AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
admin vengeresse et nymphomane
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Jeu 31 Oct - 10:21




 





TOWARDS ETERNITY
With Felix J. Adler

Paris! Paris, la ville des lumières, celle que l’on dit également la cité des amoureux! Voilà maintenant tellement de temps que cette ville a sut hanté mes adorations et voilà que nous nous y trouvions pour nos voyages de noces. Cela en était si romantique et doux que j’ignorai comment agir autrement que comme une simple enfant de quelques années au visage illuminé. Nous passâmes en cab le trajet qui nous conduisit à notre chambre d’hôtel, celle que nous allions occupée durant ses deux semaines de pure bonheur. Il faisait presque nuit quand nous arrivâmes, tellement le trajet nous dura nombres de temps tout juste après la fin de la cérémonie. Lune de miel au élan de douceurs et de sucres, voilà comment l’on pourrait décrire ce que va être ce voyage. A l’entrée de la chambre, j’avais jeté ses chaussures, simples ballerines de marches, pour pouvoir tourner en pirouette au beau milieu de la pièce. 

S’approchant alors de moi, je me sentis électrisé quand il se mit à m’embrasser le cou, fouillant cette même parcelle de peau avec son nez. J’amena mes mains jusque dans son dos pour admirer la moindre parcelle de sa musculature cachée par sa chemise. En respirant son odeur à pleine gorgée, j’eus faim de lui comme un cannibale aurait pu apprécier sa chair. S’allongeant alors sur le lit, je sentie toute la force de son corps contre le mien, me pressant adorablement contre le matelas qui se trouvait d’une douceur extrême. Tout se passait à la fois si lentement et si rapidement sans prendre de temps. Mais je refusais catégoriquement de regarder une quelconque horloge. Quand il se mit sur le dos, les bras ouverts, j’eus un petit rire. Comme il était trognon dans toute sa virginité tremblante. J’avais dans le souvenir des dizaines d’amants qui étaient passé entre mes mains et qui finissaient par perdre ce fantôme de pureté. C’était tellement que je n’osa pas rire à gorge déployé mais je conserva un petit rire en l’embrassant. 

Kaitlyn: Moi aussi, je t’aime…

D’une main, je me mis à ouvrir lentement quelques ficelles de mon corset, laissant le reste de l’acte à mon bien-aimée. Je lui pris une main et l’amena à ma poitrine pour qu’il comprenne ce qu’il devait enlever. Quant à moi, le souffle court et les joues rougeoyantes, je me mis à califourchon sur lui -par chance la robe n’était pas trop bouffante pour permettre cette vision des choses- et commença à déboutonner sa chemise blanche. Oh, que n’aurais-je donner pour un peu de musique au milieu de ce tendre ballet? Une fois avoir un peu ouvert les pans de sa chemise, je tomba sur son torse, aussi délicieux que je pouvais l’avoir dans mes rêves. D’une lèvre, je passa ma bouche dessus pour en effleurer la beauté et l’embrasser. L’amour me serrait le cœur et m’empêchait presque d’agir comme d’habitude. J’avais envie d’être à lui, pleine et entière à lui, oublier tous les autres et m’offrir à lui comme unique femme au monde. 

Délicatement, je remonta mes jupes au-dessus de mes cuisses pour mieux m’asseoir sur lui, l’embrassant de la plus grande des douceurs.  Dans un sourire, je me mis à ouvrir complètement sa chemise et à m’allonger complètement contre lui, pressant ma poitrine contre sa peau. D’un soupir, je retomba sur le côté pour enlever une partie de mes jupes, ne laissant plus que des sous-vêtements savamment choisi pour leur couleur et leur subtilité. Débarrasser de trop de surplus, je me mis ensuite à caresser le torse de Felix sans vouloir m’arrêter, il était si confortable. Pourtant d’un sourire, je m’arrêta, voyant ce qu’il allait faire par la suite. 



Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif



we come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Dim 3 Nov - 15:49





Felix se surprit à ressentir une certaine déception quand Amy ne termina pas d'enlever son corset. Elle lui prit sa main et la posa sur sa poitrine. Il fit alors glisser ses doigts tremblant de nervosité et d'excitation sur les formes de sa femme avant de finir de défaire les lacets du corset. Une fois qu'il eut le vêtement dans la main, il le laissa tomber sur le côté du lit, n'y prêtant absolument plus aucune attention. Quand il la sentit se mettre à cheval sur lui, sa respiration s'accéléra tout à coup. Il la regarda déboutonner sa chemise sans broncher. Il sentit ses muscles se détendre et une immense et douce chaleur l'envahir quand il sentit les lèvres d'Amy se poser sur son torse. Il eut de plus en plus chaud quand elle finit de découvrir son thorax pour y poser ses seins. Il l'embrassa langoureusement, un désir brûlant l'envahissant progressivement. Il augmenta la passion dans ses baisers avant de se redresser lentement. Une fois assis, il enleva complètement sa chemise et lança à l'aveuglette sur la gauche. Il retira ses lèvres de celle d'Amy avant de les poser dans son cou avec appétit et envie. Ses mains caressèrent le dos nu de sa belle, parcourant la moindre parcelle de sa peau douce. L'une de ses mains partit profiter dans la chevelure de sa bien-aimée tandis que l'autre s'aventura au niveau des reins. Felix la prit délicatement par la hanche et la fit délicatement passer sur le dos. Il en profita pour porter ses lèvres sur celles de son épouse avant de l'embrasser avec passion. La main qui était sur la hanche passa sous le tissu qui cachait encore une des parties de l'anatomie d'Amy qu'il se surprit à désirer. Les doigts qui se trouvaient toujours dans ses cheveux descendirent le long du cou de la belle avant de longer son bras et de prendre sa main pour la guider à sa ceinture.

Code © Keira M. sur epicode




Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin vengeresse et nymphomane
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Dim 3 Nov - 18:07




 





TOWARDS ETERNITY
With Felix J. Adler

Ma respiration se fit de plus en plus forte, scindant mon cœur en deux parcelles d’excitations à chaque fois. Je n’avais que le sentiment d’être vraiment moi entre ses mains. Moi dont le corps avait par trop brisé le cœur de dizaines d’hommes, je ressentais ma vrai place. Laissant les milles baisers de Felix me couvrir le corps, j’eus un frison à la caresse de sa main dans mon dos entièrement nu. Il se releva alors pour enlever sa chemise, et je pus admirer la beauté de sa fine musculature dans toute sa splendeur. Il était d’un naturel sans défaut et l’admirer n’était que trop beau. Je laissa ses mains me couler sur ma peau en poussant un long soupir. 

Douce et tendre, ses lèvres me parcoururent dans un élan de passion et je ne tarda pas à faire de même, laissant son corps contre le mien, je sentais la force de l’amour embrouiller mes sens et me faire monter la température. Je n’avais plus qu’un vêtement sur moi alors que je monta encore sur lui, pressant mon intimité contre son corps qui dégageait une chaleur absolument envoûtante. Que faire que dire, quand l’excitation vous prenez au nez ainsi, dans un cadre aussi incroyable et avec une personne aussi exceptionnelle, il n’y avait pas de mot, juste des gestes et des caresses. Ses tendresses me montèrent au cœur et je sentis mon corps se réchauffer sous l’intense excitation du moment. Notre première fois, celle qui unie nos corps à nos âmes pour  toujours.

Mais c’est alors que d’une frêle main timide, il guida ma main vers la boucle de sa ceinture, m’invitant plus loin encore dans nos jeux de caresses. Je ne me fis pas prier et garda la main dessus tout en descendant délicatement pour l’embrasser, avant de descendre le long de son cou, de son torse pour atteindre sa ceinture que je détacha d’un coup sec. Je sortis alors de son carcan la tige de cuir pour la jeter avec le reste des habits avant de déboutonner son pantalon. J’avais soif de son corps, de sa forme et de son âme. Allongé tel qu’il était je ne pouvais pas songer enlever son vêtement de trop. Tout en reculant, je caressa d’une main experte la bosse de son pantalon, si révélateur de l’état dans laquelle tout cela le mettait. Je ne pouvais que le comprendre tant la douce humidité s’était emparée de moi à tout allure. Me redressant alors, je me mis à l’écart de son corps pour commencer à jouer avec ma peau et mes cheveux, l’observant du coin de l’œil en attendant qu’il termine de se déshabiller. Qu’il vienne me chercher. 





Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif



we come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Sam 28 Déc - 11:55





Avec un sourire, il perdit son regard dans les magnifiques yeux de son épouse. Il sentait la main de celle-ci descendre avec douceur le long de son corps, chaque parcelle de sa peau se réchauffant d'une douce chaleur au contact de ses doigts. Elle lui défit alors sa ceinture. Sa respiration s'accéléra légèrement sous l'excitation qu'engendrait Amy en lui. Oh oui, il avait envie d'elle. Et depuis longtemps même. Il inspira profondément de plaisir en sentant la main de son épouse sur son entrejambe qui commençait à se tendre lentement. Ses mains resserrèrent alors légèrement l'emprise qu'elles avaient sur le corps d'Amy. Il chercha alors son doux parfum dans ses cheveux sombres, s'en enivrant avec envie. Puis, elle se dégagea doucement avant de se redresser et de s'éloigner de lui. Il ressentit une sorte de déception, de frustration qui le déplut légèrement. Mais il comprit rapidement les attentes de son épouse sous ses yeux. Il ne pouvait dégager ses yeux de ses gestes plus que gracieux. Puis, la gêne qu'il sentait dans son pantalon devint de plus en en plus encombrante. Son membre était en effet parfaitement tendu désormais mais était toujours emprisonné par son vêtement. Guidé par un appétit toujours grandissant au fur et à mesure des minutes, il descendit ses mains tremblantes d'excitation vers son pantalon pour l'enlever rapidement. Il était plus à l'aise maintenant enfin... à quelque chose près. L'envie d'Amy était toujours plus importante, prenait toujours plus de place et il n'y avait pas trente-six façons de le soulager. Avec un sourire, il la prit dans ses bras et la serra contre lui, l'embrassant avec fièvre.

Puis, il la fit s'allonger sur le dos, lui au-dessus. Il la regarda un instant dans les yeux. C'était sa première fois officielle avec elle. Celle de la semaine précédente ne comptait pas. Elle n'en avait aucun souvenir et lui, il ne lui restait que des fragments de mémoire, suffisants pour que cela ne se laisse qu'une sorte de trace gênante. Il ne put s'empêcher de penser à Harry à ce moment-là. D'habitude ce n'était pas lui qui était au-dessus. Et il ressentait une sorte de nervosité de peur de mal faire, de mal s'y prendre... Non, il ne fallait pas y penser. Il n'y aurait pas de problèmes. Il était avec son épouse et il l'aimait de tout son cœur. Il l'adorait et avait même envie d'elle, de son corps, de la posséder. Lentement, il l'embrassa tendrement sur ses lèvres chaudes. Puis, petit à petit, l'excitation revint, ou plutôt augmenta, puisqu'elle n'était jamais vraiment partie. Ses baisers se firent plus insistants et ses mains passèrent sur chaque courbe du corps d'Amy sous lui. Une main s'arrêta sur sa cuisse qu'il serra doucement. Le souffle de plus en plus court, il continua de l'embrasser avec envie. Ses baisers glissèrent alors dans son cou avec envie, le mordillant légèrement de temps en temps. Cette fois-ci, c'est lui qui l'attendait elle.

Code © Keira M. sur epicode




Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin vengeresse et nymphomane
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Dim 29 Déc - 22:35




 





TOWARDS ETERNITY
With Felix J. Adler

Délicatement, je le sens me toucher, m'approcher, semblant, tentant, imaginant m'attendre et m'apprendre comme un bête sauvage. Comme si tout cela était nouveau pour lui et en même temps paraissait si commun. C'était la première fois pour moi que j'attendais si longtemps pour un homme...comme s'il n'était pas comme tous les autres. Comme si je n'étais pas avec lui comme avec tous les autres. C'était différent, délicieux, délectable à un point. Oui, voilà comment nous étions, adorables. Comparés à tout ce que j'avais pu connaître, les goûts de ses lèvres étaient plus charmants encore. J'adorais sentir l'odeur de sa peau contre la mienne, rien que de le sentir tous les jours dans son cou me paraissait l'une des choses les plus importantes à ressentir chaque jour. Me redressant un peu plus, je détacha le vêtement qui faisait saigner ma poitrine dans un carcan bien trop petit. J'offrais alors un spectacle des plus alléchants à mon tendre et aimé nouvel époux avant de me retirer un peu plus au bout du lit. Je soupirai d'allégresse, mon cœur battait la chamade, cela en était presque douloureux. Je l'aimais de tout mon cœur et voulait le lui montrer avec la plus grande des tendresses. Je me posa alors loin de lui et retira mon dernier vêtement dans un souffle des plus chauds. Je n'avais pas d'autres mots, rien à dire, juste à ressentir. Des émotions diverses me traversaient, comme la peur de ne pas être à la hauteur de l'homme que j'aimais sincèrement. Comment pouvais-je avoir une telle frayeur alors que j'avais parfaitement bien contenter des dizaines d'hommes avant? Peut-être justement parce que c'était lui. Non. Justement, parce que c'était lui.

Il retira alors son pantalon, se libérant à son tour de la pression exercée sur son corps. Quel injustice ces vêtements nous font-ils subir alors que nous ne souhaitons que laisser cour à notre amour? Je m'approcha de lui en même temps que ses lèvres pour l'embrasser avec passion. Nous savoir tout juste marier me rendait dingue. Je me laissa porter par ses bras d'une chaleur absolument incroyable. C'était presque divin, non...cela l'était complètement! Je resta les yeux fermés tout en caressant sa joue, descendant le long de son cou. C'est alors qu'il me fit passer en dessous de lui, ce que j'acceptai avec joie avant de le prendre dans mes bras. Il m'embrassa, tendrement, sûrement, avec cette envie de bien faire que je partageai de toute mon âme. Alors qu'il caressait ma cuisse, je sentit tout mon corps partir et disparaître dans un sentiment chaud et brûlant qui me les fit écarter doucement. Je voulais...je voulais tellement qu'il me prenne, qu'il me fasse sentir clairement comme sa femme et comme personne d'autres. Je pris sa main et la fit passer tendrement sur l'un de mes seins, me sentant m'humidifier comme jamais. Je voulais...je le voulais. Lui, entièrement, sans autre desseins que celui de m'avoir pour lui. J'écartais donc mes jambes et mit une main à son cou pour le tirer vers moi, l'embrassant alors avec une délicatesse dont je ne me serai point cru capable. Je l'approcha de moi, jusqu'à ce que nos corps se touchent.

Amy: Fais...moi...tienne.







Epistolaire du Pardon

Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif



we come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Sam 4 Jan - 11:53





Felix se sentit tirer avec douceur vers son épouse qui l'embrassa avec une délicatesse sans nom. Le contact de ses mains sur son cou était des plus agréables et des plus doux. Ses paumes était d'une chaleur apaisante et ses lèvres... Cela ne pouvait pas être décrit avec des mots. Mais l'embrasser ainsi lui faisait s'envoler sa nervosité, puis qu'il se soit un peu plus détendu dans les dernières minutes. Enfin, ses muscles étaient encore légèrement tendus. Il avait toujours la crainte que quelque chose se passe mal ou qu'il ne soit pas à la hauteur. Non, il fallait absolument qu'il se sorte cette idée de sa tête. Tout allait bien se passer. Il sentit cependant son cœur accélérer brutalement son rythme quand tout son corps entra en contact avec celui d'Amy. Son souffle aussi se perdit rapidement. Plus qu'il ne l'était avant... Mais il le sentait brûlant. Brûlant d'une excitation toujours plus présente. Cela aussi le rendit nerveux. Il ne s'était jamais senti comme cela de toute sa vie. Les sensations qu'il ressentait cet instant précis étaient bien différentes de sa première fois avec Harry. Et bien plus fortes aussi. Il ne pouvait pas s'empêcher de comparer, c'était plus fort que lui. Cela le désespérait même et le déconcentrait d'une certaine manière.

Son attention fut cependant bien vite reportée à son épouse quand, en se rapprochant d'Amy pour l'embrasser, son membre tendu frôla le sexe humide de sa femme. Son cœur se mit alors à battre à tout rompre. Il resserra légèrement l'emprise de ses mains sur le corps dont les cuisses semblaient l'attendre. Il perdit son regard dans les yeux de son épouse, adorant leur couleur bleue et la façon dont ils avaient de le regarder. Le muscle dans sa poitrine s'emballa un peu plus en entendant la douce voix d'Amy qui l'invitait à venir. Il ne se mentait pas, il avait envie d'elle aussi. Plus qu'envie d'ailleurs. L'emprise de ses doigts se resserrèrent encore un peu plus sous cette excitation croissante. Sa main sur son sein lui... Non, il ne savait même pas comment décrire ce que tout cela lui faisait ressentir. Il se surprit alors à vouloir l'entendre gémir. La faire gémir. De plaisir. Oui, c'est ce qu'il voulait. Peu importe ce qu'il ressentirait lui, il était là pour elle, parce qu'il l'aimait. De tout son âme. De tout son cœur qui battait comme jamais pour elle. Son membre, lui attendait patiemment son heure, tout comme Amy apparemment. Le choix s'offrit à lui. Il savait ce qu'il devait faire même si cela était la première fois qu'il le faisait officiellement. Alors qu'il cherchait les douces lèvres de son épouse pour les embrasser, il approcha lentement son bassin du sien. Lui faire mal était bien la dernière chose qu'il voulait lui faire, se fiant encore à son expérience qui n'avait rien à voir avec Harry. Il la pénétra alors et ce fut lui qui poussa le premier soupir de plaisir. C'était incomparable, indescriptible. Une vague de chaleur l'envahit tout entier tandis qu'un sourire heureux se dessinait sur son visage, dont le regard se focalisa sur les yeux de sa chère et tendre. Il l'aimait toujours un peu plus chaque jour.

Code © Keira M. sur epicode




Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  


Dernière édition par Felix J. Adler le Dim 23 Fév - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin vengeresse et nymphomane
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Ven 10 Jan - 1:16




 





TOWARDS ETERNITY
With Felix J. Adler
Je le voyais, au-dessus de moi, ses cheveux noirs pendaient en ma direction, mués par les merveilles de la gravité. Puis je le regarda dans les yeux, dans ses yeux si beaux, si profonds que je m'étonnais encore qu'il fut seul et sans amour alors que je l'avais accosté quelques mois avant ce jour-là. Si j'avais su que cela se poursuiverait jusqu'à Paris, dans un merveilleux voyage de noce. Je l'aimais tellement, c'était un parfait coup de foudre qui s'était dévellopé entre nous, dès le premier rendez-vous nos lèvres s'étaient scellés. Commen décrire une telle chose? Je n'avais pas les mots, qui les aurait? Que personne ne me réponde pourtant, j'étais tellement trop bien tel que je suis. Nue dans la chaleur des draps et de celle du corps à Felix, je n'arrivais à peine à croire en ma chance. Être avec un homme pareil, tout le monde en rêverait. Ses mains caressèrent mon corps avec une telle soif de découverte, juste délectable d'une manière si agréable que je ne pouvais m'empêcher de sourire en soupirant un amour brûlant. Je passa mes propres mains sur son torse, caressa la texture délicate de sa peau sans le moindre défaut, chatouillant ses tétons d'un pouce baladeur. Je voulais découvrir tout son corps, le parcourir de toute la force de ma spontanéïté. Mais ce fut lui qui m'embrassa, il était au dessus de moi, c'était plus facile pour me contrôler, contrôler mes gestes, mes faits, mes envies, mes désirs. Ses lèvres avaient une si forte impression sur moi, j'avais l'impression qu'elles pouvaient tout contrôler, tout garder en moi, comme si c'était la seule chose qui comptait sur terre dès l'instant où elles se posaient sur les miennes. Oh Felix...

Lentement, une main se posa sur l'un de mes seins, me faisant ressentir une foule incompréhensible de sentiment, comme des milliers de nerfs électriques qui s'éclaircissaient dans mon corps pour me faire ressembler à un orage céleste. Les éclairs comme veines de ma folie amoureuse, je lui rends son baiser en gémissant de ses gestes. Je sentais approcher l'instant où mon corps trempant d'excitation réclamerait réellement son du. Ma peau tremblait tout autant que mon souffle qui trébuchait en sortant de ma bouche.Je le laissa approcher son bassin, avec la cruelle et terrible envie qu'il me pénètre. Première fois avec lui, je le sentais au fond de mon sang, comme si c'était l'ouverture d'une nouvelle histoire, d'un nouveau temps. C'est alors qu'il me fit enfin le don de son membre en moi, l'humidité présente était telle qu'il n'eut pas besoin de forcer, tout couler tout seul. J'étais tellement excitée, je le voulais tellement. Son soupir de plaisir ne fit que renforcer mon désir et je cambra mon dos pour mieux le prendre en moi. Gémissant par la suite, fermant les yeux sous ce merveilleux moment, je me redressa pour l'embrasser et m'attarda sur ses lèvres pour en effleurer la surface tout en lui caressant le torse. Je tenta de commencer quelques mouvements de va-et-vient, quand bien même j'étais en dessous. Mais j'attendais ça depuis trop longtemps. Je l'embrassais passionnément.

Amy: C'est...merveilleux...





Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif



we come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Dim 12 Jan - 9:27





Rien ne pouvait décrire ce qu'il ressentait pour son épouse. Il l'aimait tellement qu'il n'y avait pas de mots pour lui expliquer son amour pour elle qui brûlait en lui. Mais à cet instant précis, il brûlait d'une toute autre sensation, d'un tout autre désir qui commençait à peine à être assouvi. Il était en elle. Le dernier passage pour sceller deux amours. Elle avait accepté de se livrer à lui, de se laisser faire et l'avait même encouragé. Il ne parvenait pas à décrire la chance qu'il avait d'être avec une femme pareille qui avait voulu de lui. Il répondait à ses baisers avec envie, tendresse et amour comme si il ne voulait pas la brusquer ni lui faire peur. Il avait toujours cette mauvaise impression que si il faisait la moindre petite erreur avec elle, il perdrait tout. Cela l'ennuyait profondément de penser à une pareille chose mais... Il fur brusquement interrompu dans sa pensée par Amy qui faisait de faire des va-et-vient sur son membre dans son intimité délicieusement chaud et humide. Il ferma les yeux de plaisir, inspirant profondément. Il n'avait jamais pu imaginer que cela serait si bon, si agréable... C 'était bien différent de ce qu'il avait pu ressentir avec Harry. Tellement différent que comparer n'était pas possible. Mais il savait d'ores et déjà qu'il ne s'en lasserait jamais, qu'il serait toujours là pour Amy quand elle le voudrait. Oh, il avait juste commencé à la pénétrer rien d'autre pour l'instant, mais il appréciait déjà ce contact si intime, si personnel entre deux personnes qui s'aiment.

La douce main de son épouse sur son torse lui donna des frissons de plaisir, rendant son souffle un peu plus brûlant de désir. Ses caresses étaient des plus agréables et des plus apaisantes puisqu'il se sentait déjà un peu moins nerveux. Il commença alors et enfin des mouvements de bassin plutôt lents, embrassant tendrement Amy. Il se surprit à gémir de plaisir de façon aussi... douce. Rien n'était plus agréable que de la pénétrer ainsi. Il n'avait juste pas les mots. Tout était si différent d'avec Harry. Dans un premier temps, c'était sa première pénétration « officielle », il ne pouvait pas donc se fier sur ses expériences avec son amant. De plus, quand Harry le pénétrait, il y mettait un peu plus de force Felix gémissait donc de plaisir et un peu de douleur à ce moment-là mais Amy semblait... Enfin il n'avait pas l'impression de lui faire mal, il entrait en elle avec une telle douceur que cela en était presque déconcertant. Il avait encore sûrement beaucoup à apprendre sur les femmes.

Mais au fur et à mesure de ses allers-et-venues entre les magnifiques jambes d'Amy, il sentait ses muscles se tendre délicieusement de plaisir. Sa respiration s'accélérait aussi progressivement, ainsi que l'intensité de ses gémissements. Il continuait cependant ses caresses avec ses mains et à embrasser son épouse sur ses douces lèvres, comme s'il s'agissait d'une drogue dont il était dépendant. Il ne pouvait se passer de ses baisers... Son contact devenait presque un besoin vital. Sentir son parfum dans ses cheveux sombres, se perdre dans ses yeux bleus, l'embrasser avec amour et caresser sa peau... Non, il ne pourrait jamais s'en lasser... Son excitation et son amour le rendirent un peu téméraire au fur et à mesure qu'il s'énumérait toutes les choses qu'il aimait chez sa femme, ce qui le stimulait un peu plus, et la pénétra alors un peu plus profondément, le volume de son gémissement augmentant aussi. Craignant n'avoir fait une bêtise, il recommença des mouvements lents tout en l'embrassant timidement dans le cou.

Code © Keira M. sur epicode




Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  


Dernière édition par Felix J. Adler le Dim 23 Fév - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin vengeresse et nymphomane
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Dim 16 Fév - 14:25












Amy K. Carter – Felix J. Adler

Towards Eternity.



Toujours aussi bon, aussi grand, aussi fort. Je ne pouvais qu'apprécier cette sensation au plus profond de moi, je n'avais pas les mots pour exprimer un tel envie, un tel désir. L'avoir en moi, le sentir comme étant une partie de moi, une extension de ma personne comme l'on pouvait aimer l'amour de sa vie. Jamais je n'avais connu une expérience aussi forte. Pourtant je n'avais pas été un exemple de chasteté dans mon adolescence. Mais cette fois c'était quelque chose de différent, comme un battement de cœur à l'extérieur, une continuité de danse, de chaleur et de plaisir qui ne pouvait pas être exprimer qu'avec des mots. Aussi je chantais, une longue litanie de sons des plus aigüe au plus fort, sans cesse et sans m'arrêter tant les mouvements de ses gestes me portaient à un étage au dessus dans le ciel. Oui, car ses mouvements gagnaient en force et en puissance, et c'était là tout ce que je désirai, car il n'y avait pas de meilleur moyen de le faire. Je n'en attendais pas moins, je n'en voulais pas moins, pas plus, juste ce brutal désir qu'il faisait naître en mon ventre. Simple spectatrice de la réussite de mon désir, je ne faisais qu'accueillir ses coups, rien de plus. Pourtant, je tenta de les accompagner d'une série de danse de la part de mon bassin. Oui, rien n'était plus bon. Doucement, je lui chuchotais dans l'oreille, en lui caressant les cheveux, l'agrippant pour ne pas le faire partir.

Amy: N'ai pas peur...vas-y...oooooh...mmh...

Mes paroles s'évanouissaient dans un gémissement que j'avais de plus en plus de mal à tenir. Je me mis à aggriper ses épaules avec forces, faisant pénétrer mes griffes sans hésitation. Je n'avais plus de limite, car on me les avait faite dépasser depuis un moment. Mais tout ce que j'avais acquis en expérience durant ma vie, tout ce qui avait fait que j'étais celle qu'il tenait dans ses bras en ce moment même, je voulais le lui offrir. M'offrir à mon mari en cette splendide journée du premier jour de notre mariage, et qui était loin d'être le dernier. Je t'aime Felix...plus que je ne saurais sans doute jamais te le dire. Avec plus de sauvagerie encore, je descend mes mains jusqu'à ses fesses, que j'accroche encore plus fort de mes ongles pour accompagner ses gestes, l'envoyer au plus profond de ma personne pour qu'il n'ait plus aucune peur. Oh..juste prend moi.



Crédit par Kikino-sama et Ninie067 de Templactif



we come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eydamato.wix.com/novuscinema
admin schizophrène et dérangé
avatar
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini] Sam 1 Mar - 8:49





L'esprit de plus en plus en embrumé par tout ce qu'engendrait l'instant présent, Felix sentit vaguement les mains de son épouse parcourir ses cheveux. Son souffle brûlant vint réchauffer son oreille et le fit sourire ensuite. Ne pas avoir peur, hein ? Elle avait raison, il ne devait pas craindre de lui faire mal en accélérant le rythme des mouvements de son bassin puisque, apparemment, ça ne lui faisait pas mal... Mais il n'était pas habitué, c'était sa première fois avec une femme et, même cela faisait quelques minutes qu'ils avaient commencé, il avait toujours peur de mal faire. Et décevoir son épouse était bien la dernière chose qu'il comptait faire. Cependant, la façon dont elle gémit à la fin de sa phrase lui redonna un peu de confiance en lui. Ainsi que les ongles qui se plantèrent doucement dans ses épaules. Il en gémit. Cette légère douleur qui n'en était qu'agréable, il l'avait déjà infligée à Harry quand il le... Mais les rôles étaient inversés et Harry n'était pas là. Il était avec Amy et rien d'autre qu'avec elle, partageant l'un des plus beaux moments de sa petite vie d'horloger.

Les mains de son épouse descendirent le long de son corps, accélérant le souffle déjà vif et brûlant de Felix qui n'avait pas arrêté ses mouvements. Ainsi stimulé par les mains d'Amy sur ses fesses, il augmenta inconsciemment le rythme de son bassin et la pénétra plus en profondeur. Il n'avait plus trop conscience de ce qu'il faisait, il était grisé par le désir d'elle, le désir de l'avoir elle, de la prendre. Mais ainsi stimulé, il se sentit rapidement venir, à sa grande déception. Il aurait voulu que tout cela dure un petit peu plus longtemps mais son corps semblait en avoir décidé autrement. Bah, après tout, ils ont toute la vie pour cela encore. Se retenir d'éjaculer se fit plus compliqué, et bien que ses mouvements du bassin soient devenus lents mais puissants, il resserra l'étreinte qu'il avait avec ses mains sur le corps de son épouse. Il gémissait puissamment à chaque pénétrations maintenant tant son membre était dans un état excité. Tellement qu'il ne put se retenir plus longtemps et relâcha sa semence pour la première fois dans une femme. Et par n'importe laquelle, celle qu'il aimait de tout son cœur. Celle pour qui celui-ci battait. Encore avide d'elle, le souffle brûlant et le regard fiévreux, il chercha ses lèvres pour l'embrasser avec amour.

- Je t'aime, mon amour...

Code © Keira M. sur epicode




Jamais l'un... Sans l'autre.
How ever fast I dance to make the sun shine, I will never fall down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. How ever hard I pray to remake you mine, I will never feel down. No matter what it takes, I'll try to save the ghost lights. ©️ by Sun  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
En savoir plus

MessageSujet: Re: Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

Towards Eternity - Adler & Carter [-16 ] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini
» [FINI] Call of MW2 ... URGENT URGENT
» Discussions sur le jeu fini [PAS DE BALISE SPOILER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia : A Pack of Wolves :: Flashbacks :: Mémoires :: Londres-