AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

'can't get out of this labyrinthe [ Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
En savoir plus

MessageSujet: 'can't get out of this labyrinthe [ Remus Mar 28 Avr - 10:59

Cette petite promenade dans les égouts était plutôt improvisée. Alors qu'il était parti en vadrouille pour trouver à manger, Oz s'était fait coursé par une espèce de momie étrange. La chose avait dérangé son après-midi, et surtout il n'avait pu rien trouver pour se mettre sous la dent. Tandis qu'il dévalait les couloirs du sous-sol, Oz avait dévalé une échelle et s'était retrouvé dans un endroit bien étrange.. Et mouillé. Genre, rempli d'eau, à tel point qu'il avait fait un énorme splash en tombant. Se relevant péniblement, il cru voir le monstre afficher un rictus avant de faire demi tour, et fronça les sourcils. C'était quoi son soucis, à lui ? Il soupira doucement et regarda ses genoux trempés d'eau, enfin son pantalon tout court et frotta un instant sa cheville estropiée avant d'avancer à quatre pattes, les sourcils froncés, essayant de faire le moins de bruit possible, des fois que d'autres monstres seraient dans le coin.

A mesure qu'il avançait, il se trouva face à un carrefour, dont l'issue en face était barrée par une roue d'eau, qui tournait plutôt rapidement. Regardant à gauche, puis à droite, il décida de suivre cette dernière voie et avança doucement, silencieusement, avant de se trouver face à un escalier qu'il grimpa rapidement. Il entendit du bruit derrière lui et fila se cacher dans la partie arrière de l'endroit, près d'un éboulement. Ce manoir tombait en lambeaux. Il soupira et attendit que le bruit se taise, fermant les yeux, roulé en boule. Personne ne semblait arriver, alors il souffla longuement et reprit ses esprits, restant au même endroit sans bouger.



SHADOWS INTO LIGHT
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin pieux mais peu catholique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: 'can't get out of this labyrinthe [ Remus Jeu 24 Sep - 12:13


'Can't Get Out Of This Labyrinthe.

Remus continuait sa petite promenade de santé dans les couloirs poussiéreux du Manoir. Une cigarette coincée entre ses lèvres, il se dirigeait d’un pas serein vers les laboratoires afin de livrer sa proie à un Scientifique. Certes, généralement, il s’occupait lui-même de torturer ses victimes mais il n’avait pas envie de se salir les mains dans l’immédiat. Donc il préférait livrer le corps du petit Amnésique qu’il traînait par les cheveux à un de ces subalternes en blouse blanche. Une fois cela fait, il repartit vagabonder, les hurlements terrorisés de sa victime derrière lui. Mais toute cette errance à faire régner le chaos et la terreur commençait presque à l’ennuyer. Après tout, il s’occupait toujours du même secteur, les sous-sols. Et même s’il la trouvait particulièrement divertissante, cela faisait un moment qu’il n’y avait eu aucune nouveauté qui viendrait rafraichir le spectacle d’une mise à mort. À croire qu’il était le seul à exécuter ses victimes avec un minimum d’originalité et de beauté. Les Scientifiques laissaient souvent mourir leurs cobayes sur la table d’opération suite à une expérience échouée. Mais voir un corps crucifié s’embraser ne pouvait trouver plus belle concurrence. Et pourtant, il cherchait. Il cherchait toujours sur le comment embellir le dernier souffle d’un insecte. Ces derniers hurlaient toujours de peur et de douleur au moment du Jugement Dernier, mais pourquoi ? La mort était une délivrance, ils devraient se sentir honorés pourtant.

Quoiqu’il en soit, Remus continua son chemin, son regard tombant sur la porte menant aux égouts. Il la regarda d’abord d’un air impassible voire même peut-être songeur. Il avait dû mettre les pieds une fois dans les canalisations. En effet, ce n’était pas l’endroit le plus propre du château et il savait que le monstre dans l’eau n’était pas des plus amicaux non plus. Rockwood leur avait même déconseillé d’y mettre les pieds, c’est pour dire. Son animal de compagnie ne savait apparemment pas différencier les proies des prédateurs. Mais en y repensant, cela piqua la curiosité du Romain qui décida d’aller y jeter quand même un coup d’œil. Il ouvrit la petite porte et descendit l’escalier pour arriver dans un endroit où l’odeur était plus que nauséabonde. Après tout, il devait y avoir des litres d’eau croupie sur des centaines de mètres voire même peut-être des kilomètres. Les égouts étaient comme il s’y était attendu : un véritable labyrinthe. Encore. De toute façon, ce Manoir était un labyrinthe. Il resta immobile un instant, continuant d’inspecter les lieux. Tout semblait calme, malgré quelques bruits de gouttes qui résonnaient dans les conduits. L’endroit était étrangement lumineux. Le sol avait dû s’effondrer à quelques endroits, laissant ainsi passer la lumière du jour. Dieu, le Soleil. Quelque chose que personne n’avait vu depuis un âge. Il se demanda alors si les égouts pouvaient mener à Londres. Probablement que oui. Mais à en voir par les grilles qui bloquaient l’accès de certains conduits, il en déduit que Jeremiah avait pensé à tout pour conserver ses précieux prisonniers dans son antre.

Un sourire malsain se dessina sur le visage de Remus. Même si l’endroit était affreusement sale et humide, il était content de s’être trouvé un nouveau terrain de jeu. Et pour l’instant, aucune trace de la bête aquatique de Rockwood. Il commença à s’aventurer donc dans les conduits, regardant tout autour de lui, l’oreille tendue. Il entendit alors un bruit et le suivit, curieux. C’était une grande roue d’eau qui faisait un insupportable bruit de ferraille grinçante. Il sourit un peu plus. Une difficulté supplémentaire pour trouver une proie. Il tourna la tête vers la gauche, puis la droite. C’est alors qu’il crut voir une ombre disparaître dans l’embranchement. Il retint un petit rire et se décida de la suivre discrètement. Enfin discrètement. Il marchait sans se cacher sur les sortes de trottoirs qu’offraient les égouts pour éviter de se mouiller les pieds. Quoiqu’il en soit, il finit par voir sa potentielle proie se cacher derrière un escalier. Il se demanda si elle l’avait vu. Probablement que non. La roue avait dû couvrir le bruit de ses pas. Il s’approcha donc de la cachette de sa future victime tout en chantonnant :

Toi que j’ai vu fuir dans la pénombre,
Penses-tu sortir d’ici sans encombres ?
Car je vais décider de ton destin.
Et te faire partager mes sombres desseins.
Alors montre-toi et sors de ton trou,
Si tu ne veux pas subir mon courroux.


Remus sourit devant l’escalier, tout fier de sa petite poésie improvisée. Bon certes, ce n’était pas d’un niveau sensationnel mais, loin d’Edgar Allan Poe et autre Arthur Rimbaud mais cela lui suffisait pour donner un petit effet à ses entrées. Il tira sur sa cigarette, faisait voleter un petit nuage de fumée, attendant patiemment de voir le visage de sa future proie, tout sourire.

©BOOGYLOU.





Hallelujah.
Wenn die Turmuhr zweimal schlägt, faltet er die Hände zum Gebet. Er ist ohne Weib geblieben so muss er seinen Nachsten lieben. Er ist der wahre Christ und weiss, was Nächstenliebe ist. Dreh dich langsam um. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: 'can't get out of this labyrinthe [ Remus Mar 6 Oct - 13:21

Des bruits de pas dans l'eau, ce n'était pas très discret. Quelle idée il avait eut, de s'aventurer par ici. Mais il ne savait pas où trouver Nikolaï, et il avait faim, c'est pourquoi il le cherchait ici depuis plusieurs jours. Il aurait du remonter, sortir des égouts et se dépêcher d'aller dans le manoir. Mais non, il avait trop mal pour remonter, il ferait ça trop lentement et c'était évident qu'il se ferait prendre, soit par la personne qui était avec lui ici, soit par la bête de l'eau. Et il n'avait pas envie de mourir aujourd'hui, non. Il avait besoin de retrouver Nikolaï, et ce le plus vite possible. Se terrant contre l'escalier qui l'abritait, les pieds dans l'eau, Oz ferma les yeux.

Il entendait les bruits de pas se rapprocher, et au fur et à mesure, les battements de son cœur augmentaient en intensité. Bordel. Ses griffes, tendues, étaient prêtes à s'enfoncer dans sa chair tant il était crispé. Et lorsqu'il entendit la voix chantante de l'homme, il eut l'impression de mourir à petit feux. Quel idiot, mais quel idiot ! Oh Nikolaï. Il se mit à penser à celui qu'il aimait autrefois, même aujourd'hui encore, et qu'il rêvait de voir à l'instant même. Mais Nikolaï ne savait pas où il était, il ne viendrait pas. Fermant un instant les yeux pour se donner du courage, Oz inspira, puis sorti lentement de sa cachette, s'appuyant légèrement sur sa cheville douloureuse. Ses yeux d'acier vinrent observer les pieds de l'homme qui se trouvait face à lui. Sans doute une brute, oh ça oui. Seules les brutes agissaient ainsi.



SHADOWS INTO LIGHT
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin pieux mais peu catholique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: 'can't get out of this labyrinthe [ Remus Lun 18 Avr - 20:44



'Can't Get Out Of This Labyrinthe.

« AND I WON'T SHOW YOU THE EXIT. »

Le sourire s’agrandit un peu plus quand il vit sa proie sortir de son trou. C’était un jeune homme, maigre, d’aspect plutôt fragile à son goût. Mmh. Trop fragile. Il donnait vraiment l’impression de pouvoir être brisé en deux rien qu’en le poussant par terre. Cependant, il devait avouer que ça allait être intéressant de voir combien de temps allait résister ce corps frêle et pâle à sa petite torture. Mais encore fallait-il le convaincre de le suivre. Et la petite proie avait beau avoir l’air craintif, Remus ne parvenait pas à y décerner de la naïveté. À moins qu’il se trompe, cela pouvait lui arriver, il ne se prenait pas pour Dieu non plus. Il sourit cependant, relâchant un nouveau petit nuage de fumée. Il s’approcha alors doucement et inspecta plus en détail son visage. Le gamin n’avait pas l’air si amoché que cela. Il avait certes des contusions mais rien d’abominable ni de dégoûtant. Et même si sa silhouette globale paraissait bancale à cause de sa cheville visiblement tordue, il avait l’air d’avoir le regard relativement lucide et vif. La grande question était : « Est-ce que son esprit l’était aussi ? » Il rapprocha son regard de son visage, toujours plus curieux, mais ne le touchant pas pour autant.

- Ce sont de bien beaux yeux que tu as là.

Remus sourit de nouveau et posa une main sur l’épaule d’Oz. Une main qui se voulait rassurante, afin de le mettre en confiance. Bon, ce que le cardinal ignorait, c’est que son sourire était plus effrayant qu’autre chose, avec son porte-cigarette coincé entre ses dents jaunies par le tabac. Mais qu’importe, il le faisait quand même. Car il avait une grande envie de charcuter ce petit visage. Et il ne pouvait définitivement pas le faire ici. Il n’avait pas les instruments pour. Du moins, il ne pourrait s’appliquer avec le petit couteau qu’il avait là. Quoique… Il pourrait se montrer créatif pour une fois. Il commençait à se lasser de la salle de torture après tout. Il secoua doucement la tête et se reconcentra sur le gosse, n’ayant toujours pas retiré sa main.

- Que fait un jeune homme tel que toi ici ? Tu as un protecteur, non ? À en voir ton visage… Et dis-moi ton nom, tiens. Que je puisse te nommer comme il se doit.

Il sourit encore, le regardant droit dans ses yeux, renforçant inconsciemment sa poigne sur la clavicule de sa proie. D’ailleurs, qu’elle ait un protecteur ou pas, il s’en moquait bien. Remus ne se détournerait jamais de son gibier.
© plumyts 2016




Hallelujah.
Wenn die Turmuhr zweimal schlägt, faltet er die Hände zum Gebet. Er ist ohne Weib geblieben so muss er seinen Nachsten lieben. Er ist der wahre Christ und weiss, was Nächstenliebe ist. Dreh dich langsam um. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: 'can't get out of this labyrinthe [ Remus

Revenir en haut Aller en bas

'can't get out of this labyrinthe [ Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ZONE ELITE] Le Labyrinthe d'Urgoz (FAC)
» Recrute pour salle(s) de labyrinthe
» un labyrinthe dans le noir[RESOLU]
» [HS] labyrinthe...les âmes sensibles s'abstenir !!!!
» [Sujet unique] Labyrinthe des Minos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: Les Égouts :: Les Conduits-