j'en aurai le droit, en tant que mari. Mais à quoi bon...j'ai envie qu'elle m'aime..mais c'est un rêve impossible. Je continuerai à lui offrir des fleurs, finalement. Cela ne coûte pas cher, même si le regard de dépit qu'elle m'offre à chaque fois me donne envie de pleurer. Je croyais à une récompense du Seigneur, mais j'ai plutôt l'impression de mettre enchaîné au Diable.
plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin jaloux et aimant un peu trop Dieu
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan Jeu 19 Mai - 11:43


Le 25/02/1888



J'ai fuis. Downcry, le fils Downcry, j'ai appris qu'il était une ancienne relation intime à Juliette, et qu'il voulait à tout prix ma tête sur un plateau pour une quelconque histoire de vengeance. S'il savait, Ô Seigneur, s'il savait seulement...mais tant que je suis avec Juliette, la pauvre pourrait également être la victime de dégâts collatéraux. Un ami est venu me rendre visite, et il a été la victime de Downcry. De cet homme que nous ne pouvions attaquer en justice, fils du chef de Scotland Yard adoré de tous. J'en ai profité pour défigurer son visage avec un marteau et lui donner ma bague...j'ai pleuré...longtemps, en fuyant. Je me suis caché sous les ponts, pendant un long moment. Avant de fuir dans la campagne. J'ai retrouvé une église réformée à présider, mais je suis terrifié. Si quelqu'un se rendait compte du subterfuge ? J'avais peur de voir mon frère, car si jamais la rumeur se répandait que finalement, Jonathan Williams n'était pas mort, il y avait des risques que Downcry revienne. J'espère au moins que Juliette est heureuse, libéré du mari stupide et inutile que je pouvais être...Mon frère...David, il me manque tellement...c'est horrible d'assister à son propre enterrement.
plumyts 2016


you know you’re in love when you can’t fall asleep because reality is finally better than your dreams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: Journal Intime de Jonathan

Revenir en haut Aller en bas

Journal Intime de Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» un journal intime
» Un périple sans fin + Le retour d'un aventurier baveux
» Espace de blagues :p
» tark et son journal intime
» ♪ Le Journal Intime de la Mésange ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Flashbacks :: Mementos-