AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Jeu 31 Juil - 17:28


I've got a Secret in Your Heart.



Il a accepté finalement mon offre. Je me sentais si heureux de cela que je me releva précipitamment, le maintenant d'un bras pour qu'il parvienne tout de même à se lever malgré cette abominable blessure dont il semblait être la victime. Quand je vis une tâche rouge se poser sur sa chemise, je ne pus qu'avoir l'air horrifié. Mais il essaie de me rassurer, et malgré son doux sourire, j'ai envie de le prendre dans mes bras pour l'aider à aller mieux. Je l'aime tellement, l'aidant tout de même à marcher à travers les couloirs, j'oublie de tuer ou  même de libérer l'homme dont je m'occupais au tout départ. J'espère qu'une Brute l'esquintera un peu plus ou le libérera pour le donner à bouffer à un autre Scientifique. Après tout je me moque de son avenir. Je me moque qu'il crève contrairement à celui qui se trouve à mes côtés. Il est si faible, je veux tout faire pour qu'il aille mieux. Et c'est pour cela que je me mis à le guider à travers les couloirs, jusqu'à atteindre la porte qui donne sur mon laboratoire. J'ouvre et tombe sur David qui se tournait les pouces à cette seconde dans un coin. Du moins c'est ce que je croyais, ce n'était pas comme si je le regardais vraiment au moment où j'étais entrer. Il aurait pu être en train de faire de la couture que je m'en ficherai. Après tout, Felix était vivant et avec moi. Plus rien d'autre n'avait d'importance. Sans fournir le moindre regard à David, j'approche Felix de la table.

Assis toi ici...tout ira bien...

Je commença doucement à lui enlever sa chemise, dévoilant son corps décarné par la faim et les errances dans le manoir. Je rougis fortement en l'observant, il n'a rien perdu de sa superbe. Ce corps que  j'aimais fouetter tout en le prenant. Il aimait tellement cela, me le réclamant même. Contrairement à David. Je regarde sa plaie et écarquille les yeux, choqué. La personne qui a fait ça se trouve sur ma liste noire. Officiellement. Je l'attraperai et je lui ferai subir la même peine qu'il a fait à mon amour. Je caresse son torse et les traces du Y avec tendresse et tristesse. Quel atrocité l'on t'a fait mon ange...J'observe à présent la petite plaie que je peux voir. Cette fameuse couture rouverte. Il faut la refermer et tout désinfecter au mieux. Ne regardant toujours pas David, je n'ai de yeux que pour Felix et ordonne à mon assistant.

Nous devons recoudre cette plaie. Prépare du fil et une aiguille. Ainsi que de l'anesthésiant et du désinfectant. Maintenant.

Je plonge mon regard dans celui de Felix et lui offre un grand sourire. Il est avec moi maintenant, tout ira bien, tout se passera bien.



©BOOGYLOU.



And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.


Dernière édition par Harry J. Downcry le Ven 1 Aoû - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Jeu 31 Juil - 20:43


I've Got A Secret In Your Heart.

David sursauta quand Harry ouvrit la porte. Il n'était en train de rien faire d'honteux et de répréhensible pourtant, juste en train de lire tranquillement un livre. Mais son supérieur avait pour habitude de frapper doucement à la porte pour le prévenir de son arrivée. Or, cette fois-ci, le jeune chirurgien fut pris par surprise et en laissa tomber son livre. Il le ramassa rapidement tout en se redressant et regarda Harry qui rentrait avec un homme qui semblait assez mal en point. Sa tête était en effet pendante et son pas légèrement traînant mais ses yeux, affreusement familiers, étaient réactifs. Mais ce qui le gèna le plus ne fut pas que son amant se ramène avec un inconnu en l'aidant à se déplacer (il l'aurait traîné vulgairement par terre), non. Ce fut la tendresse et la douceur avec laquelle il s'adressait à lui. De sa mémoire, Harry ne s'était jamais exprimé ainsi, même à lui. Sentant comme un soupçon de jalousie monter en lui, il s'approcha dans le dos de son supérieur et le prit par la taille avant de poser la tête sur son épaule et regarder le torse abîmé de l'individu.

- Que se passe-t-il, mon chéri...?

Mais Harry ne lui prêta aucune attention. David dut alors remarquer par lui-même la couture qui avait céder et eu un petit sourire désolé. Son supérieur lui donna alors froidement un ordre que le chirurgien reçut tout droit dans son orgueil. Il lâcha le corps de son amant à contrecœur et partir chercher le matériel dont avait besoin le vétérinaire. Le chirurgien allait proposer ses services à son supérieur, vu qu'il était plus compétent dans cette discipline que lui mais il se ravisa immédiatement. Il avait encore son ordre et son indifférence au travers de la gorge. Il préféra examiner le visage de l'inconnu à qui Harry s'obstinait de faire les yeux doux. Étrangement, il lui était familier. Il était même certain qu'il connaissait cet homme. Mais le Manoir l'avait certainement défiguré. Puis, il remit petit à petit les morceaux dans sa tête. Il avait déjà entendu Amy et Felix, les Adler, parler de Harry Downcry. Se disputer à propos de Harry Downcry. L'empoisonnement d'Amy. Les vengeances de l'ex qui avait été abandonné. David comprit alors qui était le blessé devant lui et pourquoi Harry se montrer si attentionné avec lui. Felix Adler se tenait avec lui et son amant n'avait pas semblé pas avoir tiré un trait dessus. Son regard devint haineux. Par dessus l'épaule de son supérieur qui lui tournait le dos, il fusilla l'horloger du regard. Peu importe la forte amitié qui les avait unis, Harry était à lui et seulement à lui et il était capable de tout pour le garder avec lui.

- Salut, Felix.

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Jeu 31 Juil - 21:36


I've got a Secret in Your Heart.



Je n'avais même pas fais attention à David me prenant dans ses bras, mais mon visage tiqua involontairement quand il m'appelait « son chéri ». Ce n'était pas que je ne l'appréciais pas. Mais l'homme qui se trouvait en face de lui était bien plus important pour lui. Il l'aimait tellement plus, possédant aussi bien son amour que ses rêves. Aussi je n'avais pas envie que David m'appelle son chéri devant lui. Car en cette instant, je voulais que Felix me croit seul, afin de n'être qu'à lui. Maintenant que je le savais vivant, que je savais qu'il pouvait retrouver ses souvenirs, je ne savais pas si j'allais être capable de rester encore avec David. Mes câlins finiront par perdre lentement leur saveur, je finirai par lui en faire de moins en moins. Toutes mes pensées n'iront qu'à Felix. Car je saurai qu'il y a encore une chance de le retrouver. De retrouver notre premier amour. D'être heureux, même ici. Avec Benjamin, qui bien que vous n'en entendiez que rarement parler, était toujours vivant et en bonne santé. Je caresse la joue de Felix avec un petit sourire et le fait s'allonger sur la table. Ne t'en fais pas mon chéri, tout va très bien se passer. Rien ne te fera de mal. Je récupère rapidement les instruments d'opérations que m'ont passer David avant de l'écarter doucement.

Je passa alors de l'anesthésiant à l'endroit prévu, faisant une attention toute particulière à la dose. Prenant soin également de désinfecter la plaie avant d'inciser doucement l'endroit qu'il fallait reprendre, je ne tarda pas à poser le couteau pour prendre l'aiguille et le fil. Il ne fallait pas déconner, je n'avais pas eu mon diplôme de vétérinaire dans un paquet surprise, il avait quand même fallu que je m'y connaisse un petit peu. Ce qui signifie bien entendu que je savais recoudre un animal à la perfection quand j'en avais envie, quand le sujet était assez intéressant. Mes victimes, je n'en avais rien à foutre. Ils pouvaient très bien mourir si David ne s'en occupait pas. Mais Felix. Felix ne devait pas mourir, et je prenais tout mon temps pour bien le recoudre. Il ne resta bientôt plus aucune trace de la plaie que je repassa au désinfectant après l'avoir recousu. Du travail de maître, même mon assistant sera obligé de le reconnaître. Je caresse la joue de Felix et m'asseoie à ses côtés en poussant un petit tabouret non loin. Mais avant de m'asseoir, je partis chercher de l'eau et de la nourriture dans un tiroir qui n'était pas loin. Quel merveille d'avoir comme salle de vie notre seul laboratoire. Tout pouvait s'y trouver. Je me rapproche donc de Felix et surélève sa tête pour le faire boire d'une eau pure avant de lui tendre de la nourriture.

Est-ce que ça va mieux ? J'ai recousu la plaie. Elle ne s'infectera pas et reprendra son rythme de cicatrisation normale.


©BOOGYLOU.



And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.


Dernière édition par Harry J. Downcry le Ven 1 Aoû - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 1:41


I've Got A Secret In Your Heart.

Felix s’installa docilement sur la table d’opération d’Harry. Il était trop fatigué pour protester contre le choix de cet objet qu’il haïssait plus que tout, même si ce n’était pas celui qui avait recueilli son sang qui avait fui ses entrailles. Il remarqua aussi la présence d’un autre homme dans le laboratoire mais ne lui adressa pas la parole. Il le regarda plutôt avec un air étonné et curieux jusqu’à ce qu’il reporte son attention sur Harry qui défaisait sa chemise. Même si le Scientifique était rouge comme une tomate, l’horloger ne ressentait aucune gêne. Au contraire, il était content que sa blessure prenne l’air plutôt que le tissu de sa chemise vienne frotter dessus. Harry parut alors effaré de voir une telle marque sur son torse et passa un doigt qui fit frissonner Felix. Cependant, le deuxième inconnu de la journée arriva dans le dos du Scientifique avec un regard plutôt sombre. Le Dément ouvrit la bouche pour prévenir son bienfaiteur occupé mais l’autre le prit de vitesse et prit Mr Downcry dans ses bras. Il l’appela même « chéri », son regard menaçant braqué dans celui de Felix qui était resté bouche-bée. Le pauvre bougre ne comprenait plus ce qu’il se passait. Harry lui avait clairement dit qu’il l’aimait et qu’il tenait à lui alors pourquoi le second jeune homme était ainsi proche de lui ? Il jeta un coup d’œil au visage du Scientifique bienveillant à son égard et vit qu’il paraissait relativement gêné et mal à l’aise. Ah. Le type aux yeux bleus n’aurait probablement pas dû faire ça.

Cependant, celui continuait de lui jeter des regards assassins, comme s’il avait été coupable de quelque chose. Le Dément continuait de le regarder avec incompréhension, les sourcils hauts. Surtout que l’inconnu connaissait aussi son nom. Et Felix fut encore plus dérouté. Pourquoi ne se souvenait-il pas de ces personnes ? Ils semblaient s’être bien connus, lui et le deuxième Scientifique. Ils semblaient s’être haïs aussi, mais pourquoi…? Quelles étaient les raisons d’une telle colère envers lui ? Peut-être qu’Harry savait quelque chose mais il en doutait fort. Celui-ci le fit s’allonger sur la table et Felix se sentit devenir un peu plus nerveux. Il aurait bien dit qu’il n’avait pas besoin d’anesthésie, ayant traversé des douleurs physiques bien pires mais il ne voulut pas contrarier le gentil Scientifique et ne dit rien. Il grimaça tout de même légèrement quand la pointe de l’aiguille vint perforer sa peau, mais il ne dit rien non plus. C’était parfaitement supportable comme douleur, c’était juste désagréable comme sensation. Felix devait admettre en revanche que l’anesthésiant l’avait légèrement assommé. La pièce tournait légèrement devant ses yeux et il préféra rapidement fermer ceux-ci. Il sentit alors la main d’Harry dans ses cheveux. Il plia son cou pour boire la douce eau fraîche et cristalline. Sa gorge sèche ne pouvait être plus heureuse qu’à ce moment-là. Felix se redressa alors doucement sur ses coudes et prit la nourriture que lui tendait gentiment le Scientifique. Il la mangea alors avec lenteur et répondit à la question de son bienfaiteur par un vif mouvement de tête. Il baissa ensuite docilement les yeux.

- Vous êtes trop bon… Je ne saurai comment vous remercier comme vous le méritez, sir… Vous n’êtes pas obligé de faire ça pour moi… Je ne suis pas sûr de le mériter non plus…

©BOOGYLOU.





Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 2:26


I've got a Secret in Your Heart.



Il mangea calmement tout ce que je pouvais lui donner, et j'en étais tellement heureux. Son sourire était de nouveau présent et c'était tout ce que je désirai. Je caressa ses cheveux avec délicatesse, comme si je touchais une poupée de porcelaine sur le point de tomber. Je ne voulais pas qu'il disparaisse à nouveau. Mon cœur ne pensait plus à rien d'autre qu'au sien, aux souvenirs que nous avions en commun mais qu'il semblait avoir oublier. Je ferai tout pour les lui faire revenir à l'esprit, qu'il oublie tout le malheur qu'il a pu vivre avec cette folle. J'oublierai pour ma part mon assistant, bien qu'il restera encore dans mon cœur comme une grande part de mon amitié. Il n'avait pas la grandeur de Felix. Ni son ouverture d'esprit. Tout ce que nous faisions intimement avec mon premier amour, il n'avait jamais été capable de le supporter. J'ai cru pouvoir m'ouvrir à lui comme je l'avais fait avec l'horloger mais rien n'allait. Alors que Felix, il avait les outils pour ouvrir les mécanismes de mon cœur, il savait manier toutes les nuances de mes fantasmes, me réclamant toujours plus que ce que j'avais le courage de lui offrir. Il ne m'en fallait pas plus. Je le regarde alors reprendre des forces avec joie et jette un coup d'oeil à ma montre. Si jamais nous allions à l'extérieur à cette heure là, et bien il ferait nuit. Nul besoin de vous décrire davantage avant que vous ne compreniez en réalité qu'il est l'heure d'aller se coucher. Oh, comme je rêverai de me mettre au lit avec Felix. Mais je sais que je ne le peux pas. Pas maintenant, mais ça n'allait pas tarder. Oh non...je voulais reprendre ma place dans son cœur et je reprendrais également ma place dans son lit.

Appelle moi Harry s'il te plait...et ne t'en fais pas, c'est tout naturel. Mais tu as de ces cernes...et il se fait tard...je suppose que nous allons tous nous coucher...

Je l'aida à descendre du lit, le tenant fermement pour ne pas qu'il tombe à cause de l'effet de l'anesthésiant qui semblait l'avoir complétement assommé. Je le porta jusqu'à ma chambre, usant de mon pied pour ouvrir la porte. David ne paraissait absolument pas disposer à me donner de l'aide, mais je n'en avais aucune cure. Je me doutais bien qu'il allait totalement dés apprécier tout ceci. Son ton des plus sombres en était la plus parfaite preuve. Mais comment lui faire comprendre que je venais de retrouver l'amour de ma vie ? Mon premier amour, celui qui m'offrait tout au moment où je le voulais ? Celui qui m'offrait tout son corps sans aucune limite ? Oh, j'ai tellement de périphrases pour exprimer l'être de mes principales pensées. Je posa mon amour sur mon propre lit, en refoulant au plus profond de moi l'envie de m'y glisser à mon tour. Je m'arrêta tout d'un coup en le posant et caressa ses cheveux avec beaucoup de douceur.

Tu dormiras dans mon lit. Ne t'en fais pas pour moi, j'irai dans la chambre d'à côté. Repose toi bien, Felix...mon am...Felix.

J'avais failli l'appeler mon amour. Mais je m'étais retenu à temps. Jetant un rapide coup d'oeil à David, le premier depuis que j'étais revenu avec Felix dans mes bras, je me redresse et souris à Felix de toute ma douceur.


©BOOGYLOU.



And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 11:15


I've Got A Secret In Your Heart.

La nourriture fit énormément bien à Felix. Il eut l’impression que son ventre se remettait en route, malgré sa blessure cuisante à l’estomac. Oui, car le Y sur son torse n’était pas la seule blessure qu’il avait essuyé. Il avait aussi eu droit à une perforation de l’estomac, mais pour l’instant ça allait. Le fait de sentir de l’eau dans sa bouche puis dans sa gorge semblait pouvoir le soulager de tous ces maux. La nourriture aussi était efficace. Et étrangement, la petite ration qu’il eut suffit à le rassasier complètement. Il sourit une nouvelle fois à Harry et le remercia encore. Oh, il ne pourrait jamais assez le remercier. Montrer à quel point il était reconnaissant envers lui. Le Scientifique continuait pourtant à lui caresser les cheveux tout en lui souriant, mais Felix n’osa pas se dérober. Apparemment, son bienfaiteur semblait être heureux d’avoir un tel contact avec lui et ledit contact n’était point désagréable pour le dément. Puis, son interlocuteur lui conseilla d’aller se coucher et lui prêta son lit. Felix n’osa encore une fois, lui répondre. De toute façon, quand il se redressa un peu plus pour descendre de la table d’opération, la tête lui tournait un peu trop pour pouvoir protester. Et puis… c’est vrai qu’il ne serait pas contre un vrai et bon lit chaud. Felix se demanda même s’il allait pouvoir dormir dedans. Il était tellement habitué à dormir par terre qu’il trouverait la texture du matelas trop insolite pour lui et qu’il n’arriverait pas à fermer l’œil ? En tout cas, il continua de suivre Harry sans rien dire.

Celui-ci le coucha et, comme prévu, la douceur du lit fut d’abord extrêmement gênante pour l’horloger. Mais les caresses d’Harry le décontractèrent un peu plus et ses habitudes de confort plus que sommaires disparurent rapidement. Rien ne valait un bon lit. Il se permit alors de se glisser sous les draps et posa mollement sa tête sur l’oreiller. C’était assez étrange comme retour à la normale avec un tel besoin primaire de confort. Même l’oreiller, il n’avait plus l’habitude, lui qui prenait son coude, d’ordinaire. Quoiqu’il en soit, il sourit de nouveau à Harry, ne faisant pas attention à l’ombre l’autre Scientifique dans l’encadrure de la porte. Il ne pouvait s’empêcher de regarder le visage d’Harry qui était plus que plaisant à regarder. Oui, son visage était agréable à voir et en plus, il était confortablement installé. C’était peut-être la première fois qu’il se sentait si bien dans cet Enfer. Il voulut jeter un coup d’œil à l’entrée de la salle. L’autre jeune homme avait disparu. Il prit alors Harry dans ses bras et le serra fort contre lui, en veillant tout de même à ne pas trop appuyer sur sa blessure. Il ne sut si c’était la fatigue qui lui donnait envie de pleurer mais oui, il avait les larmes aux yeux.

- Merci… merci pour tout… J’aimerais tellement pouvoir vous rendre la pareille…

Puis, la voix du second Scientifique résonna dans le laboratoire et Felix arrêta son étreinte. Il ne voulait pas créer de conflits entre les deux qui semblaient être assez liés. Car même si Harry semblait être inoffensif à son égard, il n’en serait peut-être pas la même chose de l’autre homme. Il lui sourit encore tout en le regardant dans les yeux.

- Bonne nuit, monsieur Harry.

©BOOGYLOU.





Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  


Dernière édition par Felix J. Adler le Ven 1 Aoû - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 11:15


I've Got A Secret In Your Heart.

David serra un peu plus les poings en regardant avec rage la scène qui se déroulait sous ses yeux clairs. Harry ne semblait pas vouloir lâcher Felix et il était évident que tout ceci créait une grande jalousie dans le cœur du chirurgien. Sa façon de le regarder, de lui sourire, de se demander si tout allait bien, de lui caresser les cheveux... Ah… David en avait des frissons de rage et de dégoût dans tout le corps. Même sa respiration s’était accélérée et ses poings, fermés. Il avait envie de frapper Felix. De lui prendre le crâne, lui broyer les yeux dans ses orbites pour ensuite lui exploser les os de sa tête contre le bord de la table d’opération, jusqu’à ce que le haut de son cou ne soit plus qu’un amas de cervelle éparpillée et de bouts d’os brisés. Rien que quand il s’imagina la scène, il sourit mauvaisement. La tentation de pousser Harry pour agresser l’objet de son attention était forte. Très forte. Et comme l’a dit Oscar Wilde dans un Le Portrait de Dorian Gray, le seul moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder. David sourit une fois de plus en pensant qu’il pourrait se venger immédiatement de l’offense qu’était en train de lui faire subir son amour. En parlant de celui-ci, il se demandait quelle serait sa réaction en voyant le crâne explosé de son si précieux Felix un peu partout dans le laboratoire. Après tout, c’était comme ça que David et lui s’étaient rencontrés, avec un crâne explosé.

Il posa donc sa main sur l’épaule d’Harry, un sourire mauvais aux lèvres en regardant Felix boire. Mais alors qu’il allait pousser violemment Harry pour l’écarter de son chemin vers sa proie qui se désaltérait, quelque chose retint son bras. Une force invisible qui lui intimait de rester calme et compréhensif. Après tout, Harry avait brutalement perdu Felix dans ce Manoir et le pensait même mort. David devait comprendre que ces retrouvailles étaient un moment de grand soulagement pour son amant. La main sur l’épaule se transforma en douce caresse et il fit alors quelques pas en arrière, laissant Harry aider Felix à descendre de la table. Silencieusement, il regarda son supérieur emmener l’horloger dans sa chambre sans attendre. Le chirurgien ne pouvait s’empêcher de regarder la scène avec une grande jalousie et une colère palpable, mais il ferait l’effort de comprendre et d’attendre. Il grimaça légèrement quand Harry recommença à caresser les cheveux de l’amnésique mais continuait à ne pas dire un mot. Puis, il croisa son regard. Celui de son supérieur était parfaitement inexpressif à son égard ce qui assombrit un peu plus encore celui du chirurgien. Celui-ci, les bras sur la poitrine depuis qu’il avait retiré la main de l’épaule du vétérinaire, lui tourna le dos et entreprit de ranger le bordel d’Harry. Car si, pour une fois, le soin qu’il avait apporté à la blessure de Felix avait été parfait, il restait toujours le légendaire désordre qu’il laissait toujours derrière. C’était à l’assistant de ranger, après tout. Ledit assistant fit donc sa tâche, sans soupirer, sans dire un mot, mais l’expression de son visage reflétait à quel point il avait l’impression qu’il se foutait un peu de sa gueule. Quand il eut fini, il se dirigea vers sa propre chambre et jeta un coup d’œil à Harry.

- Tu viens ?

©BOOGYLOU.





Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 12:55


I've got a Secret in Your Heart.



La douceur du regard de Felix était tellement différent de la rage et du désespoir que j'avais pu lire au début de notre rencontre. Il me semblait à présent aussi doux que lorsque nous étions ensemble, un véritable délice pour les yeux et pour le cœur. Je ne voulais que lui à cette seconde, rien ne pouvait contrecarrer tous les sentiments que je pouvais ressentir. Sentir son pouls contre le mien, nos sueurs mêlés alors que de mes bras je le prenais dans les ténèbres de ce même lit où il est à présent. Nous avions déjà vécu tout ça. Il suffirait de si peu pour le revivre. Juste là, je pourrai m'approcher de son visage avec le mien, effleurer son cou de mes lèvres avant de glisser sur les siennes dans un langoureux baiser qui nous ramènerait à notre passé paradisiaque. Quand dans ce même manoir, il était en quelque sorte mon assistant. Je m'arrête sur ses lèvres, mon regard ne peut plus s'en échapper. J'entrouve la bouche, cherchant à dire quelque chose d'intelligent ou qui me permettrait de poser mes lèvres sur les siennes. Mais je ne trouve rien à dire, il me prends dans ses bras avec tendresse, heureux de tous les soins que je lui ai offert. J'apprécie son contact, les larmes aux yeux. Mes mains caressent son dos avec envie, mais je ne ressens même pas une petite érection. L'amour que je ressens à cette seconde est tellement puissant qu'il en baisse ma libido. Ah, et puis il y a aussi David. Sa présence est un terrible frein à celle-ci également. Comment faire...comment faire à présent que mon ange est redescendu du ciel ?

Bonne nuit, Felix...

Je me relève alors, lui offrant un rapide baiser dans le cou et me dirige vers la salle principal du laboratoire. Il n'y a plus rien à faire dans cette chambre, bien que j'aimerai tellement en faire plus, le prendre dans mes bras et savourer sa peau. Mais je dois me vouer à certains devoirs envers David, je le regarde rapidement terminer ses affaires et quand il me demande si je viens, je ne peux que hocher la tête et le suite dans sa chambre. Celle que nous partagerons cette nuit, vu que Felix dormait dans la mienne. Je commence doucement à me déshabiller mais conserve mon caleçon et entre dans les draps sans trop savoir quoi faire. Prendre mon petit-ami dans mes bras ? Mais dès la seconde où j'avais vu Felix, c'était comme si mon esprit avait totalement oublié David. Rien ne pourrait être à la hauteur de ce sentiment là, et ce malgré toute la tendresse que j'éprouvais envers David. Je lui tourna donc le dos et me recroquevilla sur moi-même. La nuit passa, ni plus ni moins que cela, les heures défilaient mais je ne voyais toujours pas poindre le sommeil. Une profonde tristesse me prenait d'être incapable à présent de combler David, l'idée qu'il soit l'être me séparant à Felix me rendait fou de douleur. Mes yeux grands ouverts conservaient encore contre eux les éclats du visage de mon premier amour. Je ne pourrai pas dormir cette nuit. Il me le fallait proche de moi. Maintenant que j'avais retrouvé son corps, il me le fallait contre moi. Je me leva alors doucement et commença à marcher dans le plus grand des silences vers ma propre chambre. Aucun son, mais il était bien là. Je pus le voir en entrant. Mon cœur battait la chamade dans un rythme qu'il m'était impossible de compter. J'étais tellement heureux qu'il soit là. Mes pas me menèrent à m'asseoir près de lui et à caresser ses cheveux en douceur.

Felix...mon chéri...je n'arrive pas à dormir, je suis tellement heureux que tu sois de retour...

Je ne pus m'empêcher de déposer un baiser sur ses lèvres, mon cœur explosa de bonheur. Retrouver le goût de ses lèvres merveilleuses. Mes yeux se couvrirent de larmes qui ne tombèrent point. Tel la belle au bois dormant, j'étais le prince qui souhaitait réveiller sa tendre.


©BOOGYLOU.



And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 13:49


I've Got A Secret In Your Heart.

Felix s’endormit presque automatiquement une fois qu’Harry eut quitté la salle. Lui qui avait habituellement tant de mal à fermer les yeux pour sombrer dans un sommeil agité, il était tombé comme une masse, se sentant réellement bien depuis extrêmement longtemps. Tout était calme et paisible. Mais ledit sommeil restait quand même relativement léger et c’est pour cela que Felix se réveilla lentement quand il sentit une petite pression sur le matelas. Cependant, il n’ouvrit pas les yeux pour le moment, attendant d’avoir l’esprit un peu plus clair pour savoir ce que voulait Harry dont il entendait la voix. Le fait qu’il lui donnait des petits surnoms affectueux ne le gênait pas vraiment mais il se sentait plutôt mal à l’aise par rapport à lui car il n’avait pas grand-chose à lui répondre. Il l’appréciait, certes… Il l’avait soigné, nourri, donné son lit mais on ne pouvait pas dire que Felix l’aimait comme lui l’aimait. Et il se sentait un peu coupable par rapport à cela. Surtout qu’apparemment, il était la cause de l’insomnie du Scientifique. Mais il n’eut pas à penser plus longtemps qu’il sentit les lèvres d’Harry sur les siennes. Il fut envahi par une vague de douce chaleur et, par réflexe, passa une main dans les cheveux du Scientifique. Il ne savait pas très bien s’il avait le droit de faire cela mais il n’arrivait plus à penser autre chose. Il lui rendit avec tendresse avant de se faire un peu plus timide avant de détacher ses lèvres de celles d’Harry, sans pour autant enlever sa main de ses cheveux. Il le regarda droit dans les yeux, commençant à se poser tout à un tas de questions.

Ce n’était pas comme avec Elizabeth. Les conditions étaient bien différentes. Ils ne s’aimaient pas, ils s’étaient embrassés juste pour la chaleur et le sentiment de bien-être que cela leur apporter. Cela avait été purement physique. Mais si ce que disait le Scientifique était vrai, alors celui-ci l’aimait vraiment. Et Felix n’était pas sûr de pouvoir lui rendre la pareille… Pourtant, sur le moment il avait répondu à son baiser. Et pas farouchement. Et puis, il y avait Amy. Elle était toujours dans son cœur et gardait jalousement la plus grande partie mais, en se plongeant dans les yeux noisettes du Scientifique, il comprit que lui aussi, s’y faisait lentement une place. Mais il était marié, il ne pouvait pas la tromper… En y repensant, elle l’avait bien fait, elle. Il avait été cocu pendant des années sans le savoir, elle était partie sans prévenir pour tenter de se faire Rockwood et en était morte. Il n’allait penser que c’était bien fait pour elle, non. Son contact lui manquait, son odeur aussi… Elle lui manquait, c’était indéniable. Il était toujours aveuglément amoureux de sa défunte femme. Mais ne pouvait-il pas faire une entorse à son mariage ? Une fois ? Ou peut-être plusieurs… C’est vrai que l’homme en face de lui était… était… attirant ? L’horloger était donc attiré par les deux sexes ? Pourquoi pas, après tout… À moins qu’il n’y ait que lui. Car son regard avait quelque chose de spécial. De captivant mais presque d’effrayant.

Sa main se posa alors machinalement sur la main d’Harry pour faire grimper celui-ci sur le lit, sans le quitter du regard. Felix n’avait absolument aucune idée de ce qu’il était en train de faire. Son corps presque par habitude. Il avait l’impression de rien contrôler, ses gestes sachant parfaitement ce qu’ils faisaient. Après tout, il l’avait fait tant de fois déjà… Et une fois de plus ne serait jamais de trop. Il posa ses deux mains sur ses hanches tout en continuant de le regarder puis déposa un nouveau baiser sur ses lèvres qui fut un peu bref cependant car le visage d’Amy vint encore une fois voleter dans son esprit. Sa tête retomba lourdement sur l’oreiller et il regarda Harry avec un air presque implorant et un petit sourire triste.

- Faites-la-moi sortir de la tête, s’il vous plaît.


©BOOGYLOU.





Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini] Ven 1 Aoû - 14:50


I've got a Secret in Your Heart.



Ses yeux s'entrouvrent, un large sourire s'étale sur mon visage. Mais bien avant cela, il passe une main dans mes cheveux et s'acharne à me rendre mon baiser avec un envie qui était visible même au travers de son amnésie. Il semblait déjà si entreprenant que ma joie ne pouvait être décrite. Il était si doux dans ses gestes, sa minceur terrifiante augmentait malgré tout cette impression de frêle délicatesse. Je gémis tendrement de plaisir en continuant ce merveilleux premier baiser depuis nos retrouvailles. Voilà des années que nous ne nous étions rencontrés, cette première fois où nos yeux se sont croisés, j'ai su que nous étions fait l'un pour l'autre. Nous étions si jeunes à cette époque. Puis cette femme est arrivé, tu m'as abandonné. J'ai passé des années entières à essayer de te retrouver, n'ayant plus personne aux côtés de mon cœur, ne trouvant plus personne d'autres capable de remplir ce vide intersidéral qui détruisait mes tympans. Personne ne le voulait également. Seul avec moi-même, je me suis lentement retrouvé à désirer la vengeance. Oui, j'ai fais du mal à des gens, j'ai été un véritable monstre. Mais ce n'était que pour toi. Tout cela n'était que pour te retrouver. Ne plus jamais être seul. Je sais que tu m'aimes, et c'est cette certitude malgré tout qui m'a aidé à continuer de me battre pour toi. Je dépose un nouveau tendre baiser sur ses lèvres.

Mais déjà mon aimé commence à poser ses mains sur mes hanches et à me faire monter sur le lit. J'en ris de bonheur, tellement tout cela commencer tout de même à être très rapide pour une premier re-rencontre. Mais je n'en avais rien à faire, je ne voulais que son cœur, son amour, son sourire, l'impression d'être important pour lui et d'avoir une chance auprès de ses bras. Il me demande de la faire sortir de sa tête. Je n'ai pas besoin d'être devin pour comprendre le sens derrière ce pronom féminin. Et j'en ai les larmes aux yeux. Il me demande ce que j'ai toujours voulu accomplir pour lui. Pour nous. Je caresse ta tendre peau à travers tes vêtements mais les trouve bien trop présent. Alors d'une main habile, j'enlève un à un tous les boutons de ta chemise, ne cessant de t'embrasser passionément. Une fois son haut déshabillé, je ne tarda pas à faire de même, me frottant contre lui peau contre peau, savourant ses lèvres.

Tout ce que tu voudras mon amour...

David n'avait aucune place dans mes pensées à cette seconde, pas une seule. Actuellement, dans ma tête, il n'y avait qu'un mot. Felix. Je soupirai son prénom avec le sourire, caressant son cou, ses joues. Tout son torse passa entre mes mains, jusqu'à descendre doucement mes mains jusqu'à son pantalon. Etait-il vraiment prêt à aller jusque là ? Après tout, il lui a demandé l'oubli de l'autre. Et quel autre sensation peut mieux faire oublier une femme qu'une relations sexuelle entre hommes ? D'un petit sourire, je commence à défaire nos bas et à les jeter dans la chambre. Nu l'un contre l'autre, je savoure sa présence avec une tendre lenteur et n'hésite plus à caresser le membre de Felix, à le faire devenir aussi dur que le mien contre sa cuisse. Je l'aime tellement, à tel point que je n'aurai les mots pour le décrire. Je continue avec une infinie douceur, l'embrasser à n'en plus pouvoir. Mon envie est revenu maintenant que je ne pense plus du tout à la barrière que David représentait. Je ne désirai plus que Felix. Murmurant dans son cou, je souris :

Est-ce que je peux le faire... ?


©BOOGYLOU.



And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

I've got a Secret in Your Heart. [ Adler - Downcry - Williams ] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Kingdom Hearts : The secret key
» Cadaver Heart
» Team : Heart of Rathalos (ouverte à tous)
» [Vente] Secret Wars en blister.
» Oyez oyez, venez montrer comment votre père noël secret vous a gaté!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: Le Sous-Sol :: Les Laboratoires :: Mémentos Retrouvés-