AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

''Who are you, really?'' [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
avatar
 
En savoir plus

MessageSujet: ''Who are you, really?'' [Fini] Mer 16 Avr - 0:06




Intervention première


Le réveil
Harry, Meredith, David, Jake, Katherine

Vous ouvrez les yeux, péniblement. Vous vous éveillez tranquillement et reprenez conscience. Vous avez un léger mal de crâne, mais vous parvenez tout de même à vous relever et évaluer l'endroit dans lequel vous êtes: une place aux murs et toits de verre, opaque et blanchâtre, où reposent mille et une plantes et fleurs, parfois merveilleuses, parfois fanées. L'endroit est humide et, bien que le soleil donne une lumière chaleureuse à la place, ce n'est pas un lieu rassurant. Cet endroit vous dit quelque chose?

La dernière chose dont vous vous souvenez est que vous vaquiez à vos occupation puis un monstre ignoble et difforme est apparut de nul part et vous a attaqué. Maintenant, vous êtes dans cette pièce et, chose certaine, vous ne pouvez pas en sortir.

Autour de vous, il y a quelques personnes. Peut-être sont-elles encore inconscientes ou sont-elles déjà éveillé?

Bonne chance à vous.



©BOOGYLOU.



Dernière édition par L'Ombre le Jeu 22 Jan - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aapow.forum-canada.com
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Mer 16 Avr - 19:31




Who I am ?...

Harry & Meredith & Jake & Vincent & Katherine



Katherine serra ses paupières closes avant d’entrouvrir les yeux. Les rayons du soleil filtraient à travail des vitres opaques. La serre. Que faisait-elle dans la serre ? Elle se souvenait clairement avoir vu un « truc » indéfinissable courir vers elle. La jeune femme avait fui, bien entendu, quoiqu’étonnée qu’on la prenne en chasse. Elle se souvint très bien de la petite trappe en haut d’un mur, qu’elle avait voulu attraper pour se glisser souplement à l’intérieur et échapper au monstre. Mais… Mais non. Rien. Le noir complet. Encore une amnésie ? Elle frotta son front en grimaçant, et regarda autour d’elle.

La jeune femme n’était pas la seule à avoir atterrit ici, apparemment. Il y avait plusieurs autres personnes, allongées. Elle reconnut Harry, et un sourire en coin s’étira sur ses lèvres. Quel dommage qu’il soit gay, car il avait un certain charisme fort appréciable… Mais Kat’ connaissait la réputation du scientifique, et ne voulais pas finir en pâté pour chien. Elle se releva doucement, observant ses cheveux, roux. Couleur normal, tout allait bien… Pour le moment.

La jeune femme prit le temps de passer doucement entre les autres, visualisant de qui ils s’agissaient. Elle savait que si les choses devaient tourner mal, sa priorité était de protéger le scientifique. Elle ne connaissait pas les autres ou du moins ne les avait-elle qu’aperçu au détour d’un couloir… A moins que ça ne soit dans une salle d’opération ?... Elle plissa les yeux, essayant de faire le tri dans sa mémoire… Peut-être en avait-elle-même ramené un ? Elle finit par hausser les épaules, avant d’aller s’accroupir près d’Harry, pour secouer doucement son épaule, sans bruit ni brusquerie, afin de tenter de le réveiller sans réveiller les autres… Sans réveiller les potentiels ennemis.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Ven 18 Avr - 21:36












Who Are You Really ?

Tout est si sombre. Je ne me rappelle à peine de ce qu'il m'est arrivé pour en arriver là. Tout ce dont je me souviens, c'était de ma table d'opération, vide, pour une fois. Nous venions avec Rockwood de terminer un important projet. A ma dernière connaissance, il était content de moi. Enfin...je le crois bien. C'était en tout cas ce qu'aurait pu vouloir dire son sourire en coin alors qu'il disparut de mon laboratoire, par la porte comme tout être normal. Mais c'était bien trop donné de normalité à un homme pareil. Il était tout sauf normal. Je refusais de me souvenir des conditions qui m'avaient fait son obligé, bien qu'ils soient toujours présent dans un coin de mon esprit, je n'avais qu'à y penser pour les réveiller. Mais à cet instant, c'était moi qui me trouvait endormi. J'étais sur le sol sans avoir aucune volonté de me relever. On était pas si mal. C'était comme être dans un nuage de coton, je ne me souciais plus de rien, la vie n'avait plus aucune importance, le monde aurait très bien pu s'écrouler autour de moi, j'étais allongée, endormie, bien. Mais je devais me lever, je devais me réveiller. Il y a des gens qui me demandent encore. Ne serait-ce que David...David...où es-tu ? Pourquoi n'es-tu pas dans mes bras à cette seconde ? Ne devions-nous pas être unis dans la vie comme dans la mort, bien que ce monde ne nous permettent pas de vivre sous les règles du mariage ? Je sens une main me saisir les épaules pour me secouer doucement. Lui. J'ouvre immédiatement les yeux et ne cherchent même pas à savoir où je suis. Bien que je me sache être sur le sol, je regarde autour de moi et voit la personne.

David !

Mais ce n'est pas David. Loin de là. C'est une femme rousse. Ah oui, Katherine. Elle est ma meilleure fournisseuse en chair fraîche. La plupart de nos plus grandes avancés sont grâce à elle. En effet, qui mieux qu'elle pouvait nous trouver nos plus forts cobayes ? Toujours était-il qu'un air brusquement déçu s'emprit de mon visage. Ce n'était pas lui. Je m'assit sur le sol et regarde un peu mieux cette endroit qui m'entoure. Des plantes, partout partout. Bon, j'aurai pu mal tomber. Le pire, c'était que nous n'étions pas loin de mon laboratoire. Que quelques mètres me séparaient de cette possiblité de retrouver David. Je prends mon visage dans mes mains et essuie tout ce qui pouvait s'y retrouver. D'un ton las, je ne jette pas même un regard à Katherine et lui fit :

Etat de la situation ?



Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Ven 18 Avr - 23:06

Who are you, really?

Feat. Katherine & Harry & Meredith & Jake


Des visages. Difformes. Sanglants. Monstrueux.
Un souvenirs ou un cauchemars. La différence compte-t-elle vraiment au manoir ? Dans son sommeil agité, Vincent tremblait, possédé par de terrible images qui envahissaient son esprit, dévoraient sa santé mental sous l'apparence d'un reptile élégamment habillé occupé à siroter un verre de vin en comptant les têtes fraîchement collectionnées. Vincent aurait voulu hurler. Il aurait voulu se débattre. Mais son corps ne répondait plus de rien. Mou, avec cette désagréable sensation de fondre, mais sans chaleur. Surgit les odeurs. Celle de la terre, de la pierre, de l'eau croupie, le pollen des fleurs, les feuilles des fougères. La fraîcheur du sol.

Vincent gémit. Ouvrir les yeux se révéla terriblement douloureux. La lumière du soleil lui agressait la rétine si longtemps privée du jour. Il ait longtemps erré dans les sous-sol depuis qu'il avait quitté sa cellule. Cette lumière lui sembla irréelle. Était-il mort ? Dans quelle strate de l'enfer avait-il glissé ? Vincent grogna en recouvrant ses yeux avec son avant-bras. Il se roula sur le côté, cherchant à échapper aux rayons  du soleil. Vincent inspira profondément. Un frisson lui couru dans le dos. Il n'était pas seul. Il sentait la présence d'autres personnes près de lui. Ses doigts tapotèrent le sol avec une inquiétude proche de l'angoisse. Étaient-ils dangereux. Possible. Fort possible. Ne pas être faible. Ne pas montrer sa faiblesse.

Vincent roula sur le ventre, le front contre le sol frais, il prit appui sur ses coudes et ses genoux pour se redresser. Encore sonné, il bascula de côté et se rattrapa contre le tronc d'un arbre. Vincent demeura assit, se forçant à ouvrir les yeux. Des voix. Elle résonnait près de lui et pourtant elles semblaient provenir du fond d'un puits. Tout était flou autours de Vincent dont les yeux rougis pleuraient de douleur. Il caressa du bout des doigts ses joues salies par la terre et couverte de sillons ensanglantées. Dans son sommeil délirant, Vincent s'était griffé le visage, tentant certainement de se débattre.

L'amnésique demeura contre le tronc, tentant de remettre ses idées à peu près en place. La douleur lui écrasait la tête, ses yeux le brulaient, l'empêchant de voir net en continue. S'habituer à la lumière lui demanderait un peu de temps. Malgré tout, son regard se posa sur les silhouettes environnantes, qu'il observait fixement, insistant. Voir sans regarder.

Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Mar 22 Avr - 6:59



Who are you... and who am I?

Harry & Meredith & Jake & Vincent & Katherine






Je n'avais pas eu de rêve. Je n'avais même pas eu conscience du sommeil s'emparant de moi. Cela n'avait rien de surprenant en soi, je me réveillais rarement avec des souvenirs de ce qui s'était passé la vieille. La plupart des souvenirs qui apparaissaient à mon esprit n'était que des trucages de ma propre imagination, des faux qui faisaient naître en moi une nouvelle personnalité, une nouvelle histoire. Je retrouvais parfois en de rares occasions ce qui devait être ma personnalité primaire, mais elle était sans aucun doute la pire de toute. Je n'étais qu'un être brisé et mieux valait ignorer nos blessures, car le souvenir de celles-ci étaient tout simplement pour un esprit aussi faible que le mien.

Je ne sus donc pas que j'étais en état d'éveil. Tout ce que je sus, c'est que je sentais de la froideur contre mon ventre alors qu'une certaine chaleur caressait mon dos. J'entendis une voix, que j'aurais dû reconnaître puisque nous nous étions déjà croisés, mais c'était là un souvenir que mon esprit ne jugea pas utile de ma rappeler. Mes mains caressèrent un instant le sol froid et je sentis la terre sur mes doigts. Je sentis alors une étrange douleur au bout de mes doigts qui me força à ouvrir les yeux. Je ne regardai pas les autres, relevant la tête vers le bout de mes doigts que je présentai à ma vue. Le bout de mes doigts semblaient écorchés, comme si je les avais frotter sur une surface rugueuse ou coupante...

J'eus alors une vision horrible, celle d'une chose difforme se jetant sur moi. Je ne sais ce que je faisais ni ce qu'était cette chose, mais j'avais la certitude qu'elle m'avait attaqué, qu'elle s'en était prise à moi. Je me redressai alors d'un bond, me retrouvant sur des jambes vacillantes sous mon poids. J'étais étourdie par ce mouvement soudain et j'avais l'impression qu'un millier de marteau s'abattait dans mon crâne. Je levai les yeux vers ceux qui avaient déjà repris connaissance. Ma vue était embrouillée et j'eus une brève hallucination, voyant alors en eux les monstres qui m'avaient attaqués plus tôt. Je reculai en étouffant un cri, trébuchant alors sur un corps étendu sur le sol. C'était un jeune homme que je ne connaissais pas non plus, mais je ne m'en préoccupai pas davantage, reculant sur mes mains jusqu'à me heurter à la parois de la serre. Mes doigts s'enfoncèrent dans la terre et j'hurlai à la mort en leur jetant de cette poussières terreuses.

Ne vous approchez pas, démons!




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Dim 11 Mai - 0:37





Who are you, really ?





David se réveilla lentement après qu'on l'ait piétiné. Ses paupières lourdes se levèrent péniblement. Son cerveau sortait sûrement d'une sorte de léthargie si il pouvait se fier à la lenteur à laquelle ses idées passaient dans sa tête. Le bruit ambiant autour sonnait comme un insupportable brouhaha dans ses oreilles encore faibles. Il n'avait jamais été du matin et avait toujours eu du mal à se remettre en route après un somme, mais là, c'était tout juste insoutenable. Et pourtant... Il avait dû dormir quoi ? Quelques heures sans plus ? Mais il avait dû être forcé à s'endormir... Sûrement drogué. Alors qu'il se redressait lentement en se massant les tempes après avoir refermé ses yeux, il essaya de chercher des réponses. Qui aurait pu le droguer ? Seuls deux noms lui viennent en tête. Rockwood... et Harry. Il chassa rapidement cette idée de sa tête. Non. Jamais son supérieur n'aurait pu faire cela. Il ouvrit brusquement et remarqua aussitôt qu'il se trouvait dans un coin de la serre. Il releva la tête et vit d'abord une jeune femme blonde qu'il ne connaissait pas. Après tout, il connaissait peu de monde dans ce Manoir, ne quittant que très rarement le laboratoire qui n'accueillait que des Amnésiques peu bavards qui ne passaient généralement pas la nuit. Il fit encore parcourir son regard sur le reste de ses compagnons d'infortune et vit un homme au regard sombre et l'air peu aimable, une fille rousse de son âge, à peu près et... lui. Son visage s'illumina soudainement et il allait s'exclamer son nom quand la fille blonde lui coupa la parole pour s'écrier une menace. David se tourna automatiquement vers l'inconnue et lui lança un regard interrogatif. Il était celui qui se trouvait le plus proche d'elle et, par réflexe, s'accroupit à côté d'elle et tenta de lui prendre la main.

- Allons, allons... Nous ne sommes pas là pour vous faire du mal...

Il ne savait pas pourquoi il se montrait si sympathique avec cette inconnue. Elle pouvait très bien être une Gardienne ou une Brute... Et dans ce cas-là, il se pouvait qu'elle n'apprécie pas une telle proximité. Jonathan devait déteindre sur lui par son manque... David soupira et baissa légèrement la tête, ne sachant quoi dire de plus à la jeune femme. Cependant, il avait oublié tout le reste, même Harry, concentré sur le fait de calmer l'inconnue. Qui sait ? Peut-être y avait-il encore un danger persistant et que le moindre bruit pourrait attirer l'attention sur eux et attirer des Brutes sur eux ? À moins que Jeremiah n'avait tout prévu depuis le début ? Il passa une main sur son front. C'était trop violent pour lui de réfléchir autant alors qu'il venait tout juste de se réveiller, quelques secondes auparavant. Il faut que la jeune inconnue l'avait piétiné pour ensuite hurler comme une folle. Il sentait qu'il n'allait pas être très patient ni de très bonne humeur. Il soupira. La journée ne s'annonçait pas super relaxante. Il releva alors la tête vers Harry et tenta un sourire.





Spoiler:
 




Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Mar 13 Mai - 10:31




Who I am ?...

Harry & Meredith & David & Vincent & Katherine



Une légère grimace apparue sur le visage de Katherine lorsqu’Harry appela David. Non, elle n’était pas son… Elle n’était pas le scientifique, loin de là. La gardienne fut peinée par l’air déçu qui s’afficha sur le visage de l’Homme, mais elle n’y pouvait pas grand-chose. L’un des autres hommes gémissait dans son sommeil, qui n’avait pas l’air d’être des plus reposants. Il réussit néanmoins à se lever, quoi que paraissant sonné. Elle l’observa les yeux plissés. Mais il ne semblait plus vouloir bouger.

« Pas de danger immédiat visible. » assura-t-elle.

Les cris de la seule autre femme présente dans la pièce la fit sursauter, alors qu’elle se préparait à agir. Mais la pauvrette semblait effrayée, alors qu’elle reculait contre la paroi de la serre et tentait de jeter quelques poignée de terre pour repousser quelques « démons ». Une démente, probablement, puisque Katherine ne voyait pas la moindre trace de monstre. Ah moins que… Elle laissa son regard glisser vers le dernier corps et, une fois la surprise passée, esquissa un léger sourire :

« David est là. »

Elle reposa ses yeux sur le scientifique à côté d’elle, persuadée que cette nouvelle allait lui donner un regain d’énergie. Davis semblait avoir remarqué Harry, mais alla d’abord tenter de réconforter la blonde. Katherine se redressa tout à fait pour jeter un coup d’œil aux alentours, et se précipita sur une porte avec sa grâce féline, avant de tenter de l’ouvrir et de frapper dessus de toute la force de ses petits poignets.

« C’est fermé ! » siffla-t-elle avant de lâcher toute une flopée de jurons.

Elle serra ses poings au point de laisser la marque de ses ongles imprimée dans sa paume. Pourquoi diable étaient-ils enfermés ici, tous ensemble, mélangés, confondus ? Elle serra les dents alors que ses cheveux blanchissaient à vu d'oeil, montrant la peur qui la gagnait au souvenir de ce qui l'avait poursuivit. Quoi qu'une mèche noire apparu au milieu du blanc, preuve de la colère qui grondait en elle et qui était - pour le moment - dominée par l'inquiétude.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
admin incompris et solitaire
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Ven 16 Mai - 11:30












Who Are You Really ?


Rien n’aurait été plus indélicat que cela. Confondre mon bien-aimé avec une femme. Argh. Enfin, le mal est fait et je cherche à présent autour de moi tout ce qui pourrait servir à retourner dans mon laboratoire. Hors de question que je reste ici parmi ces gens. Il y a même cette femme qui se met à pleurnicher pitoyablement. Je me souviens de notre dernière rencontre et je serre les poings de rage. La jeune femme que je sais être une excellente chienne de berger, ramenant les plus beaux et agréables spécimens d’homme en tant que victime. C’est en parti grâce à elle que nous avons pu faire de grandes avancés, je suis obligée de le reconnaître. Elle améliore ma vision des femmes, mais passons. Celle-ci me dit qu’il n’y a aucun danger immédiat. Pour le moment en tout cas. Mais comment cela pourrait être le cas quand l’on sait que le plus grand danger de cette pièce n’est autre que mon chibre ? Haha, j’ai envie d’éclater de rire à la pensée de cette blague assez plus que lourde. Mais qu’importe. Je ne sais pas exactement comment sortir de cet endroit qui semble inextricable. Une porte à crocheter ? J’ai laissé mes ustensiles au laboratoire…ou en tout cas on m’en a très largement désisté. Katherine me montre que David n’est pas exactement à l’endroit où je l’ai cru, je me retourne et le regarde s’agenouiller auprès de cette vulgaire femme. Je me précipite et l’écarte d’elle en m’écriant :

Ne t’approches pas de cette furie, elle serait bien capable de te faire du mal !

Oui, car non seulement c’est une femme, mais c’est en plus une démente. Quelle dynamite ! Une véritable intransigeance à la dynamique ! Oh. Je relève la tête, agacé par tout ce bruit. Des plaintes, des plaintes, encore des sales pleurnicheries qui montent jusqu’à ma cervelle. Cela m’oppresse et me rend terriblement irascible. Vous n’allez pas vous la fermer ? Ils étaient tous là à crier la clémence, mais nous étions tous apparemment dans la même galère et ce n’était pas en agissant comme cela qu’ils allaient trouver. Même les animaux avaient plus de tenue.

FERMEZ-LA BORDEL !

Mais rien ne sembla les arrêter dans leurs gémissements impromptus. Je déclarai à Katherine d’une voix docte, professionnel et un tantinet salace :

Occupez-vous d’eux, je ne veux plus entendre ne serait-ce qu’un souffle de souffrance.



Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif



And I suppose in the end, they break my heart. All of us, no one is eternal. They love breaking me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin cardiaque et trop gentil
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Lun 2 Juin - 9:40





Who are you, really ?





Alors que David était toujours agenouillé à côtés de la pauvre femme qui criait sa folie avant de se sentir brutalement tiré vers l’arrière. Il retomba sur les fesses à un mètre de là et vit Harry au-dessus de lui, regardant la blonde avec rage. Il se mit à lui ordonner de ne pas s’approcher. Piqué au vif, David se releva en s’époussetant, ne comprenant pas pourquoi son bien-aimé pouvait avoir un tel comportement. Certes, quelque chose n’allait visiblement pas. Ils étaient tous enfermés ici sans qu’ils ne sachent pourquoi. Mais la dernière chose à faire était de paniquer. Et David craignait qu’Harry ne cède à celle-ci, le rendant mauvais. Il s’appuya donc sur un mur, croisant les bras sur sa poitrine, vexé de constater que son supérieur le pensait trop faible pour pouvoir se défendre contre une femme. Il soupira et ferma les yeux avec une grimace quand Harry ordonna le silence en hurlant. Il avait une voix qui portait et c’était assez désagréable pour le confort auditif quand il se mettait à crier de rage. Et quand il donna l’ordre à Katherine, David put sentir tout le mépris de son amant qui commençait à lui casser les pieds. Il pouvait toujours se la jouer diplomatique mais… mais l’idée de se retrouver dans la serre sans pouvoir en sortir ne le plaisait pas non plus. En plus, il s’était mal réveillé, il avait donc une prédisposition à être de mauvaise humeur. Et Harry n’y mettait pas du sien. L’autre homme ne disait rien et restait dans son coin, la folle était restée silencieuse et il y avait toujours le nouveau toutou de son « chéri ».

David inspira profondément. Céder à la colère ne rimerait à rien. Car si Jeremiah les avait enfermés ici, c’était bien pour les mettre à l’épreuve. Et s’ils commençaient tous à s’entredéchirer, ils couraient tous à leur propre perte. Il soupira alors l’air qu’il avait dans les poumons, tentant de retrouver le calme qu’il avait légèrement perdu mentalement. Il fallait résonner tout le monde. Montrer l’exemple en quelques sortes. Toujours adossé à son mur, les bras sur sa poitrine, montrant cependant son agacement toujours présent, il redressa légèrement le menton mais regarda le sol d’un air las avant de dire :

- Harry, calme-toi. Gueuler et donner des ordres ne fera rien de plus que tous nous agacer un peu plus. Certes, nous sommes tous sous pression, ce n’est pas pour cela que tu dois paniquer. Et comme je pense qu’il te plaît de penser que tu es celui avec le plus d’autorité ici, essaye de montrer l’exemple au lieu de faire ton tyran. Ce sera plus productif, je pense. Ah, et j’oubliais. Si je veux aider quelqu’un, tu n’as pas à m’en empêcher. Tu tues les gens, moi je les aide. C’est comme ça. Et peu importe si elle me fait du mal, j’aurai au moins la conscience tranquille.

Il releva la tête et planta son regard dans le sien avec un air de défi bien que son visage n’affichait aucune trace de sourire ni d’amusement.

- Donc maintenant, vous faites tous ce que vous voudrez pour essayer de sortir d’ici. Mais si Rockwood nous a coincés dans cette serre, ce n’est sûrement pas pour qu’on sorte facilement en trouvant la clef dans un pot de fleurs. En conclusion, nous sommes dans la merde et il n’y a pas grand-chose à faire, -navré pour toi, Harry-. Donc deux options se montrent à nous : on s’allie dans le calme et le respect ou vous continuez à vous bouffer le nez mais ce sera sans moi.







Si Deus Me Relinquit.
I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. Can you hear the silence? Can you see the dark? Can you fix the broken? Can you feel... can you feel my heart? ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini] Mar 10 Juin - 4:30



Who are you... and who am I?

Harry & Meredith & David & Vincent & Katherine








Toujours une pognée de terre à la main, je continuais à la lancée le plus fort que je pouvais. Je m'en faisais mal aux doigts à force de les enfoncer dans la terre rageusement. Je soufflais comme un buffle alors que ce jeune homme se trouvait devant moi et me regardait. Un monstre! Les traits tirés, les yeux rouges, la bave coulant de sa bouche comme un chien en rogne. Je ne le laisserai pas m'avoir, je me battrais, me défendrais et s'il fallait que je creuse toute la terre autour de moi au point de m'y enterrer, je le ferais!

Ma crise fut interrompue par la disposition du monstre devant moi. J'entendis alors des cris et je restai figé un moment avec ma poignée de terre à la main. La terre glissa doucement entre mes doigts et je commençais lentement à vaciller, mes yeux se fermant un instant. Cela ne dura qu'un instant. Soudainement mes yeux se rouvrirent et je secouais légèrement ma tête...

Ma main était pleine de terre, mais pourquoi diantre était-elle pleine de terre? Et pourquoi étais-je assise sur le sol! Dégoûtant! Je me redressai d'un bon, essayant mes mains sur les pans de ma robe avec un gémissement de dégoût. J'entendis alors des voix, ignorant que celles-ci ne venaient pas d'apparaître dans la pièce. D'une manière gracieuse, je positionnai ma main sur sa hanche, les regardant à la manière d'une grande dame. Les deux hommes qui se trouvaient devant moi semblaient en pleine discussion, mais il y avait cette femme debout devant les portes qui ne disaient rien. Je l'observai un instant, la tête légèrement inclinée.

Que se passe-t-il ici?


Je ne prenais pas conscience du changement. J'étais un esprit faible, malléable et ma personnalité avait changé sans même que j'en prenne conscience. Je plongeai mes mains dans mes cheveux et je les remontai de manière plus distinguée. J'ignorais qui était ces gens et je ne savais pas comment nous étions tous arrivés ici, mais pourquoi aurais-je paniqué? Il ne semblait pas y avoir de raison pour cela.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: ''Who are you, really?'' [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

''Who are you, really?'' [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: L'Extérieur :: La Serre :: Mémentos Retrouvés-