AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Sam 9 Nov - 21:56



TWO EYES IN THE DARKNESS



JE N'AURAIS PAS DÛ VENIR ICI
Pas une seule journée ne se passait sans que je penses à cette lettre que je m'étais écrite. Qu'est-ce qui pouvait bien m'avoir motivé à tout oublier et me retrouver ici ? Si elle disait vrai quant à mon sang froid, on aurait dit que plus les jours passaient, plus j'avais de nouvelles raisons de le perdre. Quoique c'est quand même ce qui me permis de me rendre jusqu'ici, au deuxième étage de cet étrange manoir me servant de prison.

J'arpentais les couloirs de cet étage fantôme, à la recherche d'une sortie ou d'un élément qui me permettrait de retrouver la mémoire. Il y faisait plus clair qu'à l'étage inférieur, car il était éclairé par des fentes au plafond. J'en déduis donc que j'étais à l'étage le plus haut ... à moins qu'il y ait un grenier ? J'avais en tête de le découvrir, s'il existait bel et bien. Je marchais donc un peu trop rapidement et sans prendre conscience d'un potentiel danger qui pouvait me guetter. Il y avait, entre les zones éclairées par le fentes du plafond, quelques parties du couloir qui étaient sombres. Je les franchissais plus rapidement que les autres, préférant la sécurité de l'éclairage tamisé mais présent. Alors que je marchais vers dans une section éclairée, je stoppai de manière brusque. Deux yeux blancs me fixaient, tapis dans l'ombre au loin. Un grand frisson parcouru ma colonne vertébrale mais je restais incroyablement calme. Plutôt que de céder à la panique, je m'haïssais intérieurement. Pourquoi fallait-il que tu viennes ici ? Pourquoi Salomae ? Regarde dans quel pétrin tu viens de te mettre ! L'homme ou la chose ne bougeait pas, moi non plus d'ailleurs. C'était un peu comme si je lui étais invisible. Pourrais-je profiter de l'handicap visuel de cette bête pour m'enfuir ? Probablement pas, elle avait surement un autre sens anormalement développé pour compenser son manque. Contrôlant avec minutie la pesanteur de mon pied et par le fait même le bruit de son impact au sol, je fis un pas en arrière. Les yeux avancèrent également, annulant la distance que je venais de gagner. Un peu plus proche de la lumière, je pus distinguer qu'il s'agissait d'une ombre humaine, à mon grand soulagement. Je fis un pas de plus en arrière et l'homme fis de même mais vers moi. Quel était donc le but de tout ça ? Cet homme me voulait-il du mal et jouait-il avec sa proie avant de l'attraper ? Il se mit alors à avancer sans que je bouge. Se tenant maintenant dans la lumière d'une brèche au plafond, il m'observait avec les yeux de son esprit. Avec la blancheur couvrant ses pupilles, il était clair qu'il ne voyait pas grand chose et peut être même rien du tout. À ce stade je prenais de grandes respirations afin de rester calme. Plus je regardais ses yeux, plus ils me disaient quelque chose. Comme si ce n'était pas la première fois que je les voyaient. Il continuait d'avancer et je me demandais ce qu'il allait faire de moi.   


By : ©porcelaindetox
Revenir en haut Aller en bas
admin aveugle et anarchique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Mar 19 Nov - 11:01





Erik semblait se trouver au deuxième étage, s'il se fiait au bruit du vent qui passait entre les plaintes et les poutres abîmées du toit. Il ne savait pas ce qu'il faisait à cet endroit précisément, mais, à cet instant il appréciait le calme qui y régnait. Il se disait aussi que les amnésiques n'iraient pas s'aventurer jusqu'ici, il n'aurait donc pas à les traîner au laboratoire, ce qu'il commençait à ne pas apprécier sérieusement. En vérité, il n'avait jamais aimé apporté ces prisonniers à une mort presque certaine. Cependant, accomplir cette sale besogne était son seul moyen de survivre dans un environnement pareil. Erik s'y était fait, ayant oublié toute sa vie antérieure. Il s'était convaincu que "c'était comme ça et pas autrement" mais plus le temps passait, plus il se demandait s'il n'y avait pas une autre solution à tout cela.

Il fut tiré de ses pensées quand une latte du parquet craqua à sa droite. Par réflexe, il tourna la tête en direction du bruit même s'il savait pertinemment que cela ne lui servirait à rien puisqu'il ne pouvait pas voir s'il y avait bien quelqu'un avec lui. Le bois grinça encore une fois, un peu plus loin que précédemment. Quelqu'un était bel et bien présent et reculait à présent. Par curiosité et pour essayer de chasser l'ennui qui commençait à grimper en lui, Erik fit un pas en direction de l'inconnu. Ce dernier fit encore un pas en arrière. Le Gardien réduit alors l'écart qui venait de se faire. Et sans attendre que l'intrus recule une autre fois, il s'avança encore jusqu'à ce que ses oreilles lui apprirent qu'il ne se trouvait qu'à un mètre environ de la personne. Cette dernière respirait doucement, essayant probablement de faire le moins de bruit possible. Le bruit de son souffle avait des intentions féminines. C'était donc probablement une femme qui se tenait devant lui. L'odeur aussi, bien que dissimulée par celle de la poussière du manoir, n'avait rien de masculin. Elle avait même quelque chose de familier... Se connaissaient-ils d'avant ? Il l'espérait vraiment. Peut-être était-elle en possession de réponses à certaines de ses questions ? Cependant, cela ne devait être que pure illusion. Si l'inconnue se trouvait ici, il y avait de fortes chances qu'elle ait, elle aussi, perdue la mémoire. Erik hésita sur la tournure que les évènements devaient prendre. Devait-il l'amener aux Scientifiques ? Ou la laisser tranquille ? La meilleure des solutions étaient encore de la faire parler, savoir ce dont elle se rappelait ou ce qu'elle savait. C'est pourquoi, d'une voix grave, mais avec un ton calme, il dit :

-Es-tu perdue ?

Ainsi, il ne se découvrait pas sur sa véritable mission. En fonction de la réponse de l'inconnue, il pourrait essayer de discerner si elle mentait. Erik était devenu plutôt bon à cela. Certains Amnésiques faisaient tout pour paraître crédibles à ses oreilles, mais une petite hésitation pouvait être plus révélatrice que des tirades de mensonges. Il resta donc là, devant elle. Il baissa un peu le menton, essayant de la mettre en confiance. Il ne fallait surtout pas l'apeurer. Poursuivre un Amnésique effrayé était une chose extrêmement épuisante et compliquée, sa cécité ne lui facilitant aucunement la tâche.

Code © Keira M. sur epicode



Eyes Wide Shut.
I heard a whisper on my shoulder, pretending life is worth the fight. Oh can you hear the song of thunder when fear strangles a soldier's pride? And on the surface of the waters will dance reflections of the fire in the night. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Ven 29 Nov - 19:55



TWO EYES IN THE DARKNESS



UNE ANCIENNE CONNAISSANCE
Il s'arrêta à un mètre de moi. Il restait là, paraissant sonder l'environnement par un sens autre que la vue. Es-tu perdue ? me demanda-t-il, d'une voix calme mais qui se démarquait par sa tonalité grave. Une tonalité qui sembla réveiller une connexion nerveuse dans mon cerveau. Plus de doute, je connaissais cet homme et j'en étais sure. Pourtant, aucun souvenir ne me revint en tête. C'était comme si mon corps se rappelait avoir déjà cotoyer cet homme, mais refusais de me dire qui c'était. Peut être y avait-il une raison à tout cela, peut être que c'était mieux ainsi. J'aurais tant aimer me souvenir de lui ; était-il un ami ou un ennemi ? À en juger son apparence, il n'était pas musclé pour rien. Cette question qu'il venait de me poser cachait peut être des intentions malveillantes à mon égard. Se souvenait-il de moi ? C'est avec une méfiance dans la voix que je lui répondis. ... Pourquoi ? Tu veux m'aider ? Quel est ton nom ? Alors que je terminais ma phrase, mes genoux plièrent légèrement. J'étais prête à me sauver en courant s'il le fallait. Sa réponse m'importait énormément, elle me permettrait peut être de mieux deviner ses intentions. Mes ventricules ne se contractaient pas plus rapidement, mon coeur restait inébranlable. Mes pupilles laissaient entrer de plus en plus de lumière et j'avais une meilleure vision de l'homme devant moi. Il semblait aussi calme que moi ... mais je sentais qu'il se questionnait autant que moi à l'intérieur.   


By : ©porcelaindetox
Revenir en haut Aller en bas
admin aveugle et anarchique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Sam 28 Déc - 10:24





Erik se tenait toujours face à l'inconnue qui n'avait pas bronché. Il lui semblait avoir déjà été en sa présence, il en avait clairement la certitude. Il reconnaissait cette voix bien qu'il fut incapable de dire à qui elle appartenait. Mais elle était familière. Aucun doute là-dessus. Et comme il reconnaissait cette voix, il pouvait... Attendez, un visage lui revenait lentement en mémoire. Une coiffure plus insolite mais qui ne l'avait jamais outré comme cela aurait pu le faire avec quelques bourgeois londoniens, des lèvres d'un rouge vif. Il la connaissait bien avant d'arriver au Manoir. C'était évident. Puisqu'il n'avait jamais pu voir la moindre tapisserie, le moindre tableau de la bâtisse... Il était vrai qu'il n'avait jamais vu la demeure. Seulement sentie et imaginée. Mais le visage dans ses souvenirs, il ne l'imaginait pas, il était bien réel. Et il appartenait à la femme devant lui. L'envie de lui poser toute une foule de questions le prit soudainement mais il fit tout pour se retenir et de la regarder en face., tout en gardant un visage impassible.

Elle se mit alors à lui poser quelques questions. Il était évident qu'elle le jugeait aussi. Elle cherchait à savoir qui il était. L'aider ? Pourquoi pas ? Prétendre l'aider pour mieux l'amener aux Scientifiques. Mais étrangement, une partie de lui s'opposa à cette idée. Il ne voulait pas l'envoyer dans les cachots. Trop de questions, probablement. Mais c'était ce que Rockwood et les autres Brutes attendaient de lui, il ne pouvait plus les contrarier de nouveau en laissant s'échapper un Amnésique. Et si, en fait, elle en était un qui savait parfaitement qui il était ? Qu'elle le testait ? Qu'elle voulait voir si il allait accomplir sa besogne ou bien y faire une entorse encore une fois ?  Soudainement rendu nerveux par cette possibilité, il croisa les bras et ne répondit pas tout de suite. Devait-il donner son nom ? Dans les différents cas, cela ne serait pas retenu contre lui. Il pouvait demander le nom de la jeune femme en échange et ainsi si savoir si cela lui disait vaguement bien qu'il ne se vantait pas de connaître tous les Scientifiques et tous les Gardiens du Manoir. Donc il lui dit l'une des seules choses dont il se souvenait de lui :

- Erik Hoffmann. Et toi ?

Quant à la question pour savoir s'il l'aiderait, il n'y répondrait pas tout de suite. Ou seulement si elle insistait. Il était trop tôt encore pour savoir dans quel camp elle était vraiment et qu'elles étaient ses intentions. Oui, il attendrait et verrait par lui-même. Verrait quel tournure prend les événements et si ceux-ci tourneraient à sa faveur. Il fallait juste être patient et réfléchir calmement à un moyen de l'attirer vers les étages inférieurs du Manoir. Car, peu importe si elle était réellement Amnésique ou Scientifique, si elle le testait vraiment, il devait lui montrer qu'il était capable de traîner quelqu'un jusque dans les laboratoires. Il n'avait pas envie de perdre sa place de Gardien. Il croisa donc les bras sur sa poitrine, le visage toujours impassible, quoiqu’avec un léger demi-sourire aux lèvres.

Code © Keira M. sur epicode



Eyes Wide Shut.
I heard a whisper on my shoulder, pretending life is worth the fight. Oh can you hear the song of thunder when fear strangles a soldier's pride? And on the surface of the waters will dance reflections of the fire in the night. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Jeu 23 Jan - 17:53



TWO EYES IN THE DARKNESS



MÉFIANCE
L’homme attendit un moment avant de me répondre, croisant ses bras. Pas de doutes, cela trahissait son questionnement. Peut être hésitait-il à me tuer ? À en juger de son physique, il n’aurait aucune difficulté à le faire si l’envie le prenait. Je n’avais rencontré qu’une autre personne dans ce manoir et c’était Morgan. Après la crise violente qu’il avait fait devant moi, je m’attendais presque à ce que cet homme fasse la même chose. Peut être valait-il mieux ne pas déranger les autres habitants de cet étrange manoir ? Il s’y passait définitivement des choses étranges et probablement pires que tous mes cauchemars les plus fous. C’est pourquoi son hésitation à répondre me fit douter de ses intentions et de son demi sourire qui n’était peut être pas des plus sincères. Il ne voulait probablement pas m’aider. Je restais prête à prendre la fuite si cela s’avérait nécessaire.

Erik Hoffmann. Et toi ? Le nom me rappela vaguement quelque chose, mais je ne pu mettre le doigt dessus. Soudainement, des airs de violon me vinrent en tête. Je fronçai alors les sourcils, cherchant un lien à faire avec tout cela. Il fallait que je l’aille déjà connu, car son nom, son physique et sa voix évoquaient des choses pour moi. Si nous étions des connaissances, par quel malheureux hasard serions-nous tombés amnésiques dans le même manoir ? Peut être était-il la cause de mon oubli ? Pourtant, je ne voyais pas quel aurait pu être son motif. Étais-je une mauvaise personne ? Étions-nous diaboliques ? Tant de questions que je gardais pour moi par précautions. Mon nom est … Salomae V. Hudson. J’hésitai longuement puis ne pu retenir mes paroles plus longtemps. Je devais savoir. J’ai perdu la mémoire, pourtant j’ai l’impression de te connaître. Mes émotions me jouait peut être des tours, peut être ne l’avais-je jamais connu. Sa réponse m’en dirait plus sur le sujet.



By : ©porcelaindetox
Revenir en haut Aller en bas
admin aveugle et anarchique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Sam 22 Fév - 9:30





Elle lui dit poliment son nom quand il le lui demanda. De toute évidence, elle n'avait aucun comportement hostile à son égard. Puis un silence s'installa. Un silence durant lequel Erik hésita longuement sur ce qu'il devait faire. L'emmener ? La laisser s'enfuir ? Après tout, il était à présent convaincu qu'il la connaissait d'avant le Manoir. Elle serait peut-être utile pour se souvenir de certaines choses que lui avait oublié. Ladite Salomae (nom qui lui était familier, au passage), même si elle était considérée comme une Amnésique, elle pouvait peut-être se souvenir de certaines choses sur lui ? Car lui, à part ce que lui avaient dit les Scientifiques, il ne se souvenait absolument de rien de son passé. Juste des lambeaux, des fragments de mémoire sans queue ni tête. Est-ce qu'il allait l'aider ? Difficile question à laquelle Erik n'avait pas de réponse. Peut-être oui... La mettre en « sécurité » pendant quelques temps. Mais quel endroit de ce Manoir était vraiment sûr ? Dans quelle pièce pouvait-on vraiment se considérer comme à l'abri ? Il pouvait toujours la mettre dans une cellule, au sous-sol... Au moins, Brutes, Gardien et Déments la laisseraient tranquille... Il n'y avait plus que le problème des Scientifiques qui verraient en elle un magnifique cobaye et Erik se surprit à ne pas la savoir sur la table d'opération. Mais son silence avait été trop long, elle allait commencer à avoir peur. Il lui fallait donner une réponse ou sinon, elle paniquerait et il serait obligé de l'emmener en bas quand même.

- Normalement, je suis censé vous livrer aux Scientifiques.


C'était d'un tact incroyable... C'est sûr qu'avec cette phrase elle n'allait pas paniquer du tout. Exaspéré par sa maladresse, il se prit le front dans la main en soupirant. Il fallait qu'il rattrape sa connerie. Car oui, finalement, il avait décidé, il allait l'aider. Enfin du moins, il ferait ce qu'il pourrait pour. Il n'avait pas forcément envie de mettre sa propre vie en danger. Un Gardien aider un Amnésique n'était sûrement pas bien apprécié par ses supérieurs. Surtout qu'ils étaient considérés plus comme des machines ou des animaux qu'autre chose alors les voir faire preuve de pitié et compassion n'aurait vraiment pas été accueilli ni toléré. En tout cas, si il ne se dépêchait pas de lui dire quelque chose, elle allait vraiment finir par s'enfuir en courant...

- Je suis désolé... Je... Vous m'êtes familière aussi et je... Mais je vous aiderai. Comme je le peux, mais je vous aiderai.

Code © Keira M. sur epicode



Eyes Wide Shut.
I heard a whisper on my shoulder, pretending life is worth the fight. Oh can you hear the song of thunder when fear strangles a soldier's pride? And on the surface of the waters will dance reflections of the fire in the night. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Jeu 6 Mar - 18:38



TWO EYES IN THE DARKNESS



UNE EXPÉRIENCE
Il ne répondit pas. Pas avant un long moment qui ne faisait qu’augmenter la tension de l’échange. Peut être me voulait-il du mal et cherchait le moyen de me faire souffrir le plus possible ? Les mots qu’il prononça ensuite n’eurent rien de dédramatisant. Normalement, je suis censé vous livrer aux Scientifiques. Des scientifiques ? Mais où diable avais-je atterrie ? Puis mon amnésie me revint en mémoire … contradictoire non ? Avais-je été le fruit d’une expérience scientifique ? Peut être me serais-je enfuie dans ce manoir où cet homme m’aurait retrouvé, mais cela n’expliquait pas la présence d’autres amnésiques ici. Et si nous étions prisonniers d’un immense laboratoire aux allures de manoir ? Mon instinct me disait de tourner les talons et de partir à courir le plus rapidement que je le pouvais, sans jamais m’arrêter. Pourtant, une autre partie de moi voulait rester et tenter de comprendre ce qui m’était arrivé et ce qui allait être mon futur.

Erik porta sa main à son visage et soupira. Visiblement, il n’avait pas exprimer le fond de sa pensée et cherchait à le faire. Je décidai de lui laisser une chance, mais je restais prête à m’enfuir. Le ton sur lequel la phrase avait été prononcée ne m’aidait pas à savoir ses intentions face à ces ordres. Je suis désolé... Je... Vous m'êtes familière aussi et je... Mais je vous aiderai. Comme je le peux, mais je vous aiderai. Je clignai des yeux et laissa un silence de mort planer suite à ses paroles. Pouvais-je vraiment faire confiance à un homme que je venais tout juste de rencontrer dans de pareilles circonstances et qui m’avouait avoir l’obligation de me livrer à des scientifiques ? Ce sentiment de familiarité était-il vraiment réciproque ou ne voulait-il que gagner ma confiance ? Par prudence, je fis deux pas vers l’arrière, tournant la tête pour chercher une quelconque façon de m’enfuir de manière efficace. Il semblait aveugle, et ne remarquerait probablement pas les mouvements de ma tête. Relativement calme, ma voix brisa enfin le silence. Qui sont ces scientifiques ? Pourquoi veux-tu m’aider ? Ils me veulent du mal ? C’est eux qui m’ont lavé le cerveau ? Une pensée traversa ensuite mon esprit. La lettre que je m’étais laissée semblait laisser croire que j’avais accepté cette opération. Devais-je retourner voir les scientifiques ? Peut être ne voulaient-ils que m’aider ?




By : ©porcelaindetox
Revenir en haut Aller en bas
admin aveugle et anarchique
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Ven 18 Avr - 17:36





Étrangement, la jeune femme se mit à poser un grand nombre de questions. De par son calme et sa maîtrise de soi face à un inconnu, Erik en aurait déduit que cela faisait un moment qu'elle vagabondait dans les couloirs mais apparemment, il s'était trompé. Son arrivée dans le Manoir semblait donc récente et il n'était donc pas surprenant qu'elle ne connaisse pas l'existence des Scientifiques et la nature de leurs projets et de leurs expériences. En effet, il pourrait essayer de la protéger d'eux le plus longtemps possible. Mais il y avait toujours cette dure réalité : si il ne l'amenait pas au Sous-sol, un autre Gardien le ferait probablement... De toute façon, les Amnésiques étaient voués à finir sur la table d'opération. Ils y passaient tous au moins une fois et pour que cela finisse de manière plus ou moins fatale. Mais il n'avait pas envie de la laisser tomber. Comme il l'avait dit, il essayerait de la protéger le mieux possible. Il était évident qu'un beau jour, il échouerait, mais en attendant, il voulait faire de son mieux. Essayer de se racheter pour tous ces Amnésiques qu'il avait conduit à une mort certaine dans les laboratoires des Scientifiques. Oui, cela soulagerait sa conscience de savoir qu'il ferait plutôt le bien que le mal. Et pour montrer sa bonne volonté, il se décida à répondre aux questions de l'Amnésique si familière devant lui. Et autant être honnête. Vraiment honnête. Il inspira donc profondément avant de dire lentement :

- Si tu ne te souviens pas de ce que tu étais et de ce que tu faisais, il y a de fortes chances pour que oui, les Scientifiques t'aient fait perdre la mémoire. Ensuite, normalement, tu as dû t'écrire une lettre où tu as résumé les grandes lignes de ta vie... Il me semble que c'est ce qu'ils font tous, mais moi je n'ai pas pu, tu t'en doutes...

Il soupira tristement, l'air songeur, focalisé par le noir qu'il ne faisait que voir continuellement. Il ne verrait jamais rien d'autre et par conséquent, ne pouvait retenir le visage de la femme qu'il avait devant lui et ne pouvait plus ni écrire, ni lire. S'écrire une lettre était donc complètement impensable. Il était ce que les Scientifiques lui avaient dit et il n'avait aucun moyen de savoir si tout ceci était juste ou rien d'autre qu'un tissu de mensonges. Enfin bon... Ce qui est fait est fait.

- Et oui, je veux t'aider. J'ai l'impression de t'avoir connu avant que je ne perde moi aussi mes souvenirs... Certes, cette raison n'est sûrement pas suffisante, mais elle l'est pour moi. Je veux juste t'aider, te protéger des Scientifiques qui veulent te faire du mal, oui. Et puis, ça me ferait un allié entre ces murs...

Il eut une petite moue triste et baissa timidement le menton, sans rien ajouter de plus pour le moment.

Code © Keira M. sur epicode



Eyes Wide Shut.
I heard a whisper on my shoulder, pretending life is worth the fight. Oh can you hear the song of thunder when fear strangles a soldier's pride? And on the surface of the waters will dance reflections of the fire in the night. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik Sam 3 Mai - 17:14



TWO EYES IN THE DARKNESS



CONFIANCE
Si tu ne te souviens pas de ce que tu étais et de ce que tu faisais, il y a de fortes chances pour que oui, les Scientifiques t'aient fait perdre la mémoire. Ensuite, normalement, tu as dû t'écrire une lettre où tu as résumé les grandes lignes de ta vie... Il me semble que c'est ce qu'ils font tous, mais moi je n'ai pas pu, tu t'en doutes... Je passai une main dans mes cheveux, troublée par ce qu’il venait de dire. Et oui, je veux t'aider. J'ai l'impression de t'avoir connu avant que je ne perde moi aussi mes souvenirs... Certes, cette raison n'est sûrement pas suffisante, mais elle l'est pour moi. Je veux juste t'aider, te protéger des Scientifiques qui veulent te faire du mal, oui. Et puis, ça me ferait un allié entre ces murs... Il baissa ensuite la tête et je me rendis compte qu’il était vraiment sincère. Je baissai alors toute garde, car il avait gagné ma confiance. J’éprouvais à ce moment précis, plus de pitié pour lui que pour moi. Aucune lettre ni rien, il était encore plus mal en point que moi. De plus, il semblait être réduit en esclavage pour ces scientifiques. N’avaient-ils donc pas de cœur ? Comment pouvait-on faire souffrir les gens autant et dormir sur ses deux oreilles ?

Tu … tu sais s’il y a un moyen de sortir d’ici ? C’était peut être égoïste de ma part, mais je voulais tout de même poser cette question. Peut être était-il la clé de mon évasion ? Il pourrait venir avec moi également, je devais le convaincre que cette existence n’était pas faite pour lui. Il semblait avoir du bon en lui et si je l’avais déjà connu, probablement qu’il en avait. À moins que j’eu été une femme méchante et que tout ceci fut de ma faute. Je posai une main sur une de ses épaules en souriant. Parce que ... je te fais confiance.





By : ©porcelaindetox
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik

Revenir en haut Aller en bas

TWO EYES IN THE DARKNESS - ft. Erik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Le Manoir :: Le Deuxième Étage :: Les Couloirs :: Mémentos Retrouvés-